Les ders de mai

Des cris d’orfraie sans doute

Lorsque la fin d’année arrive, on retrouve nos bons collègues un peu  fatigués (eux aussi) . Il y en a un qui m’a dit qu’il avait du mal à finir ses cours. Je lui avais répliqué ainsi :

– Moi : C’est toi qui a du mal ou eux (élèves de classe de Terminale) ?

– Lui: eux plutôt. Ils foutent rien et ça m’énerve.

– M: ouais mais c’est eux qui passent l’examen pas toi

– L : ouais mais c’est pas une raison, ils m’énervent.

– M: tu sais pour l’exam, t’as pas à t’en faire. Après tout s’ils le ratent c’est leur faute.

– L: t’est un peu radical là !

– M: Oui mais faut bien dire ce qu’il en est. Toi, de ton côté, tu fais tout pour que ça marche, Après que certains comprennent et pas d’autres, c’est normal : c’est humain ! On a jamais dit que tous devaient réussir de la même manière. Cela n’existe pas des élèves qui ont eu 100% de réussite à cette épreuve (je précise ici que j’ai ôté le nom de la discipline concernée). Toi tu fais tout pour que ça marche OK, après que ça passe bien chez certains et pas chez d’autres …

– L : Ouais mais quand même …

– M : Tu devrais t’inquiéter plus si aucun, ou très peu, ne comprennent ton cours. Là oui. Mais si tu as 100% de réussite, c’est exceptionnel ! Si tu as des élèves qui comprennent et d’autres non, dis toi que c’est normal.

– L : t’as raison

– M : de rien.

Alors je sais qu’on peut m’écrire en s’indignant. Bon, je vous dit de  suite que la position philosophique (!) de l’IUFM qui était de dire que tout élève est semblable à un autre et qu’il pouvait réussir est caduque. N’importe qui peut réussir, mais chez certains ça sera dans certaines disciplines et pas d’autres ; pour d’autres la réussite sera professionnelle et pas scolaire ; ce qui ne sera pas le cas d’autres encore qui auront une réussite éblouissante au niveau scolaire et professionnelle. Le but de ce petit dialogue ci-dessus est de faire déculpabiliser les collègues : nous faisons ce que nous pouvons, même si cela nous rend perfectionniste, mais il ne faut pas oublier que celui passe son examen n’est pas le prof mais l’élève. Sa chute ne veut pas signifier la chute du prof. (Image du Cri de Munch à cette adresse).


  • Infos essentielles

– Eh M … ! La centrale de Fukushima a toujours des soucis. Alors qu’en France on se préoccupe plus d’une histoire de fesses ou de pieds, ou des deux, le problème radioactif japonais n’est pas réglé. En effet,  Le réacteur 1 de la centrale de Fukushima continue de faire des siennes, et l’archipel nippon est plus que jamais menacé d’un accident nuéclaire majeur, supérieur à celui de Tchernobyl. De plus, les secours ont toujours des difficultés à s’organiser, sans oublier l’activité radioactive (Voir l’article du Nouvel Obs et de l’Express).

La sortie du nucléaire : après la Suisse, l’Allemagne prend le chemin de quitter l’énergie nucléaire. Une décision politique majeure pour un pays moteur de l’UE. Au pays d’Areva, aurons nous le même courage ? (Voir l’article de France-Soir).

  • A suivre

Le 31 mai : journée mondiale sans tabac. Un sur dix meurt à cause du tabac, et même si ça peut faire in de fumer, on ne peut dire que cela : plus tu fumes, plus vite tu meurs. Point barre, pas d’autres blabla sur le cancer et autres choses. Tu veux fumer, tu te tues, alors t’es gentil mais si t’as pas compris que :

1. Tu nous emm… avec ta fumée;
2. Tu penses faire ton intéressant avec, alors que ça vaut pas un clou;
3. Tu sais pas quoi dire sans ta clope à la main, tu te sens vide sans, alors que parler avec les gens c’est simplement bénéfique pour la santé ;
4. Tu penses que ça t’as fait intégrer super cool, en fait, ils ont juste trouvé un autre pigeon pour refourguer leur camelote;
5. ça fait de toi un grand, surtout un grand naïf.

-> Si t’as compris tout cela, tu peux arrêter de fumer, et tanner les autres pour qu’ils arrêtent (Voir l’article de Santelog).

– Les faux souvenirs de la publicité. Voici ce qui est inquiétant, la publicité nous endoctrine tellement qu’elle pourrait modifier notre perception, notamment celle de la mémoire … (Voir l’article de Slate.fr).

  • Valeur 0

Le névé (fragile couche de neige) du gouvernement annonce … ; – Les indignés, s’il-vous-plaît, Mr L’agent ?  – C’est de l’autre côté des Pyrénées Monsieur ! ; le comic-strip le plus long du monde ; x> 30 Gigatonnes ; ça, cela pouvait se prévoir ; y’en a qui ont des accords bizarres, je peux voir chez toi mais pas le contraire ! ; remember 76 ! ; meuh non je suis calme ! ; Dukan : no future ? ; l’Espagne en déséquilibre écologique ;

  • En plus

– Une interview et une enquête sur Savoirscdi auprès de collègues documentalistes d’une cité scolaire à New-York

– Un dossier sur le Graal et les Chevaliers de la Table Ronde ;

– L’intégralité des textes de Tocqueville (merci Gallica) ;

– Plusieurs articles le disent, et il faudra se rendre à l’évidence, la note pédagogique disparaît au profit de la notation administrative. Donnée en plus de cette dernière, la notation pédagogique mettait l’accent sur la capacité de l’enseignant à transmettre ses savoirs, savoir-faire et savoir-être. La note pédagogique était la propriété de l’inspecteur? Avec la fin de celle-ci, ce supérieur occuperait une place moindre pour les carrières d’enseignants, au profit  d’entretiens avec le chef d’établissement. Peut-être que cela va revaloriser le métier selon Mr le Ministre, plus passionné par la réduction budgétaire que par la qualité de l’enseignement, il me semble. Liens pour la fin de la note pédagogique : CNT ; l’Express ; le SNALC.

Troisième semaine de mars

In the army now …

Le bombardement des missiles de la coalition a commencé. Selon Alain Juppé, Ministre des Affaires Etrangères  et de la Diplomatie, l’affaire sera résolue en quelques jours. Personne ne croit vraiment à un enlisement du conflit, ni des représailles de la part de Kadhafi. Ce qui est peut-être un tort, car aucune possibilité n’est écartée.

Les bombardements sont censés protéger les civils des raids du dictateur. Comme les villes les plus concernées ont été sous l’emprise, et le sont encore pour certaines, sous le contrôle des opposants, les raids aériens les protègent de manière indirecte.

Mais à qui est cette guerre ? Est-ce à nous car on pilonne Tripoli, ou aux opposants, au deux ? (Voir les articles de Libération et du Figaro).

  • Infos essentielles

Regarde qui vient manger aujourd’hui : selon une simulation de l’ISN (Institut de Sûreté Nucléaire), un nuage toxique de Fukushima toucherait une grande partie du monde, et notamment la France. Il serait au-dessus de nos têtes le mercredi ou le jeudi. Le détail avec cette vidéo :

Image de prévisualisation YouTube

(Voir l’article de France-Soir).

  • A suivre

– Une démission qui pourrait en appeler d’autres : prenons un petit homme (ou femme).  Vous avez une dette. Vous allez tenter de la rembourser, un petit peu à chaque mois. Vous planifiez vos remboursements et vous dites à l’ensemble de la famille :

« Voilà la situation; voilà comment on peut rembourser. Etes-vous d’accord ?
– Non, moi je veux vivre comme avant, t’as qu’à te débrouiller autrement !
(Vous)- Mais on court à la ruine !
– M’en fiche ! »

Cela peut faire sourire. Seulement cette situation vient d’arriver au Portugal. Le pays a une dette colossale. Au lieu de tenter de rembourser la dette, le Parlement a rejeté le plan d’austérité, et a provoqué la démission du Premier Ministre. Au risque d’aller plus bas dans la crise … (Voir l’article de Libération).

Des employés irradiés : à Fukushima, certains employés ont été hospitalisés. Est-ce le début ? (Voir l’article d’Ouest-France).

  • Valeur 0

Même joueur joue encore ; l’architecture française ; la fin d’une idée de vivre ensemble ; Liz Taylor est morte ; de la guerre urbaine ; le succès de Firefox 4 ; +5,1 à +6,5% par an ; le streaming se rémunère donc ; un autre « secret » ; retrouver la vérité ; après la fracture numérique, la fracture sociale, voici la fracture sexuelle ? ; du rififi en Syrie ? ; des remous ; poursuivre Moubarak ; une précision sur les chiffres donnés ; un modèle à suivre pour les B.U. de demain ? ; wizzgo est de retour … sous un autre nom ;

  • En détail

Linkedin

Le réseau pro de Linkedin vient d’atteindre les 100 millions d’utilisateurs.  Quelques chiffres : 56 millions d’utilisateurs viennent des continents africains, australiens, asiatique et de la région du Moyen-Orient; +428% d’utilisateurs en plus au Brésil qui est la plus forte hausse, la quatrième est +72% et elle concerne la France ; sur les métiers les plus représentés sur le réseau, la plus forte proportion concerne les professeurs, qui cherchent peut-être une reconversion ; le plus gros secteur représenté est celui des services (image venant du site Linkedin).