Logo du WebPédagogique Logo du WebPédagogique

Dossier EDD : Tara Océans, agir aujourd’hui

Le saviez-vous ? L’Océan…

  • C’est 98 % de la biomasse des océans qui est inconnue à ce jour ;
  • Ce sont les origines de la vie sur Terre ;
  • C’est 50 % de l’Oxygène que l’on respire ;
  • C’est le premier puits de carbone de la planète ;
  • C’est une source de bioactifs pour la médecine ;
  • Il régule le climat et inversement.

Ainsi, pour étudier cette vie microscopique des océans, depuis le 5 septembre 2009 le bateau Tara a quitté Lorient pour une expédition de 30 mois, sur tous les océans du monde.


L’itinéraire prévu pour l’expédition de Tara Océans
Le site : http://oceans.taraexpeditions.org

Sommaire

  • A. La biomasse des océans
  • B. Les origines de la vie sur Terre
  • C. 50 % de l’oxygène que l’on respire, premier puits de carbone de la planète
  • D. Une source de bioactifs pour la médecine

——————————

L'affiche

« Cette vie marine est aujourd’hui menacée par les bouleversements écologiques majeurs que nous connaissons : le changement climatique et la pollution. Les écosystèmes marins vont-ils survivre à ces bouleversements ? Allons-nous vers une transformation de la vie océanique ? »

Ainsi pour répondre à ces questions, l’équipe Tara parcourt les océans, avec plus de 12 domaines de recherche associant océanographes, biologistes, généticiens et physiciens. Cette interdisciplinarité,  constitue une approche nouvelle qui prend en compte l’ensemble des disciplines scientifiques dédiées à l’étude des océans offrant ainsi une vision globale du fonctionnement des écosystèmes marins. Elle constitue un excellent support pour un projet interdisciplinaire

A. La biomasse des océans

Les océans sont les milieux de vie d’innombrables quantités de plancton. Ces minuscules organismes, animaux, végétaux, virus et bactéries dérivent dans les courants marins tout autour de la Terre, ils constituent le premier maillon de l’ensemble des chaînes alimentaires marines. 98 % de cette biomasse est inconnue à ce jour.

Plusieurs techniques mécanisées, permettent de prélever le phytoplancton (végétaux) et le zooplancton(animaux), en différents lieux et à différentes profondeurs. Par exemple,  6 robots océanographiques téléguidés, planant dans l’eau, ont été utilisés pour explorer une zone de tourbillons au sud de Chypre. En mesurant la fluorescence (émission de lumière naturelle) des organismes planctoniques, on peut connaître leur abondance en fonction de la profondeur, de la température de l’eau, de sa salinité et de la quantité d’oxygène dissout dans cette eau. Ainsi une carte de la répartition de cette biomasse à la surface de la terre est réalisée, son évolution pourra alors être étudiée.

B. Les origines de la vie sur Terre

La vie serait apparue sur Terre dans les océans il y après de 4 milliard d’années, comme le montre pour la première fois en 1953, Miller avec une expérience fort célèbre « La soupe primitive« . Cette vie n’aurait cessé d’évoluer, lors d’une suite d’explosions évolutives et de disparitions, pour proposer à ce jour les formes de vie que nous connaissons. Mais comme nous l’avons vue, 98 % de la biomasse des océans est inconnue, une raison évidente pour la protéger.

Un lexique intéressant

C. 50 % de l’oxygène que l’on respire, premier puits de carbone de la planète

Cette biomasse est également en lien avec notre atmosphère car elles libèrent de l’oxygène, en quantité pour moitié de celle que nous respirons ! Il ne faut donc pas préserver uniquement la forêt amazonienne

Le plancton capture plus de la moitié du gaz carbonique produit sur terre, sous forme dissoute dans l’eau. Le dioxyde de carbone s’associe à l’eau pour former des ions carbonates, ces carbonates sont alors utilisés par les organismes marins microscopiques pour fabriquer leur test (coquille). À noter que ces organismes marins en se déposant au fond des mers durant des millions d’années, forment une roche sédimentaire : le calcaire.


Les roches sédimentaires

Diatomée Gossleriella

Par la photosynthèse (production de matière organique en utilisant l’énergie solaire), le phytoplancton libère du dioxygène, et produit sa matière organique, en fixant le dioxyde de carbone de l’air, contribuant ainsi à limiter l’augmentation de l’effet de serre. Cette vie marine joue donc un rôle essentiel dans l’équilibre de notre climat, à l’échelle planétaire. Raison de plus pour la protéger

D. Une source de bioactifs pour la médecine

Les besoins de nouvelles molécules thérapeutiques trouveront sans doute leurs réponses dans la nature et plus particulièrement dans les océans, puits de matière inexploitée car inconnue, comme le montre le centre de recherche sur les biotechnologies marines, « La mer pour la Vie »… Ces substances sont extraites puis testées cliniquement pour leurs propriétés thérapeutiques. Si les tests sont concluants, elles sont alors utilisées pour soigner diverses pathologies.

En complément, de nombreuses ressources disponibles sur la toile !

A propos

Constructeurs de connaissances en SVT... http://www.monanneeaucollege.com

Mots-clef :
1 Comment » for Dossier EDD : Tara Océans, agir aujourd’hui

Laisser un commentaire

My Account