Deuxième semaine de septembre

A une lettre et une interpellation près

Nous voici dans un cas de problème de lecture. Nous avons vu la semaine passée que l’information devait être lue et vérifiée. Seulement, lorsqu’elle n’est pas bien interprétée, d’autres problèmes surgissent. La lecture, d’une information comme d’un commentaire de texte, nécessite une compréhension de l’ordre des mots, et du sens qui en découle. Ensuite, nous ne devrions pas oublier le contexte d’une information, elle se révèle souvent intéressante. Vous allez me dire pourquoi parle-t-on de français? Parce que c’est la base pour comprendre une information. Sans la maîtrise de cette dernière, on peut aller à la catastrophe. Je passe sur les problèmes scolaire, non, je parle de problèmes professionnels. Prenons l’exemple, pas pris au hasard, de l’expulsion des Roms. Si l’on regarde sur Wikipedia (http://fr.wikipedia.org/wiki/Roms) Rom veut dire, dans le langage de ce peuple nomade : être humain. Je ne suis pas sûr qu’ils se sentent considérés comme tels en ce moment. Le Ministre de l’Intérieur a décidé, avec l’aval du gouvernement ou du chef de l’Etat (dans le premier cas, cela veut dire que les ministres suivent l’avis général sans broncher), une politique ferme vis-à-vis des Roms, car selon la préfecture de police parisienne, 1 vol sur 5 est réalisé par un … Roumain… et un vol sur 4 par un mineur Roumain.

Vous allez me dire que c’est idiot de confondre Roms et Roumains, car cela ne s’écrit pas pareil. Ce n’est pas la même chose. En tout cas, ça ne devrait pas être la même chose. Car c’est bien en suivant ce raisonnement que les arrestations et les reconduites à la frontières se multiplient. Mais il y a plusieurs failles :

– Tous les Roms ne sont pas Roumains;
– L’espace Schengen, qui permet la libre circulation des individus (ce n’est pas parce que tu es Roumain que tu dois vivre en Roumanie si tu ne le souhaites pas), inclut les habitants et les peuples vivants en Europe, cela concerne donc les Roumains et les Roms;
-Les statistiques de la préfecture sont invérifiables;
-Selon un syndicat de police (Synergie, il me semble), les délinquants Roumains ne vivent pas dans les camps de Roms, mais dans des hôtels (voir la fin de l’article lié). L’expulsion des Roms ne produit pas alors l’effet escompté;
-Des ministres français vont rencontrer des ministres Roumains pour s’expliquer et travailler de concert. Les remontrances de Bucarest sembleraient inappropriées, car les Roms sont aussi mal perçus. A une certaine différence : beaucoup de Roms vivent dans des camps (de localisation?) en France, en Roumanie, il existe des quartiers de Roms. Par contre, si beaucoup de Roms viennent en France, c’est pour deux raisons: il y a un lien historique entre la Roumanie et la France (la langue française y a été diffusée depuis le XVIIIe siècle), et que les Roms auraient plus de facilité à trouver du travail en France.

Bref, pour bien comprendre l’information, faisons attention à ce que nous lisons, à la manière dont les auteurs et participants s’expriment, surtout leur message, ne pas oublier le contexte, et surtout vérifier l’information par différentes sources. Ici, les expulsions de Roms ont commencé surtout après la réaction violente car un des nomades avait été tué par un policier dans la Région Centre, et puisque le gouvernement français avait promis de réagir… L’information n’est pas seulement un moyen pour avoir un diplôme, c’est surtout un pont entre vous le monde qui vous entoure. Soyons prudents avec l’info, car c’est souvent une épée à double tranchant. (Voir les articles du Nouvel Obs, de Rue89, de l’Express, de France Info, du Point et du dossier du Ministère des Affaires Étrangères).

  • L’info essentielle

Chabrol (source : gameblog.fr)

La mort de Claude Chabrol laisse une place inoccupée dans le cinéma français. Partisan de l’ironie et du non-conformisme, il faisait partie avec Eric Rohmer, Jean-Luc Godard et autres, d’une vague de réalisateurs français ayant un nouveau style. Sa filmographie est longue, son talent était reconnu. D’une finesse, M. Chabrol maîtrisait l’art du non-dit ou du non-descriptible dans certains films, comme dans l’ivresse du pouvoir. Jouant autant sur le décor, sur l’attitude des acteurs que de leurs textes, Chabrol se révélait être un réalisateur qui investissait chaque acteur dans son rôle.. Cela n’empêche pas les critiques, on aime ou pas. Ce sont ses confrères et ses « amis du milieu » qui en parlent le plus et le mieux.  (voir les articles de Wikipedia, du Parisien, du Figaro, de jeanmarcmorandini.com, du Monde).

Allez une petite dernière ( Le grand Journal du 19 février 2009, source : YouTube et Canal+) :

  • A suivre

– La zizanie religieuse  : brûler le Coran ou construire une mosquée ? C’était un peu le dilemme lors de la commémoration du 11 septembre. Alors que l’évènement reste une empreinte douloureuse, un pasteur (un peu extrémiste celui-là) avait proposé à ses concitoyens de brûler le Coran, en place publique. Faire un autodafé n’a jamais calmé les tensions, il suffit de revoir les cours d’histoire. De l’autre côté, une mosquée était en projet, près du site Ground Zero. Bon, là non plus cela ne semble pas opportun, car ce n’est pas la construction elle-même qui pose problème, mais sa récupération. Dans tout ce micmac, M. Obama avait tenté de rappeler ses concitoyens au calme et au respect de chacun, en soulignant notamment que les Etats-Unis étaient en guerre contre Al-Qaïda, non contre l’Islam. (Voir les articles de Ouest France, du Monde et de armees.com)

Le SIDA hors de contrôle ? C’est peut-être un peu brutal de le dire tel quel. Selon une enquête française récente, le SIDA est en grande recrudescence chez les homosexuels. A tel point, que lorsqu’il y a un nouveau cas de détecté, dans la moitié des cas, le malade est un homosexuel masculin. Dès lors, les homosexuels masculins deviendraient des groupes à risque car le fait de se protéger ne serait pas systématique. Un portail web a été crée pour les sensibiliser. (Voir l’article de France Info et le portail de gay-sex-perv.fr)

La Loppsi moins dangereuse que prévue ? En fait c’était un doux rêve. Il y a peu, les sénateurs ont reçu le projet de loi Loppsi II (sur la liberté et la contrefaçon sur Internet). Certains d’entre eux se sont opposés à cette loi, car les amendes étaient lourdes, et inapplicables. En fait, la loi a bien été votée, et M. Hortefeux a bien remercié les sénateurs de leur soutien. Bon qu’est ce que cela prévoit ? Dans la loi telle qu’elle est présentée, on trouve des éléments autres que celle qui concerne  les usagers d’Internet. Cette loi un peu fourre-tout, insiste sur plusieurs faits (voir les articles 2, 4 et 23 de la loi) : l’usurpation d’identité, autoriser la capture de données à distance, faire filtrer ou fermer un site ou son accès par les FAI. Sans oublier le mouchard qui fait tant de débats.  (Voir les articles d’Ecrans, de numerama, du Parisien, du Figaro, et du projet de loi de l’Assemblée Nationale).

Un dinosaure bossu ? Voici peut-être une découverte intéressante: certains dinosaures avaient une bosse. Peut-être un ancêtre du dromadaire ? En tout cas, cette bosse, ne serait pas un réservoir d’eau, mais un moyen pour ce dinosaure de se faire voir et reconnaître de ses semblables. (Voir l’article du Nouvel Obs).

  • Valeur 0

La hausse des prix du tabac ; la triple play augmente ; Sakineh encore en vie ; Linky vous relie à la vie électrique ! ; Google en temps réel ; 1984 à la crèche ? ; le cordonnier le plus mal chaussé ; un annuaire pour les femmes ; test grandeur nature pour les digues vendéennes ; un ami qui vous veut du bien ? ; le plagiat d’un paria ; tu le dis ou tu le dis pas ? ; un peu de lecture ; un cartel en moins ; du marketing animal ; de la capture d’écran à la capture d’un coupable, il y a plus qu’un pas ! ; des décisions compartimentées entre ministères ;

  • En vidéo: comment faire du neuf avec du vieux…

Voici trois vidéos d’un épisode de Glee (l’histoire d’une chorale dans un lycée de l’Ohio), mais c’est surtout une manière ludique de comprendre comment les vieux tubes font un succès : les revisiter soit dans l’habillement, soit dans le rythme (chorégraphie), soit dans la musique, ou tout en même temps. La musique n’est pas un éternel recommencement, mais on crée souvent à partir de ce qui a déjà été produit, soit en la modifiant, soit en la repoussant, mais pas en la calquant.

Titres repris : Ice Ice Baby de Vanilla Ice; U can’t touch this de MC Hammer et Vogue de Madonna (sources : YouTube)

La dernière est visible ici.

Deuxième semaine de mars

Il y en a qui font l’actualité. C’est le cas de M. Longuet. Avec deux déclarations, voici les projecteurs tournés vers ce sénateur. On va oublier la polémique sur Malek Bouthi, pour plus se concentrer sur le fait que M. Longuet est sous le regard de tous (les hommes et femmes politiques de tous bords).

D’abord M. Longuet est un député, représentant du groupe UMP au Sénat. Il représente son parti, et en plus en est le porte-parole. Ceci le place dans une situation difficile, car il censé être l’image de toutes les tendances de l’UMP, il en est l’avant-garde. Tout ce qu’il dit peut-être pris comme le sentiment général. Alors lorsqu’il dit qu’un individu issu du « corps traditionnel » de la politique serait un bon candidat pour diriger la Halde, sans donner plus de précisions, on peut s’interroger. Au fait tout part de là : La Halde sous tutelle? ou la question de savoir si en étant à la tête de la Halde et issu de l’immigration, on ne peut pas être juge et parti.

Vu que la personne incriminée est M. Bouthi, on peut croire que le « corps traditionnel » n’est pas à l’image de la personne visée. Malek Bouthi est un homme politique, et se sent proche des préoccupations sur la discriminations. Cela peut vouloir dire qu’il en a été victime, ou qui l’est encore. Un individu du  « corps traditionnel » n’est pas quelqu’un qui n’aurait pas subi ces discriminations ou pas été mis en contact avec. Il me semble que M. Begag, Mme Dati, Mme Kosciusko-Morizet font partie d’une frange de la population qui ont subi des dicriminations. Cette frange s’appelle les immigrés. On ira pas sur le même chemin que certains partis politiques qui dénoncent à travers cette déclaration inadéquate une « théorie raciale ». Car tant que M. Longuet n’a pas précisé sa pensée, on ne peut pas dire cela, sinon on arrive à la diffamation, voire l’outrage.  Généralement, au Tribunal, cela coute cher. Le suspense immobilise les projecteurs…

Autre élément : la taxe carbone. Alors qu’il y a eu le grenelle de l’environnement, les députés s’apprêtent à ne pas faire passer la loi. Alors que faire ? M. Longuet a la solution : « Quand on fait de mauvaises promesses, il vaut mieux les oublier. Quitte à être exemplaire, autant l’être au niveau de l’Europe, pas tous seuls. [etc] ». Pourquoi ? La crise, l’aide aux industries, une nouvelle taxe déconseillée, les élections, bref, tout y passe là. Quelles sont les suites ? M. Longuet ne précise pas

Deux déclarations, deux fins attendues , un regard sur l’actualité, les projecteurs, c’est simple non ? Les hommes politiques auraient-ils peur de n’être plus sur le devant de la scène qu’ils multiplient les déclarations, car autant être sous les projecteurs à n’importe quel prix. Voici une citation d’un individu que je déteste mais qui se révèle vrai, je reprends ses termes : peu importe la façon dont on parle de nous, le plus important c’est qu’on en parle. La peur c’est aussi ce qui nous guide, et à travers les articles signalés à la suite de cet édito, vous verrez que quelque fois les législateurs agissent par peur.

Je laisserais le mot de la fin de cet édito à Roger Gicquel  : « La France a peur […] c’est un sentiment qu’il faut déjà que nous combattions, parce qu’on voit bien qu’il débouche sur des envies folles de justice expéditive, de vengeance immédiate et directe » . (Image prise ici).

  • Infos essentielles

La mort subite du nourrisson : on avance sur le sujet. Un nombre conséquent de nouveaux-nés subissent cette attaque. Une équipe de chercheurs de Strasbourg auraient identifié un suspect potentiel : le nerf vague. Ce dernier produit une substance, l’acétylcholine, qui arrive en trop grande quantité dans le cœur du nourrisson, d’où l’attaque. Pour l’instant, les chercheurs ne sont pas encore sûrs à 100%, patience donc … (Voir les articles de Santenews et de Santé A-Z).

Le communiqué : les fausses informations sont un fléau pour ceux qui n’ont pas les moyens de décrypter l’information. Les médiateurs des groupes de presse sont présents, mais agissent par réaction du courrier des lecteurs, ou téléspectateurs. Comme dans le cas d’un canular roumain sur Canal + , n’importe qui qui n’a pas le temps de vérifier l’information peut la croire sur parole, avec les conséquences que cela peut engendrer. Le CSA vient de réagir. Des amendes et des condamnations peuvent être demandées. Mais surtout une autre sanction a été proclamée envers deux chaînes (privées) pour manquement à la rigueur de l’information : la lecture d’un communiqué du CSA en direct sur les chaîne incriminées, en montrant aux spectateurs qu’ils n’ont pas bien fait le boulot. Les chaînes s’étonnent de cette sanction, habituées à des amendes, mais se rassurent : la lecture, qui devait avoir lieu le dimanche (date des émissions visées), ne pourra se faire, à cause des élections (Voir l’article du Monde).

  • A suivre

T’as pas un Stic sur toi ? : Ali Soumaré n’a pas de chance. Non seulement, il  a été accusé à tord, mais son dossier judiciaire (le Stic) a été lu 40 fois. Généralement, cette consultation ne peut être que restreinte, d’où une enquête interne de la police qui va essayer de déterminer qui sont les responsables de ce débordement (Voir les articles de 20 Minutes, du Nouvel Obs et de Actualite-francaise.com).

Cyber-sécurité : on ne parle pas du boulier anti-missile, mais de sécurité face aux infiltrations par réseaux interposés. Les soldats ne sont plus la seule réponse possible, car les Etats-Unis essayent de se défendre d’attaques visant leurs installations à risques (bâtiments de recherche militaire, …), mais aussi de simples éléments de la vie courante qui peuvent provoquer des catastrophes (coupure d’électricité…). Les attaques nucléaires ne  sont plus les seules redoutées (Voir l’article du Figaro).

Le navigateur qui devient OS :Chrome Os est le  système d’exploitation (OS) de Google. Cet OS est en lien avec Internet, ou plutôt sur le serveur de Google, car tout y est : applications, données, etc. Le « Cloud computing », qui est la démarche de Google, est de plus en plus cité, à tel point qu’on pourrait envisager d’avoir un ordinateur lié à Internet, sans avoir un OS précédemment  installé. Le problème est qu’avoir un webOS Google ou un Web OS Microsoft ne veut pas dire avoir accès à l’intégralité du web … (Voir l’article d’affordance.info).

Les femmes enceintes : vous tombez enceinte? Alors n’oubliez pas que vous pouvez être licenciée. Cette information surprenante, car c’est une discrimination, est en passe de devenir un problème pour les entreprises de mauvaise foi, qui ne connaissent pas vraiment la loi en plus. Les amendes sont de plus en plus courantes. Cela gagnerait à être généralisé (voir l’article du Figaro).

Loppsi2 et les FAI : la loi fait débat, non sur son fond, réprimer les sites pédopornographiques, mais sur la manière. La loi propose de bloquer les sites incriminés, mais ces derniers peuvent changer de serveur, on dit alors que le site « déménage ». En plus, Loppsi2 ne prévoit pas les blocages d’images diffusés par les réseaux de partage comme le P2P ou le Torrent. Bref, une loi incomplète qui entraînera des conséquences non négligeables (Voir l’article du Point).

  • Valeur 0

Mountain view et Google ; l’astéroïde m’a tué ; le non-remplacement des professeurs à l’étude ; une « occupation bourgeoise » qui fait débat ; GNU/Linux et les dictatures ; un citoyen du monde ; l’autre visage de l’Amérique ? Non juste une autre partie dudit visagefantasmes et réalités ; le non-remplacement des professeurs en image ; le site bidon de Learnisys ; le flash-ball jugé inadapté ; la fausse concurrence des Etats-Unis ; et ça continue encore et encore ; « le thon rouge dans mon assiette ! » ; spécialiste de la généralité ; un audit pour le GIEC ; Ankara est vexée ; le Père Maciel et le père Marcial ; est-ce vraiment surprenant ? ; on en reparlera ; note ton coiffeur ; quelle est la meilleure entreprise ? ; fiverr ; canular ou pas ? ; carte des résultats des élections régionales ; une chute à propos ? ; les français et le Net; une bibliothèque pour les handicapés ; à surveiller de près ;

  • En extra :

Documentaires en français ; la boîte à outils du prof ; du clonage des bovins ; dernier extra, plus que la Journée de la Femme, voici les dates des journées internationales :

Date Nom
4 mars Journée mondiale de lutte contre l’exploitation sexuelle [8]
7 mars Anniversaire international de v2o
8 mars Journée internationale des femmes (petit drapeau) Nations unies
12 mars Journée mondiale contre la censure sur Internet (site)
15 mars Journée internationale contre la brutalité policière
20 mars Journée internationale de la francophonie [9]
20 mars Journée mondiale du conte (site)
20 mars Journée internationale du sommeil [10]
21 mars Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale (petit drapeau) Nations unies (site)
21 mars Journée internationale du sommeil
21 mars Journée mondiale de la poésie [11]
21 mars Journée mondiale de la trisomie 21 ( OMS)
22 mars Journée mondiale de l’eau (petit drapeau) Nations unies [12]
23 mars Journée météorologique mondiale (petit drapeau) Nations unies [13]
24 mars Journée mondiale de la tuberculose (petit drapeau) Nations unies
27 mars Journée mondiale du théâtre [14]
équinoxe 20 ou 21 mars jour de la Terre, journée internationale de la terre instituée par l’ONU en 1971