Les ders de septembre

Un ras-le-bol

La semaine dernière se basait essentiellement sur l’indépendance avortée de l’Ecosse. Entre-temps, un texte contre le terrorisme passait inaperçu. Jusque là tout va bien me direz-vous. Sauf que … Ce texte privait tous les internautes de certains droits, notamment sur leur publications. Pensez-vous que cette loi, qui fut adoptée facilement, avait été un sujet d’un débat passionnant sur nos libertés ? Pensez-vous que cette loi avait été adoptée par un vote serré ? La réponse en image :

Comme quoi, il est plus facile de débattre de la confiance  ou de parler d’un retour politico-médiatique d’un Joffrey Lannister (hybride de Tywin Lannister, de Tyrion Lannister, de Foffrey Baratheon et de voleur de vieille dame riche) que de parler de nos libertés …

  • Infos essentielles

Le retour du G.I. Il y a eu l’invasion du Koweit, dans les années 90. Puis il y a eu une seconde opération dans les années 2000, qui a mis fin au règne du dictateur irakien Saddam Hussein. Et voilà un troisième volet.

Dans cette lointaine galaxie qu’est l’Irak, tout n’est guerre et sang depuis le début des années 90. Bienheureux celui qui pourrait tout nous expliquer, de A à Z.

La France participe, à contrer l’avancée du terrorisme. il semblerait qu’il y ait un début de consensus là-dessus. Cet épisode n’a en commun que le lieu, elle est différente des deux premiers opus. La France est solidaire de la cause de la coalition, surtout depuis la mort d’un de ses ressortissants. Mais est-elle si bien préparée ? (voir les articles du Monde, du Parisien, des Echos, du Figaro et de radio-canada).

  • A suivre

– Le début d’une grosse bêtise. La Ministre de l’Education, Mme Vallaud-Balkacem a annoncé ce mercredi que le redoublement n’existerait plus dans un futur proche. Très proche. En cela elle énonce ce qui se fait déjà, à savoir que pour remplir les classes, on n’hésite pas à accueillir des élèves qui n’ont le niveau. Annoncer publiquement la fin du redoublement, c’est officialiser cette pratique. Le problème est que le redoublement se fait encore, mais qu’il est inefficace. La ministre regrettant d’ailleurs l’impuissance du redoublement pour l’élève concerné. Bon OK. Le redoublement ne sert à rien, on l’enlève, mais que fait-on pour les élèves en difficulté ? Proposer des approches plus individualisées propose la ministre. Ou comment parler de quelque chose qu’on ne maîtrise pas, car : 1- cette idée ne passe pas auprès du grand public, on a l’impression d’un laissé-aller du niveau d’exigence de l’enseignement ; 2 – la fin du redoublement n’ira pas avec une aide apportée pour les encadrants, car oui, quelquefois il faut être trivial, demander que les cours soient plus individualisés sans débloquer des moyens (par forcément financiers) c’est croire encore au Père Noël. Ou alors, la Ministre sait très bien que cette position (celle d’éradiquer le redoublement sans proposer de contre-parties) n’est bonne que sur le papier. Bref, ceux qui payent les pots cassés sont les élèves, et non les enfants de la Ministre elle-même peut-être … (Voir l’article d’Europe1).

– Bêtise, acte 2. Les personnes politique de droite s’interrogent sur la probabilité de retirer la loi Taubira autorisant le mariage pour tous. Ce débat n’est pas franchement utile, mais surtout il ne pourrait pas aboutir. On peut toujours abroger une loi, mais pour les personnes qui se sont mariées, on ne peut pas leur enlever les droits qu’elles ont acquis (car une garantie de la Constitution). Donc, on ne pourrait pas enlever le statut de personnes mariées par cette loi, tout simplement parce que le Conseil Constitutionnel ne pourrait pas le permettre. C’est un débat qui est vain sauf pour certains élus de droite … (Voir l’article des Echos).

#NotinMyName, un hastag de jeunes musulmans britanniques qui refusent l’action de Etat Islamique. Ces jeunes musulmans qui signalent au monde entier, que seule une minorité de fanatiques religieux sont pour l’Etat Islamiques, et non la majorité des musulmans (voir l’article de lavenir.net).

 

  • Valeur 0

La fin de l’Internet ; une Déclaration des Droits de l’Homme Numérique ; le beurre, l’argent du beurre et la crémière … ; le Big Data ; la tête dans les étoiles ; l’évolution de nos sociétés ; tout ça pour ça ; ça c’est la réalité ; un gadget la 3D ? ;

  • En vidéo

Pas de musique cette fois-ci, mais un discours. Celui d’Emma Watson sur l’égalité des sexes. On est très loin de la théorie du genre et autres fadaises.

Image de prévisualisation YouTube

Troisième semaine de septembre

Le Royaume -(reste) Uni

Il s’en est fallu de peu. Le Royaume Uni aurait pu perdre une partie importante de lui-même, mais les Ecossais ont préféré rester dans l’Union Jack. Il était difficile de prévoir le résultat d’un tel referendum, tant la tension et l’indécision ont été palpables. Peu d’abstention, et beaucoup d’émotions de part et d’autre.

Le problème est que le score reste assez partagé, et qu’il sera difficile de faire comme avant. Le referendum a permis une chose : la relation ente Edimbourg et Londres doit changer. Pour plusieurs raisons :

– L’Ecosse veut changer de statut. Elle n’est pas indépendante, mais réclame des droits et une liberté plus importante;

– Les autres Nations qui constituent le Royaume Uni vont être attentifs aux droits et libertés donnés aux Ecossais. Les habitants du Pays de Galles pourraient être jaloux des prérogatives écossaises et réclamer la même chose.

– Comment va se passer la relation avec Londres ? Serait-ce une égalité, ou Londres garderait-elle une prépondérance sur les autres Nations ?

Toutes ces questions peuvent amener à une fédéralisme britannique, encore mal défini. Nous connaissons le fédéralisme allemand avec ses Länder, va-t-on vers un modèle analogue ?

 

  • Infos essentielles

Ebola ne cesse d’inquiéter. La propagation du virus n’est pas stoppée, et les populations sont assez désemparées. En l’absence d’un antidote, il est difficile d’agir. Les pays hors Afrique commencent à prendre conscience du problème, et à investir pour aider les pays africains, comme au Sénégal.

La lutte se poursuit. Les médecins sans frontières font ce qu’ils peuvent, dans des conditions précaires le plus souvent. Les hôpitaux ne dégorgent pas, et la mise en quarantaine de populations reste la norme. Pour autant, l’espoir renaît avec la recherche pour la mise au point de vaccins.

Pour l’instant, nous ne sommes qu’à des traitements expérimentaux. Cela veut dire que les résultats peuvent être aléatoires, sans que des conclusions peuvent être tirées d’une manière sure. C’est ce qui va se passer pour la volontaire française de MSF touchée par la maladie (voir les articles du Monde, d’Abidjan.net, d’Euronews, et de HuffingtonPost).

  • A suivre

– La première tranche du barème de l’impôt sur le revenu va être supprimée.  Bien. Mais lorsque les dépenses restent fixes, comment peut-on affirmer sans sourciller et mentir que cela ne pèsera pas plus sur les ménages contribuant restants ? En clair, si vous faites payer 100 € par 5 personnes, vous en enlevez 1, et que vous dépensez autant, que se passera-t-il ? Les 4 personnes restantes payeront non 20 mais 25 €, donc cela leur pèsera plus. A moins que l’on arrive à faire autant d’économie que nécessaire pour que la charge individuelle reste identique. C’est mathématique, non idéologique … (voir l’article de LCI)

– L’Assemblée Nationale a voté les lois contre le terrorisme. Cette prise de cosncience est salutaire, tant le nombre de nos ressortissants qui iraient faire le jihad devient important et menaçant. Il est espéré que maintenant qu’on ne fasse pas un amalgame entre musulmans et jihadistes … (Voir l’article de Yahoo! Actualités)

  • Valeur 0

Sérieux ? ; c’est une méthode Coué ? ; inspiré, les thaïlandais ? ; bah, parce que ça ne dit rien à personne ; les CCI sacrifiées ? ; en route donc ; après le « Moi Président », voici le « C’est pas facile » ; et pendant ce temps-là, à Air France … ; le Japon sous pression ;

  • En vidéo

C’est une première,voici du classique humoristique ! Voici Salut Salon pour « Wettstreit zu viert » | « Competitive Foursome »

Image de prévisualisation YouTube