Deuxième semaine de février

Le marteau et l’enclume

Nous, les documentalistes sont entre le marteau et l’enclume. Nous sommes pourtant pas dans un cas désespéré, mais pris entre ces deux feux, cela commence à nous peser.

Le premier problème est de vouloir mettre à jour notre profession (merci les 3C). ce mouvement général, venant de l’Etat lui-même, nous pousse vers toujours plus de technologies, plus de fonctionnalités, plus de contact avec l’extérieur. Bref, on se modernise grâce à eux … Mais ces hauts-fonctionnaires oublient qu’on  ne les a pas attendu.

Le deuxième feu est celui du pédagogisme (merci pour le curriculum). Ce mouvement intellectuel qui insiste pour que la documentation devienne une discipline. Car, sans cela, nous serions destinés à disparaître … Vraiment ? Non je ne pense pas.

Pourquoi revenir là-dessus, parce que j’ai rencontré des personnes de ces deux bords, dont leur intention cache vraiment la forêt vierge de leurs réelles intentions : on vous lance dans le bain, et après demmerdez-vous !

Désolé, la très très grande majorité des documentalistes de collèges et lycées ne sont ni pour un bord, ni pour l’autre. So go away my business place !

  • Infos essentielles

La loi sur les licenciements. Voici une vraie avancée : celle d’abroger les licenciements économiques lorsque la boîte tourne bien. Il est vrai que pour certains économistes, interdire les licenciements, cela n’a pas de sens. Mais les permettre alors que des bénéfices sont enregistrés, cela a encore moins de sens. Messieurs les économistes, revisitez FORD, celui qui a inventé le travail à la chaîne, dont l’un de ses premiers principes était de bien payer les ouvriers, si on voulait qu’il consomme … (Voir l’aricle de Bastamag).

  • A suivre

La vente de médicaments en ligne est lancée, Doctissimo aura peut-être plus de boulot, sauf si l’on apprend à lire les posologies (Voir l’article du Monde).

Paris 1914: des images du siècle dernier de la capitale (Voir le site).

 

  • Valeur 0

En toute rigueur et honnêteté ? ; y avait plus de place ? ; et son cheval blanc ? ; Hadopi, en retard … ; Fb a eu le même problème il y a un temps ; time is money … ; heureusement que Ready Cash est encore vivant, mais pas Ourasi ; ; chacun dans son pré-carré ; de la déchirure à combler ; la patate chaude du moment ;

  • En vidéo

Comprendre la dérive du système bancaire (choisissez le sous-titrage en français) : http://www.amara.org/fr/videos/oZMtP651msdt/info/the-american-dream-by-the-provocateur-network/

Voilà une vidéo assez déroutante de Stromae, tous les mêmes …

Image de prévisualisation YouTube

Lien de la vidéo si cela ne marche pas :  lien .

Première semaine d’octobre

Les vraies causes du cancer

 

Voilà un paradoxe, le cancer. Les idées fausses ont la vie dure, en voici quelques unes:

– quelqu’un de votre famille a eu un cancer, vous aurez plus de chances d’en avoir un aussi.
– Utiliser le téléphone portable donne le cancer.
– avoir des vêtements trop serrés donnent le cancer. 

Sur ces trois propositions, il n’y a aucune de vraiment tangible. En fait, la responsabilité du cancer n’est pas liée à votre famille(gènes), des ondes (téléphone, wifi) ou les industriels (pour la taille des vêtements). en fait le cancer se développe par rapport à notre mode de vie, et surtout sur trois critères : sédentarité, alcool et alimentation.

Les voici les responsables.  Une enquête a été faite en Irlande sur la perspective d’avoir le cancer. Et les trois vrais responsables ont été oubliés. Pour quelle raison ? Les enquêteurs ont relevé que la prise de conscience de la responsabilité individuelle était difficile à admettre. Pour faire court : je suis responsable de mon mode de vie, et c’est par ce dernier que j’ai eu le cancer.

Alors non, les gènes ne sont pas plus responsables que le téléphone. Par contre , boire beaucoup oui. Dernière chose, si vous mangez correctement, cela veut dire si vous n’abusez pas des graisses, manger bio ne vous protège pas plus du cancer. en tout cas, cela n’a pas été scientifiquement prouvé.

  • Infos essentielles

Florange, c’est fini. On pouvait s’y attendre. Oui, Florange est dans une situation désespérée. Peut importe le nombre de gouvernements, et de propositions, le propriétaire en chef a décidé de fermer. Tant que les pouvoirs politiques ne seront pas au-dessus du pouvoir économique, cela pourrait se passer comme cela, et à chaque fois. Je pense même que baisser le coût du travail n’aurait pas changé grand chose à l’affaire. Car le principal problème se trouve ailleurs : la demande en acier est en chute libre dans le monde entier, et pour ne pas perdre plus, Mittal a décidé de jouer sur ses capacités. Faire du stock sans vendre, cela ne sert à rien (Voir l’article du Figaro).

  • A suivre

Séparer pour mieux … régner ? Depuis le temps qu’on en parle, séparer la banque d’investissement et celle des dépôts est une bonne mesure. Pourquoi ? C’est simple, à l’heure actuelle, une banque peut recueillir vos fonds, et investir (dans des actions, opcvm et autres). Ce qu’elle ne vous dit pas, c’est qu’elle peut prendre, et ceci en toute légalité, l’argent que vous avez déposé sur votre livret et l’utiliser. En forçant le trait, la banque s’enrichit avec votre argent, et non vous, voir même spéculer. Séparer les deux domaines obligeraient les banques à ne faire que de l’investissement qu’avec des clients qui seraient d’accord pour cela (Voir l’article du Monde).

Les mesures fiscales du Gouvernement :

1- la taxation du revenu du travail à 75% pour ceux qui gagnent plus de 1 million par an. En fait la taxation, avec déductions diverses tombent entre 63 et 64%.
2- un nouveau barème de l’ISF.
3- un barème de l’impot sur le revenu gelé en 2013.
4- un quotient familial baissé, avec déductions des impôts plus mince.
5- une nouvelle tranche d’impôt.
6- une taxation sur les plus-values.
7-la réduction des niches fiscales limitée à 10 000€.
8- les intérêts d’emprunt passent de 100 à 85% en déduction. Les PME échappent à cette règle (Voir l’article du Figaro).

L’IVG remboursée à 100%. la prise en compte de l’IVG sera prise à 100%. surtout cette mesure compte remettre en cause le désintérêt de l’acte de la part des médecins et le manque de structures, sans oublier l’accueil des femmes concernées (Voir l’article du Monde).

La démence par abus de médicaments. Voici un drôle de paradoxe, des médicaments contre l’anxiété et l’insomnie pourraient provoquer plus d’accès de démences, non comme effet après traitement, mais durant le traitement. Ces effets indésirables viennent juste d’être prouvés sur des benzodiazépines (Voir l’article du Monde).

Les rendez-vous de l’Histoire à Blois. Le thème de cette année : les paysans.

  • Valeur 0

On retrouve la justice de la rue là ;  la pythie de la Corrèze ; Mars et ses recoins cachés ; de la méthode Coué ; une vraie tambouille ; de la manœuvre à bâbord ; visons le bon objectif ;  » Il avait eu peur que son père ne l’apprenne » ; quelles commissions vont-ils apporter ? ; voyez où mène la religion ; éloge de la molesse ; oups, they did it again ;

  • En vidéo

Le dernier single de M, Mojo :

Image de prévisualisation YouTube