Deuxième semaine de juin

Issuu

Connaissez-vous Issuu ? C’est un site de partage de publication en ligne. Peut-être qu’on pourra avoir un abonnement en ligne par ce biais. En attendant, Issuu offre la possibilité de lire et de partager des publications. Nous trouvons des magazines, des rapports, et autres. Voici quelques exemples :

– répartis par thèmes on peut trouver des magazines comme : Artisans des Deux-Sèvres ; Zoo  ou encore bbf. A noter qu’il y  a beaucoup de variétés dans les magazines, presque tous anglophones.

– Il y a aussi des rapports comme : le baromètre du Cevipof de 2013 ; la politique culturelle au Limousin ; etc.

– et pour les docs ? des rapports d’activités, des bilans du CDI, voire des tutoriels, des études  …

Issuu peut devenir important pour plusieurs raisons : simple, gratuit et assez facile d’accès. Peut-être un futur outil de veille…

  • Infos essentielles

Vous en avez entendu parlé, mais cela reste confus. Prism.Qu’est ce que c’est ? pour faire court : prism = surveillance des réseaux et des utilisateurs. Orchestré par des entreprises avec des gouvernements, la surveillance serait là pour contrer le terrorisme. Officiellement. Mais cela peut dériver, en tout cas, personne ne dit rien, et peu de choses peuvent se vérifier. Nous ne savons pas si c’est un délire conspirationniste, ou si cela se révèlera comme l’affaire Wikileaks. Un signe tout de même, certains entreprises demandent à être transparentes, il y a bien un soucis alors, même s’il est d’abord économique (voir les articles du Monde et  du Figaro).

  • A suivre

– Le rapport Montaigne, pour moderniser les études de médecine, notamment pour combler le désert médical (voir l’article du Parisien).

– La fermeture de la télévision grecque publique entraîne grèves et réaction outrées. C’est la crise pour certains, la fin de la liberté pour d’autres … Et au milieu l’information, et son accès (libre). bref, l’économie utilisée sur la culture, ce n’est pas toujours judicieux (voir l’article d’Eurotopics).

  • Sur 100 …

… personnes qui ont un téléphone, 42 d’entre eux ont un smartphone en France. Même, sur ces 42, 26 d’entre eux préféreraient d’être privés de téléviseur qu’être prive du smartphone. Ce n’est pas bon pour les audiences de TF1 ça … (voir l’article d’Ouest-France).

  • Valeur 0

La lecture zapping ; on sait mais on dit rien ; un tuto sur un sujet difficile ; on dit ce qu’on veut avec les chiffres ; des efforts à faire ; de la modernisation des connaissances ; un écho d’hier ; c’est la crise, même les voitures sont à monter soi-même ; 50 ans, déjà ; les mentalités évoluent, la preuve ; de la liberté d’informer ;

  • En vidéo

un peu de rock, the black keys, avec your touch

Image de prévisualisation YouTube

Deuxième semaine de septembre

Internet pour les nuls

 

Il est édifiant que depuis qu’Internet a été rendu disponible au grand public, car avant c’est une invention de l’armée, son visage n’a pas beaucoup changé. Que ses travers restent, que sa peur est toujours présente. Au fait, c’est faux : Internet a évolué, a beaucoup changé, je ne parle pas de la vie et mort des moteurs de recherche, mais que ceux qui n’y touchent pas beaucoup n’ont pas changé la vision des choses. Dans un article de Slate.fr sur les élites qui n’aiment pas le Net, nous pouvons observer que ceux qui critique la Toile sont souvent nées avant l’utilisation massive d’Internet. Reprenons ce qu’est d’abord Internet :

– Comme l’article le souligne, et on pourrait le rappeler aux élèves, Internet n’est qu’un médium, un outil. C’est une voiture qui vous permet d’aller d’un point A vers un point B. C’est tout. Rien de plus. Bon d’accord, il y a des vidéos, mais pourquoi sont-elles là ? Parce qu’elles ont été référencées ! Comme n’importe quel autre caractère (texte, image …), car Internet se distingue des autres médiums :  c’est une immense base de données à données relationnelles, dont on ne trouve pas le fond.

– De plus, chaque élément est rangé, un peu comme dans BCDI, sauf qu’il n’y a pas de thésaurus, ni  de validations des données. Ce qui fait que l’on trouve des erreurs, et qu’on a l’impression de deux choses: qu’Internet est une jungle, et qu’on peut tout dire que le Net. Pour la jungle, rappelons qu’en absence d’un thésaurus, nous n’avez pas de hiérarchie de l’info, tout est mélangé. Ce qui explique l’effet jungle, son instabilité et sa complexité. Pour le fait de tout dire, les loi française et internationales n’ont pas laissé de vide juridique, et donc tout est punissable si vous décidez de porter plainte. L’anonymat, les pseudos ne sont pas des protections qui vous garantissent la possibilité d’insulter qui que ce soit sans contre-partie.

– On peut croire que tout est faux. C’est peut-être en partie vraie, dans le sens où tout le monde peut dire ce qu’on veut sans vérification, et c’est la difficulté majeure d’Internet, les rumeurs ont une certaine place dans le Net. Je parle juste des rumeurs, mais je pourrais parles des calomnies et autre billevesées. Pour autant, les rumeurs existaient bien avant, et elles étaient aussi difficiles à vaincre que maintenant. Pourquoi ? parce que tout le monde peut savoir en même temps que vous avez passé une soirée arrosée, qu’on vous a pris en photo, nu et braillant que vous allez « µ^° #*$§& » votre patron. Dixit le « mur » Fb d’un de vos amis. OK pour ça, mais sinon, si on vous soupçonnais de boire par exemple, cela se passait comment avant ? Derrière votre dos, et si vous criiez à corps et à cri  que ce n’est pas vrai, on ne vous aurait pas cru.

Alors Internet c’est une bonne excuse, un bouc émissaire certes, mais ce n’est pas le responsable de vos malheurs, plutôt la personne qui vous a pris en vidéo avec son Apple dernier cri lorsque vous avez commencer à beugler chanter et à danser la danse des canards en tenue d’Adam. Merci à Mme Titiou Lecoq pour son article clair (Voir l’article de Slate.fr).

 

  • Infos essentielles

 Etre concurrentiel à tout prix. Voilà la volonté de Samsung. Etre à égalité avec Apple, voire dépasser l’entreprise ennemie. Pour cela, Samsung fait appel à des ouvriers chinois pour fabriquer ses produits, notamment les ordinateurs, les télévisions et les portables. Seulement, une enquête indépendante démontre que les conditions de travail dans ces usines enfreignent le code du travail chinois et que les conditions ne sont pas bonnes. Les heures sup imposées, en étant toujours debout, l’absence de contrat de travail etc. Plusieurs entorses majeures sont relevées. Qui disait déjà que le travail c’est la santé ? (Voir l’article de 01Net).

Le mariage homosexuel revient sur le devant. Avec le nouveau projet du Garde des Sceaux Mme Taubira, voici de nouvelles possibilités pour les concernés :

– les dispositions sur le mariage, la filiation et la parenté seront identiques que dans un couple hétérosexuel

– l’adoption pour un couple homosexuel se fera dans les mêmes conditions que pour un couple hétérosexuel

– l’aide médicale à la procréation n’est pas concernée par le projet de loi, au grand dam de l’association l’Inter-LGBT (lesbienne, gay, bi et trans ; voir l’article de l’Express)

  • A suivre

Une enquête sur la concurrence déloyale sur les produits photovoltaïques produit par des entreprises chinoises et européennes. La Chine  ferait du dumping en protégeant ses entreprises et en les favorisant, ce qui est interdit (Voir l’article du Monde).

Pour en arriver à une telle crise, qu’ont fait les dirigeants grecs ? Une enquête parlementaire permettra peut-être d’avoir des réponses? ( Voir l’article d’Eurotopics).

Trois intellectuels allemands (dont Habermas) sont pour plus d‘intégration européenne. Pour quel but? Sortir de la crise et favoriser le vieux rêve d’un espace européen. Pour cela deux pistes : le retour aux monnaies nationales, bien que les intellectuels que la crise actuelle n’est pas une crise de l’euro, et deuxième piste : une politique européenne sur la fiscalité, sociale, économique. La deuxième solution l’emporte pour les trois intellectuels, car elle instaure une unité européenne. Je cite : « mettre en place les dispositifs conduisant à une union politique, et d’abord au sein des dix-sept membres qui constituent l’union monétaire. » Messieurs membres du Conseil Européen , mettez vous ensemble (Voir le plaidoyer des intellectuels sur le site du Monde).

L’Arménie se radicalise. Vous vous souvenez de ce soldat azerbaïdjanais qui avait décapité son homologue arménien ?   Après avoir été accueilli en héros, le soldat met dans une situation dangereuse son pays. Mais aussi une nation voisine : la Hongrie. C’est dan ce pays que le meurtre a eu lieu, mais le président hongrois n’a pas hésité à renvoyer dans son pays le soldat prodigue, annulant de fait la condamnation qui lui été due. Pourquoi ? Eh bien c’est la crise, l’Azerbaïdjan peut aider la Hongrie, alors ce n’est pas un meurtre atroce qui va gâcher la fête non ? (voir l’article d’Eurotopics).

 Doit-on croire M. Arnault, futur belge mais français fiscalement, sur ses intentions et déclaration ? (Voir l’article du Monde)

 

  • Valeur 0

Que doit faire la BCE ? Les avis divergent ; un test particulier ; la Roumanie dans une impasse ? ; les sondages fous envahissent l’Amstel ; le désespoir amène souvent des issues amères ; l’acculturation est difficile  à expliquer ; une nouvelle spécialité en BTS ? ; une chasse méconnue, mais une chasse comme même ; la vérif de l’info, encore et toujours ; la suite en vidéo ; une réflexion à redécouvrir ; la Chine galère aussi ; « on a été abandonnés » ; « Putain, deux ans ! «  ; une bonne assurance, pour l’assureur ! ; ils n’ont pas autre chose à faire, je ne sais pas, une crise à gérer par exemple ? ; la vision des autres est toujours riche d’enseignements ; le poison au doux visage ; de la déception ;