Deuxième semaine d’octobre

Le CNR

Vague idée du passé, le Conseil National de la Résistance a posé les jalons de notre société. Issu de la guerre, le programme du CNR était de rétablir la France dans une marche plus pacifique et plus solidaire. Plus solidaire, après la guerre, la collaboration et les délations.

Le CNR proposait un accès universel et garanti à des services de première nécessité. Notamment la santé. Les acquis, sociaux notamment, viennent en partie des propositions du CNR.

Aujourd’hui on voudrait régler un problème : la pérennité d’un système ancien. Celui du CNR. On voudrait garder ce système en appliquant une règle inégalitaire, pour revenir à l’égalité de traitement. C’est un peu tarabiscoté, mais donner de l’équité pour l’égalité est une disposition qui arrive souvent.

D’un autre côté, laisser le système tel qu’il est pose des problèmes, notamment avec les indemnités chômage, qui génèrent des inégalités, notamment avec certains qui préfèrent rester au chômage que de travailler. Alors, pour cela, réviser les allocations pourrait être une idée, une piste, un débat intéressant, surtout si on ne se ferme pas ( voir les articles du Télégramme de Brest).

  • Infos essentielles

La banque en ligne, la vraie. Pas celles que nous avons en France, et qui ont été achetées par les groupes bancaires classiques de l’Hexagone. Vous les connaissez déjà, il s’agit d’Apple, de Google ou de M$. Comment ? Parce que le paiement en ligne sans contact par smartphone arrive en France. En utilisant des terminaux pour Paypal, ou des appli tiers pour Apple par exemple. Pourquoi ? Parce que le paiement sans contact  via le NFC permet de supplanter les banques traditionnelles. Ce qui ne va pas sans poser problème, car si aujourd’hui c’est le paiement, demain ce sera les ouvertures de comptes, les virements etc. Il y a ceux qui n’y croient pas, et puis les autres … (voir les articles de 01 Net, de Gizmodo, journal du geek.com, de l’informaticien et le JDD).

  • A suivre

– Win X. Encore et encore. Malheureusement. La nouvelle version de Windows est seulement en bêta, et beaucoup de questions se posent. Non, pas sur l’OS lui-même, mais sur sa nature. En effet, beaucoup s’inquiètent des données récupérées par cette bêta. Pur ceux qui n’ont pas suivi, WinX dispose d’un keylogger entre autres, ce qui permet de savoir ce que vous taper avec votre clavier. Pour faire simple, WinX est capable de savoir ce que vous tapez lorsque vous appuyez sur vos touches. Une surveillance en temps réel. Ce qui gêne d’autant plus, car vous serez surveillé non seulement sur vos surf, lorsque vous allez sur votre banque, mais aussi en offline, lorsque vous tapez sur votre Word (par exemple). Beaucoup s’inquiètent, mais il y a beaucoup de pigeons aussi, qui ne comprendront pas pourquoi WinX peut devenir dangereux. Et après, on se demande pourquoi certains préfèrent rester sous Win7 … (voir les articles de ZD Net, de comptoir-hardware, de programmez.com, de francesmobiles.com et de 01 Net).

– Ebola. Continue encore et encore. La France a peur, l’Europe a peur, le monde aussi. La psychose débarque dans les aéroports, ports, et esprits. Pour ceux qui n’y croient pas, il y a de fortes chances qu’Ebola arrive un jour, plus ou moins proche. Pour autant, dans cette période noire, il y aurait un espoir pour guérir de la maladie : sauver les malades par ceux qui ont survécu à Ebola par leur sang … (Voir les articles de National Geographic, de l’Humanité, de Metronews, des Echos, et du Matin).

– L’avancée des extrémistes religieux en Irak. Ils viennent de prendre la ville kurde de Kobané, qui est, un point militaire important. Ils se rapprochent de la Turquie, qui se sent de plus en plus menacé. Pourquoi les turques n’attaquent pas, alors que le gouvernement d’Ankara le permet ? Et bien, parce que les turques préfèrent que les rebelles exterminent … Non, réduisent en poussière … Ce n’est pas encore ça … On va dire ceci : les turques attendent que les extrémistes réduisent en esclavage les kurdes plutôt que de les aider. Voilà, c’est ça (voir l’article du monde).

  • Valeur 0

Une suite logique ; il faudrait le signaler plus fortement ; le livre le plus drôle et original pas encore lu ; « mettre fin aux blocages » ; l’avenir ? ; elle se sent obligée ? ; changeons ; mieux vaut tard que jamais ; suspension de l’ecotaxe par l’arbitre ;

  • En vidéo

La colère d’un homme. Xavier Dolan. Le réalisateur du film Mommy, québécois, avait été invité présenter son film en France. Il est revenu sur certaines choses et personnes qui l’ont choqué. Notamment la manif du mariage pour tous et Eric Zemmour. Ce réalisateur n’a que 25 ans, mais bien de personnes qui se disent plus sages feraient mieux de l’écouter.

http://www.dailymotion.com/video/x27dkbk

D’autre part, voici la bande-annonce du film Mommy

Image de prévisualisation YouTube

Les ders de septembre

Un ras-le-bol

La semaine dernière se basait essentiellement sur l’indépendance avortée de l’Ecosse. Entre-temps, un texte contre le terrorisme passait inaperçu. Jusque là tout va bien me direz-vous. Sauf que … Ce texte privait tous les internautes de certains droits, notamment sur leur publications. Pensez-vous que cette loi, qui fut adoptée facilement, avait été un sujet d’un débat passionnant sur nos libertés ? Pensez-vous que cette loi avait été adoptée par un vote serré ? La réponse en image :

Comme quoi, il est plus facile de débattre de la confiance  ou de parler d’un retour politico-médiatique d’un Joffrey Lannister (hybride de Tywin Lannister, de Tyrion Lannister, de Foffrey Baratheon et de voleur de vieille dame riche) que de parler de nos libertés …

  • Infos essentielles

Le retour du G.I. Il y a eu l’invasion du Koweit, dans les années 90. Puis il y a eu une seconde opération dans les années 2000, qui a mis fin au règne du dictateur irakien Saddam Hussein. Et voilà un troisième volet.

Dans cette lointaine galaxie qu’est l’Irak, tout n’est guerre et sang depuis le début des années 90. Bienheureux celui qui pourrait tout nous expliquer, de A à Z.

La France participe, à contrer l’avancée du terrorisme. il semblerait qu’il y ait un début de consensus là-dessus. Cet épisode n’a en commun que le lieu, elle est différente des deux premiers opus. La France est solidaire de la cause de la coalition, surtout depuis la mort d’un de ses ressortissants. Mais est-elle si bien préparée ? (voir les articles du Monde, du Parisien, des Echos, du Figaro et de radio-canada).

  • A suivre

– Le début d’une grosse bêtise. La Ministre de l’Education, Mme Vallaud-Balkacem a annoncé ce mercredi que le redoublement n’existerait plus dans un futur proche. Très proche. En cela elle énonce ce qui se fait déjà, à savoir que pour remplir les classes, on n’hésite pas à accueillir des élèves qui n’ont le niveau. Annoncer publiquement la fin du redoublement, c’est officialiser cette pratique. Le problème est que le redoublement se fait encore, mais qu’il est inefficace. La ministre regrettant d’ailleurs l’impuissance du redoublement pour l’élève concerné. Bon OK. Le redoublement ne sert à rien, on l’enlève, mais que fait-on pour les élèves en difficulté ? Proposer des approches plus individualisées propose la ministre. Ou comment parler de quelque chose qu’on ne maîtrise pas, car : 1- cette idée ne passe pas auprès du grand public, on a l’impression d’un laissé-aller du niveau d’exigence de l’enseignement ; 2 – la fin du redoublement n’ira pas avec une aide apportée pour les encadrants, car oui, quelquefois il faut être trivial, demander que les cours soient plus individualisés sans débloquer des moyens (par forcément financiers) c’est croire encore au Père Noël. Ou alors, la Ministre sait très bien que cette position (celle d’éradiquer le redoublement sans proposer de contre-parties) n’est bonne que sur le papier. Bref, ceux qui payent les pots cassés sont les élèves, et non les enfants de la Ministre elle-même peut-être … (Voir l’article d’Europe1).

– Bêtise, acte 2. Les personnes politique de droite s’interrogent sur la probabilité de retirer la loi Taubira autorisant le mariage pour tous. Ce débat n’est pas franchement utile, mais surtout il ne pourrait pas aboutir. On peut toujours abroger une loi, mais pour les personnes qui se sont mariées, on ne peut pas leur enlever les droits qu’elles ont acquis (car une garantie de la Constitution). Donc, on ne pourrait pas enlever le statut de personnes mariées par cette loi, tout simplement parce que le Conseil Constitutionnel ne pourrait pas le permettre. C’est un débat qui est vain sauf pour certains élus de droite … (Voir l’article des Echos).

#NotinMyName, un hastag de jeunes musulmans britanniques qui refusent l’action de Etat Islamique. Ces jeunes musulmans qui signalent au monde entier, que seule une minorité de fanatiques religieux sont pour l’Etat Islamiques, et non la majorité des musulmans (voir l’article de lavenir.net).

 

  • Valeur 0

La fin de l’Internet ; une Déclaration des Droits de l’Homme Numérique ; le beurre, l’argent du beurre et la crémière … ; le Big Data ; la tête dans les étoiles ; l’évolution de nos sociétés ; tout ça pour ça ; ça c’est la réalité ; un gadget la 3D ? ;

  • En vidéo

Pas de musique cette fois-ci, mais un discours. Celui d’Emma Watson sur l’égalité des sexes. On est très loin de la théorie du genre et autres fadaises.

Image de prévisualisation YouTube