Les der de mars

Cette semaine se déroule la Semaine de la Presse (voir éditorial précédent). Les informations arrivent de nulle part et partout, il me semble important d’aider nos plus jeunes concitoyens à s’y confronter et à comprendre les nouvelles. Elles sont multiples, partielles, factuelles, mais aussi stratégiques, les informations forment notre quotidien. C’est comme un bruit de fond, lorsque la radio ou la télé est allumée. C’est dire leur place. Comment faire apprendre, alors que nos boulots prennent beaucoup de place, qu’on recule l’âge de la retraite, ou que l’école n’a pas de moment propice pour éduquer à l’information ? Vous allez me dire qu’il reste des individus dans un EPLE qui aident à l’éducation aux médias, oui, mais que cela soit les professeurs et/ou professeurs documentalistes, la place de l’information est plus vue comme une distraction que comme un enjeu, alors qu’elle en est un. Celui de nous faire comprendre le monde et de nous épanouir : les informations participent à notre croissance intellectuelle. C’est une nourriture qui ne s’épuise pour peu qu’on décide qu’elle nous appartient.

(image prise ici)

  • Info essentielles

De la solidarité sanitaire :  que ce fut difficile ! La réforme de la santé présentée et appuyée par le président des Etats Unis, Barack Obama, a été votée dans un mouchoir de poche .  Elle s’appuie sur : la conservation de l’assurance lors de la perte d’emploi ; la régulation des frais d’assurance santé ; améliorer la qualité de l’assurance santé publique ; l’obligation de prise en charge de dossiers de demandeurs, y compris lorsqu’ils sont dans des situations sanitaires difficiles (maladie grave …). Ce n’est pas une assurance santé comme celle qui se trouve en France, mais elle oblige les organismes privés de  ne plus refuser les dossiers, ce qui constitue le point le plus important. C’est l’information essentielle, il me semble, même si les amendements restent à venir . Pour autant, elle reste un espoir malgré les critiques et le revote de cette loi (Voir l’article du Monde).

  • A suivre

La chronobiologie des élèves : elle pourrait mettre fin à la semaine de quatre jours. Se basant sur de rapports récents, le ministre de l’Education de la république française réfléchit à l’ajourtd’une demi journée pour les élèves du primaire. La semaine des quatre jours ont un impact négatif selon la FCPE (fédération des parents d’élèves), car cela entamerait le rythme de travail et de sommeil des enfants. Cette demande, présente dans la prochaine circulaire de rentrée, n’est pas une obligation, ce sont les conseils d’école qui trancheront (Voir l’article de Elle).

  • Valeur 0

Hadopi, Loppsi, Acta : faire le point ;  pourquoi pas ? ; les nouvelles formules des séries STI et STL ; nettoyage chez les .ru ; état des lieux des équipements informatiques dans chaque région ; la carte des risques terroristes (à interpréter de manière précautionneuse) ; une mesure contre-carrée ; l’allongement de la cottisation retraite (explication technique) ; de la solidarité européenne ; le droit de retrait ou l’omerta ? ; le retour du chevalier blanc ne rassure pas tout le monde ; l’intransigeance ; le droit de s’exprimer ou l’omerta (deuxième exemple) ? ; le RDV de la lecture remis en cause ? ; le droit de cacher ou l’omerta (dernier exemple) ? ; pirater twitter et se retrouvé menotté ; de la démocratie cadenassée ; la taxe carbone à Bruxelles.