Dernière quinzaine de décembre

Le pépin de pomme

 

En 1985 apparaissait un manga appelé Appleseed. Le pépin de pomme. Cela racontait dans un monde dévasté par les guerres, la survie d’humains modifiés. Créée par Masamune Shirow, la bd arrive en France en 1994. Le succès fut important mais pas immédiat. Appleseed est considéré aujourd’hui  comme un classique.

Je repense à ce classique car je l’ai lu, peut-être pas en 94, mais pas loin. Ce qui m’a frappé, c’est un passage du volume I. Dans ce passage, des flics surarmés font une descente, mais cela se passe mal. Un des flics est sévèrement touché. Il est contre un mur, il perd son sang, et un collègue le tient sinon le blessé s’écroule. C’est là que cela devient intéressant : le collègue qui tient le blessé lui demande s’il souhaite être soigné ou non. Le blessé refuse. Une case après, un commentaire explique que dans certains cas, un individu peut souhaiter refuser des soins et décider de mourir. Sur la même page, on le retrouve allongé et caché par un drap blanc, ou sa famille le veille. Les membres de cette famille sont en deuil. Ce qui m’avait frappé, c’est que ce passage était de la science-fiction.

Avec la loi Léonetti, des choses ont évolué. certes on n’arrive pas encore à cette extrémité, mais on n’en est plus loin. Si une personne est en soins palliatifs, et qu’elle est saine d’esprit, elle peut demander la fin des soins et mourir dignement. Enfin, le problème est de trouver des personnes saines dans les soins palliatifs, ce qui n’est pas simple car la maladie et le traitement peuvent perturber le raisonnement d’un individu (Voir l’article de securitesoins.fr, image d’Appleseed ici).

  • Infos essentielles

La stérilisation forcée des Roms en Slovaquie. On pourrait croire à un film, ce serait plutôt un documentaire. Cette pratique d’un autre âge est bien réelle, et elle passe à l’insu de tous. Pas encore reconnue, cette pratique se fait assez couramment, car dans ce pays, les Roms ne trouvent pas d’appui.

Cet acte est assez fin dans son déroulé. Une femme Rom va accoucher. Elle est pétrie de contractions, et elle se trouve dans un hôpital. Quelque fois, elle comprend un peu la langue du pays où elle se trouve, dans la majorité des cas elle ne comprend rien. On lui explique, tant bien que mal, que la césarienne qui va être opérée présente un risque pour elle et son enfant, et que la prochaine fois, cela pourrait être fatal. La femme ne comprend rien, elle sait juste qu’elle vit un moment difficile, et elle voudrait qu’on la soulage.

A ce moment, le médecin lui présente du document. Ne sachant pas ce qui est écrit, et voulant accoucher car c’est imminent, la femme signe. Elle ne sait pas que c’est la dernière fois qu’elle le fera, car elle a signé un document permettant au personnel hospitalier de la stériliser.

Et ce n’est pas tout, mais je ne préfère pas continuer à mettre en ligne les exactions de ces personnels de santé. A vous de la faire … (Voir l’article de Libération).

 

  • A suivre

– Moins de place pour la retraite. Voilà en substance ce qui va arriver. Il y a plus de chômeurs, moins de personnes qui cotisent pour la retraite, et donc moins de retraites. Comment déjouer ce problème ? Par l’augmentation de la cotisation, du départ  à la retraite, ou baisser les pensions. Aucune de ces solutions n’est satisfaisante. Revoir la répartition des richesses ? Difficile à mettre en oeuvre. Alors quoi ? On laisse faire ? Trouver une bonne solution ? Non, trouver la moins douloureuse, mais laquelle ? (Voir l’éditorial des Echos).

– Ca devait arriver. Des enseignants ne veulent pas aller au travail le mercredi matin. Certaines collectivités sont dans le même cas … Alors c’est vrai que ce n’est pas facile à mettre en place, mais on parle du rythme des enfants, non d’un confort (voir l’article du blog « Peut mieux faire »).

– Elle était attendue, la voici. En tous cas, un premier jet. La réforme bancaire était un pilier du Gouvernement Français qui voulait mettre les choses à plat avec les agent économiques correspondants :

1.La réforme institue la séparation entre la spéculation et les activités de dépôts par le biais de filiales. Le hic, c’est que la spéculation est dite « activités inutile à l’économie ». Si toutes les banques expliquent que leurs activités sont utiles, y compris la spéculation comment fait-on pour appliquer la loi ?

2. L’Etat peut toujours être un partenaire financier, mais sans devenir lui-même un gendarme de la régulation. La réforme ne place pas non plus un garde-fou dans les filiales bancaires.

3. La lutte contre les paradis fiscaux est évoquée. Mais les moyens de cette lutte restent flous …

Une réforme à compléter et à poursuivre donc (Voir les articles de l’Expansion et de l’Express).

– Un rapport vient de paraître par la BnF et l’ABES (agence de bibliogrphie de l’enseignement supérieur) sur l’information bibliographique et numérique. Ce rapport met en lumières les pratiques des usagers et les évolutions des technologies notamment. Ce rapport d’orientation vise à anticiper les problèmes qui surviennent, notamment l’accès à l’information. Le principal moyen de s’informer est de naviguer sur le Net. Cela peut amener certains problèmes  (comme la validité de l’information entre autres), mais aussi une certaine nonchalance des usagers qui ne perçoivent pas le danger (voir l’article des infos-stratèges, le rapport est en lien en fin d’article).

  •   Valeur 0

Pas de GPA donc ; la réalité plus forte que la fiction ? ; de la division de l’union ; une chasse aux sorcières ? ; le nouveau visage du pays du matin calme ; une aide à conditions ; « vers une croissance modérée » ; tourner la page ensemble ; 7ème tir pour Ariane 5 ; un point commun, un de plus, des deux bords de la Manche ; au point mort, c’est le motaller au bout des choses ; pourquoi pas un gilet pare-balles aussi ; le stock d’Amazon en images

 

  • en vidéo

Une petite compil’ d’ambiance pour ceux qui voudraient faire la fête en musique, voici un megamix des années 90 :

Image de prévisualisation YouTube

… Et avant la fin du monde (qui n’arrivera pas en 2012) :

Ci-dessous, une photo des Champs-Elysées.