Première semaine de mars

Docker et les GED

Bonjour à tous, voici un sujet qui pourrait nous atteindre. Je parle des GED, ou gestion électroniques des documents. Bien sûr nous sommes avec e-disoc dans un SIGBD (ou un système intégré de gestion des documents). E-sidoc est censé pallier les manques d’un GED, car il permet de gérer à distance la base et le fonctionnement de celle-ci.

Jusque-là, nous sommes sur nos pieds. Mais après cela se corse.

Avec l’explosion du Data (d’où le Big Data), nous serons peut-être obligé de revenir sur ce modèle intégré, car : il est lourd, et il coûte cher. Or, les avancées technologiques apparaissant, les nouveautés  dans les GED (d’où sont issus BCDI et e-sidoc) apportent un regard neuf : plus de simplicité, avec une interface web et avec un coût moindre.

C’est dans ce paysage qu’apparaît Docker. Issu d’une start-up française, Docker permet d’accéder à des applications, bases ou registres en ligne. Les plus de Docker sont :

– Docker est très rapide,

– qu’il a une maintenance assez suivie,

– qu’il permet d’accéder à des applications très variées (on peut accéder à un GED, mais aussi un système d’exploitation en entier),

 – Docker est open-source,

– C’est une réussite technologique et commerciale,

– son coût : faible.

Vous allez me dire : stop ! Quel est l’intérêt des GED et de Docker ?

Si nous nous rapprochons du modèle actuel, nous sommes dans un système d’interface web avec une base que l’on peut utiliser à distance. nous sommes dans un modèle de logiciel qui s’approche des logiciels SaaS. Avec les GED et Docker, nous franchissons une étape supérieure, en fait deux pour être exact. Je vais tenter d’être clair : Nous avons tous des raccourcis sur notre bureau, et ceux-ci nous donne un lien sur des applications locales. Avec Docker, ces applis seront délocalisées,  et non seulement e-sidoc serait délocalisé, mais BCDI aussi (ça c’est la première étape supérieure). L’intérêt de Docker, c’est sa portabilité, cela veut dire que sur n’importe quel poste, on pourrait utiliser BCDI, ou e-sidoc.

Là vous me direz encore : stop ! Ce que vous me décrivez, c’est un ENT.

Oui, mais Docker va plus loin (là c’est la deuxième étape supérieure). Comme je l’ai dit, il peut importer sur un poste une interface d’un logiciel, l’attribue des dépendance (librairies, extension, plugins et autres) et rend le logiciel virtuel. Cela veut dire que le jour où vous avez un soucis avec votre base, et bien il ne se passera rien sur votre disque dur, car votre base, comme votre logiciel, a été virtualisée, donc pas de dommages matériels pour votre ordinateur. Et pour la gestion des GED, cela peut signifier un plus, car toute communication à distance admet un historique des données. Donc, plus besoin de sauvegarder de manière périodique votre base, car vous pourriez toujours revenir en arrière le cas échéant.

Là où nous nous entêtons vers un modèle cher (BCDI pèse dans un budget), il y a un virage à prendre. Le Canopé de Poitiers prendra-t-il ce virage, au risque de perdre son produit phare ?

  • Infos essentielles

La neutralité du Net, établissons ensemble des règles communes. C’est l’objectif que c’était fixé Obama. Comment établir des règles communes sur une notion aussi vague que celle-ci ? La neutralité, comment la qualifie-t-on ? Avec quels critères. Aux Etats-Unis, le FCC, le régulateur américain des télécoms, a décidé que les FAI ne pouvaient pas ralentir ou mettre en avant des sites. En instaurant une interdiction où certains sites seraient privilégiés, le régulateur a permis que l’accès à n’importe quel site ne dépendait pas du statut du site, mais uniquement de la machine et du serveur, et c’est ce que l’on vit à l’heure actuelle.  Ce seul critère permet de garantir l’accès à tous les services, sur le web, depuis les ordinateurs, tablettes ou smartphones. On devrait s’en inspirer… (voir l’article du Point)

  • A suivre

– La prime d’activité. Nouveau nom pour un nouveau dispositif. Simplifions la vie de travailleurs modestes, partagés entre la prime pour l’emploi et le RSA. Voici le but de Mr Valls, Premier Ministre de la République Française. C’est un vaste chantier … (voir l’article de l’Express).

– Valls ne s’arrête pas en si bon chemin. D’autres propositions sont venues s’ajouter. Derrière ses idées, Mr Valls a une ligne directrice : réduire la fracture sociale raviver la mixité sociale. En jouant sur l’école (retour à une certaine carte scolaire), le logement (sanction financière sur les communes où le taux de logement social est top bas) et bien d’autres, Mr Valls veut ouvrir ces quartiers à la France entière, dans un esprit « paternaliste » (voir l’article du Figaro).

  • Valeur 0

C’est pas moi, c’est pas moi … ; hé m* … ; agiter le chiffon rouge ; le dira-t-on assez ? ; ça date depuis 1997 cette histoire … ; du rififi à Oslo ; le diesel, un ami qui vous veut du bien ; don’t be evil ? ; villa quoi ? ; après il y en a qui encensent ces extrémistes ;

  • En vidéo

Allez, pour changer, un petit Nougaro, Côte d’Azur, juste avant le printemps, ça fait du bien

Image de prévisualisation YouTube

Troisième semaine de novembre

 Unhate

 

Voici une image qui fait polémique, celle du pape embrassant un imam, ou le contraire. Ce n’est pas une campagne de pub visant à déstabiliser les personnes de religion ou d’Etat, mais de leur faire comprendre que si on doit vivre ensemble, essayons de vivre bien. Unhate, pour les non-anglophones, est le contraire de hate, la haine. Il est vrai que cela peut paraître choquant, mais si on remplace unhate par un autre mot, comme conciliation (cela veut dire : accord respectueux) et que vous mettez en perspective le fait que Merkel et Sarkozy doivent s’entendre, Hu Jintao doivent s’entendre, de même entre les différentes religions, on peut constater alors que ces posters deviennent moins choquants, mais prêtent plus à réfléchir. Ce qui est dommage est la réaction du Vatican (voir l’adresse de l’image ici, et l’article de 20Minutes). Il est possible que ces réactions viennent aussi du fait que les dignitaires religieux se sentent offensés, et que cela ne respecte pas leur image, mais à quoi bon maintenir une image publique si elle n’aide pas les autres ni soi-même ?

Dans un autre genre, voici le dernier film de Mathieu Kassovitz, l’ordre et la morale. Ce film reprend une partie sombre de notre histoire à la veille de la réélection de François Mitterrand. Son opposant, Jacques Chirac à l’époque, avait eu connaissance des volontés d’indépendance de Nouvelle-Calédonie. Voulant coiffer son futur adversaire, l’ancien Premier Ministre s’était dépêché de trouver un accord. Ce dernier devenu caduc, un assaut sera lancé contre les indépendantistes, avec des morts dans les deux clans. L’histoire selon Wikipédia ici.

Image de prévisualisation YouTube

Et enfin, pour se rappeler que nous sommes égaux, est organisée la journée pour la reconnaissance de la femme face aux violences auxquelles elle peut être soumise. La journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes se tiendra le 25 novembre. A noter aussi que le CNIDFF (centre national  d’information sur les droites des femmes et de la famille) y tient aussi un article dessus (Voir l’adresse du site Toutes en jupe).

 

  • A suivre

Après l’Hadopi, la SOPA. On peut se plaindre, mais aux Etats-Unis, on réfléchit sur la manière de maîtriser l’Internet (ou ses dérives). Ainsi un dispositif de lois est en train de se mettre en place sur le piratage, avec les mêmes problèmes qu’en France. Notamment : une difficulté à définir l’objet piratage ; à concevoir des outils performants contre le piratage ; à être en  même temps partisan d’un web libre mais en même temps contrôlé ; à ne pas laisser Internet qu’aux grandes firmes qui voudraient y trouver leur beurre. A suivre donc (Voir l’article du Figaro).

La délivrance de la pilule anonyme, libre et gratuite … pour les mineures. Autant pour les majeures il n’y a pas de problèmes. La pilule peut être l’objet d’un droit aux soins et à la santé. Pourquoi cela n’est pas possible lorsqu’on est mineur ? La pilule reste la pilule et le droit à la santé est le même qu’on ait 18 ans ou pas … C’est vraiment une histoire de mentalité qui pose problème (Voir l’article de Jim).

Les français ont un réservoir inusité … leur sang. Et la ça urge, il y a vraiment un manque de donneurs et des malades et/ou blessés qui pourraient voir leur vie se prolonger … Alors autant le faire ! (Voir l’article de ActualitésNewsEnvironnement, voir l’adresse de l’image de la campagne de l’EFS ici).

Monti remonte ses manches. Et il y a du boulot, sortir du marasme où se trouve un pays, c’est sûr que cela n’est pas facile, même si Super Mario Monti n’est pas seul. Au programme : le passage de la retraite de 65 à 67 ans, et la modification de la durée de cotisations, actuellement fixée à 40 ans. Bonne chance M. Monti ! (Voir l’article de l’Expansion).

Le risque arrive. Autant ne pas se voiler, avec tous les problèmes structurels que des pays comme la Grèce, l’Espagne, le Portugal, l’Italie ou l’Irlande ont en ce moment, il n’est guère surprenant que l’on puisse parler de récession dans la zone euro. En fait c’est le fait de ne pas en parler qui est inquiétant.

  • Valeur 0

Un bras de fer ; de la démographie (médicale) par région ; le retard de la prise de soin montrée du doigt ; attention, soyons sûrs de  ce qui est avancé dans cette information ; de l’initiative viendra la prévention ; l’héparine mise sous surveillance ; depuis le temps que l’on en parle ; don’t be evil … en musique ! ; y’en a qui ne s’arrêtent pas ; cette délinquance en col blanc (si cela est avéré) est passée dans le chas d’une aiguille ; la technologie progresse ; ça fait peur ! ; cela pouvait arriver, mais ne pas le prévoir est une faute ! ; chercher une formule, ce n’est pas comme résoudre une équation affine à deux degrés ; bah, c’est pas vraiment du vin alors … ; même si cela est symbolique, leur effort ne doit pas être superflu ; y’en a qui ont des idées sur tout, et d’autres qui ont surtout des idées (dixit Coluche) … ; ça fait plaisir … ; bah y a pas de problème, ça a juste passé la frontière, mais c’est sans danger ; attention, je te préviens ! ; c’est parce que c’est éternel ; OK … Shérif, fais moi peur ; Gondwa quoi ? ; à confirmer ; les gestes déplacés existent aussi outre-Atlantique, même chez les plus prudes d’entre eux, ou censés l’être ; l’idée de renouvellement était pourtant, il me semble, judicieuse ; de la petite histoire à la vraie ; de la désinformation à la confusion ; de l’eau, de l’air, la vie, bon pour l’instant il n’y a que l’eau ; le Multaq plus remboursé ;

  • En vidéo

J’ai du mal à y croire, et pourtant … Freddie Mercury aurait enregistré avec Michael Jackson des titres. En voici quelque uns :

Image de prévisualisation YouTube

Image de prévisualisation YouTube

Dans un autre style, voici un standard du rock méconnu : Billy Squier « The Stroke »

Image de prévisualisation YouTube