Logo du WebPédagogique Logo du WebPédagogique

Prêt à jeter : la consommation ou l’obsolescence programmée

La société de consommation repose sur… la consommation. Si le consommateur a bien consommé et n’a plus rien à consommer, c’est la fin de la société. Une seule solution, rendre les produits jetables pour que le consommateur soit contraint de consommer.

Le reportage diffusé samedi soir à… 2h45 (du matin) sur Arte dévoile que dès les années 1920, un concept redoutable a été mis au point : l’obsolescence programmée. « Un produit qui ne s’use pas est une tragédie pour les affaires« , lisait-on en 1928 dans une revue spécialisée. Peu à peu, on contraint les ingénieurs à créer des produits qui s’usent plus vite pour accroître la demande des consommateurs.

Un exemple simple et éclairant : les ampoules. Tout le monde pense qu’une ampoule à incandescence avait une durée de vie assez courte, tout le monde trouve normal qu’il fallait changer régulièrement l’ampoule du salon. Et bien, aux États-Unis, l’ampoule du plafond de la caserne des pompiers de Livermore brille depuis 1901 !!! Nos ampoules étaient programmées pour briller 1000 heures !

Le reportage part d’une imprimante qui tombe en panne et dont le coût de réparation est plus élevé que l’achat d’une nouvelle imprimante avec plus d’options. Ce scénario, tout le monde l’a vécu (la tête d’impression, petite pièce de 50g, de mon imprimante qu’il faut changer coûte plus cher que l’imprimante entière, 3kg de matière).

Une photo de l'organisation écologique Greenpeace prise au Ghana

Il nous conduit au Ghana, immense décharge électronique où nous, pays industrialisés sous l’emprise de la société de consommation, envoyons les machines hors d’usage, faussement déclarées réparables.

Un produit usé = un produit vendu ! Tourné aux quatre coins du monde, ce film enquête sur l’obsolescence programmée, concept vieux comme l’industrie mais toujours vivace. Une démonstration aussi implacable qu’éclairante.

Le film est visible sur Youtube, ci-dessous :

Mots-clef :
1 Comment » for Prêt à jeter : la consommation ou l’obsolescence programmée
  1. Cosima Dannoritzer says:

    Plus d’information sur le documentaire (fotos du tournage, debats avec le team, festivals…) se trouve ici:
    http://www.facebook.com/Pretajeter
    Ou dans la page anglaise du documentaire:
    ‘The Light Bulb Conspiracy’
    http://www.facebook.com/TheLightBulbConspiracy
    Dans cette page vous pouvez aussi voir de trailer.
    Merci!

Laisser un commentaire

My Account