Logo du WebPédagogique Logo du WebPédagogique

Vers une consommation durable ?

Ah la célèbre ménagère américaine de Duane Hanson !  La consommatrice dans toute sa splendeur, avec une belle critique de la société de consommation.

Classe de troisième : exemple à utiliser dans la partie élaboration du monde d’aujourd’hui. (Doc. brevet 2011 possible) Faire prendre conscience aux élèves que consommer durablement est possible si nous voulons nous en donner les moyens.

Cette sculpture, réalisée à la fin des années soixante, est une des œuvres les plus marquantes de cet artiste américain. Elle est fascinante pour sa saisissante représentation de la réalité de l’Amérique avec cette mère de famille. Cette femme, plutôt bien en chair, est en totale opposition avec les critères de la beauté vantés par les magazines, films ou publicités… Elle ne prend pas soin de sa personne, même pour se rendre dans un lieu public. L’auteur nous inflige donc un contre-exemple génial.

Le caddie est rempli de produits divers. Quid des « 5 fruits et légumes par jourindustrie agroalimentaire » ? Ah oui bien sur, ils sont dans tous ces produits, fabriqués par l’, à dose plus ou moins forte et avec des ajouts peu utiles à nos besoins alimentaires réels.

Pour en savoir plus sur Duane Hanson, entre autres, consultez le dossier EDD d’Hélène Laulan : Le Pop Art américain attaque la société de consommation.

Qu’est-ce que consommer ?

L’action de consommer peut se définir par l’utilisation de biens ou de services destinés à satisfaire les différents besoins individuels ou collectifs. Ces besoins pouvant être vitaux, importants mais pas indispensables ou bien carrément superflus. Notre société est rentrée depuis bien longtemps dans l’ère de la consommation à grande échelle, le XIXe siècle étant généralement admis comme étant le début d’un nouveau temps ou la production industrielle s’impose à tous.

La société de consommation est « un système économique et social dans lequel l’abondance et la diversité des biens de consommation ainsi que la publicité des marques créent des besoins artificiels qui incitent à consommer toujours davantage » (Dictionnaire de l’Académie française). Cette définition est une critique claire, car les besoins, vitaux (se nourrir, se loger, s’habiller) ou non, de chacun sont bien souvent prétextes à la promotion d’un produit pour ensuite entraîner un achat.

http://www.dailymotion.com/video/xb9d02

Vidéo sur le sablage des jeans en Turquie (reportage de France 24)

L’exemple du jeans

Le jean, un vêtement porté par tous ! Saviez-vous que la toile DENIM tient son origine de la ville de Nîmes ? (En savoir plus sur l’histoire du jeans). Ce produit fabriqué à des millions d’exemplaires dans le monde entier a des répercussions sur la planète et les hommes. Comprendre la fabrication d’un jean en cliquant ici, fabrication qui nécessite une irrigation élevée des champs de coton nécessaire à la conception ainsi que le transport à l’échelle mondiale du produit fini. Pour mieux utiliser son jean, regardez cette page afin que celui-ci ne provoque pas trop de dégâts au niveau environnemental.

Un autre problème lié au jean est le sablage (voir la vidéo juste avant) qui blanchi de façon plus ou moins forte la toile de tissu bleue. Cette technique est dangereuse pour les ouvriers et elle est dénoncée depuis quelques temps (voir la campagne). Consommer durablement, c’est aussi prendre en compte le travail des ouvriers et la dangerosité de leur métier en ayant conscience que toutes les marques ne se placent pas au même niveau d’exigence !  (Voir la vidéo il est mortel ce jean !)

Cependant limiter la responsabilité à tous les publicitaires, industriels ou autres vendeurs peut paraître réducteur. En effet, chaque individu qui est vu avant tout comme un consommateur, étant libre d’acheter ou non un produit, peut donner son avis en  décidant simplement de ne pas acheter ! Il ne faut pas oublier aussi la fin du produit qui peut être recyclé et non simplement jeté.  La fiche sur le Carnet de vie d’un tee-shirt réalisée par l’ADEME donne des indications intéressantes sur l’avant, le pendant et l’après de ce produit.

Personne ne nous force à remplir de façon abusive notre caddie, donc soyons plus lucides et responsables et redevons acteurs de notre consommation ! Il y a plus de 40 ans, à travers une femme américaine, cette œuvre dénonçait la société de consommation, elle n’en demeure que plus actuelle encore

Mots-clef :

Laisser un commentaire

My Account