le roman épistolaire

Le roman épistolaire est un récit constitué d’une suite de lettres. Ce sont des lettres fictives, c’est à dire que l’énonciateur et le destinataire sont des personnages créés par l’auteur.
Le roman épistolaire se développe comme n’importe quel roman, en ménageant une intrigue, le suspense, la variété de ton et le point de vue des personnages. Cependant, on n’y trouve pas de narrateur, la narration se fait à travers les lettres.
Le roman épistolaire renvoie aussi très souvent à une critique politique ou sociale de la vie réelle, ou à une analyse psychologique des sentiments des humains.
Ainsi le roman épistolaire se rapproche de l’apologue
 :
il est un récit divertissant et plaisant à lire, et il conduit à une réflexion argumentée sur les mœurs, les coutumes, les modes de vie, la condition humaine.

Des exemples: Les Lettres persanes de Montesquieu: un Persan voyage en Europe et fait connaître à ses amis restés en Perse la manière de vivre, de penser… à Paris entre autre. C’est une satire: un texte écrit pour se moquer.

Les Liaisons dangereuses de Choderlos de Laclos: des histoires d’amour et de tromperies se nouent et se dénouent au fil des lettres. Ce roman est une analyse des mœurs des aristocrates du XVIIIème siècle.