L'énergie sous toutes ses formes

La montagne, ça vous gagne !

La montagne est un milieu qui a des contraintes physiques particulières comme l’altitude, le froid et la baisse de pression. Néanmoins la pratique des activités sportives quelle propose engendre beaucoup de plaisir et de sensations.

L’effet de l’altitude sur l’organisme

L’altitude provoque une baisse de la pression atmosphérique et donc une diminution de la pression partielle d’oxygène et d’air ambiant. Si l’altitude sollicite grandement l’organisme, elle peut toutefois avoir des actions bénéfiques. En effet il n’est pas rare que des sportifs de haut niveau passent un séjour d’une semaine ou plus à plus de 3000 m pour accroître leur taux de globules rouges. Les globules rouges transportent l’oxygène et plus leur nombre est élevé, plus le corps est oxygéné. Ceci a pour conséquence une amélioration de la condition physique et les performances sportives sont optimisées.

Les effets du froid sur le corps

Le froid provoque une diminution du diamètre des vaisseaux sanguins (vasoconstriction). Cependant lors de la pratique sportive, une vasodilatation localisée se produit au niveau des muscles sollicités. Résultats : la micro-circulation est stimulée, les cellules sont correctement nourries et drainées, ce qui permet aux organes d’être bien alimentés. Dans des conditions de froid importants, le corps libère des endorphines qui provoquent une diminution de la douleur, du stress, et un sentiment euphorique. De plus nous assistons à une augmentation des lymphocytes, cellules de l’immunité. Parallèlement à cela, le froid tonifie les muscles du corps et la peau et reste donc très bénéfique pour l’organisme.

Pour info, à des températures extrêmes (-140°) et durant des temps d’exposition courts, on remarque ces phénomènes :

  • Amélioration de la récupération musculaire suite à un entraînement sportif. (technique couramment utilisée chez les sportifs de haut niveau : cryogénie).
  • Réduit et élimine les problèmes de peau liés à une mauvaise circulation du sang comme la cellulite ou encore les cernes sous les yeux.
  • Soulagement et renforcement des articulations douloureuse.

Émotion et adrénaline 

La montagne possède un atout naturel indéniable pour les amateurs de sensations en quête de vitesse, de vide et de hauteur. Les sensations d’accélération perçues par l’oreille interne additionnées à celle du vide captées par les organes de la vision accroissent le processus de sécrétion d’adrénaline inhérent à la notion de plaisir.

montagne

https://www.flickr.com/photos/eriatarka31/5853666108

 

 

 

sources :

http://temperatureideale.fr/top-5-bienfaits-du-froid-medecine-sportif-moral#

http://icinger.fr/les-bienfaits-du-froid/

http://www.psychologies.com/Bien-etre/Prevention/Hygiene-de-vie/Articles-et-Dossiers/Les-bienfaits-du-froid

http://www.alpinisme.com/FR/info-montagne/altitude/index.php?fic=effets

Kiéran FOOKS, Inès PESRIN, Chloé LE HO, Alysson GUINARD

2 Commentaires

  1. clément

    Merci pour cet article très intéressant!

    «pour accroître leur taux de globules rouges»
    Combien de temps dur cet effet?

    Sinon j’ai testé la méthode de Wim Hof: se refroidir dehors en respirant astucieusement.
    J’ai également essayé le refroidissement avec des tenues refroidissantes dans lesquelles on insert des packs de froid.

    Je ressent les bienfaits, c’est très efficace!

    Dommage que je ne puisse pas essayer la randonnée en montagne ainsi que les cryosaunas.

    1. lbariller

      Bonjour, merci de suivre et de lire notre travail. L’accroissement du nombre de globules rouges dépend beaucoup de l’altitude à laquelle se déroule le séjour car lié à la diminution de la quantité d’oxygène. Cela dépend aussi beaucoup de la durée du séjour… la durée de vie d’un globule rouge n’excède pas quelques jours… On peut donc espérer garder les effets de notre séjour en altitude moyenne sur quelques jours lors de notre retour.
      Bonne journée!
      Laurence Bariller

L'ajoût de commentaire est désormais suspendu.