L'énergie sous toutes ses formes

Être performant c’est économiser son énergie

Il existe une différence fondamentale entre un skieur débutant et un skieur confirmé. Nous allons analyser les postures,les dépenses énergétiques et les techniques de ces deux cas de figure.

Nous avons tous été débutant un jour et nous savons que les débuts sont fatigants. En effet, lundi la plupart des élèves étaient crispés, rigides car nous avions peur de tomber. Pour cela nous utilisions le chasse-neige (voir photo ci-contre). Cette position entraîne une forte résistance et un travail musculaire très fatiguant en isométrie (les muscles se contractent sans déplacer les insertions). Comme nous avions peur de la vitesse, nous effectuions de nombreux de virages, notre vitesse était donc inconstante, voire nulle parfois. Nous faisions beaucoup d’arrêts et utilisions énormément d’énergie pour repartir.

skibeginner

Virage en chasse neige utilisé par les novices

 

 

 

 

 

 

Mais maintenant, en fin de séjour, nous sommes devenus des « experts ». En effet, nous avons une attitude plus souple, décontractée. Nous sommes plus téméraires , nous avons moins peur de la vitesse donc nous mettons nos skis parallèles pour nous déplacer et tourner. De plus, les muscles de nos jambes (quadriceps) sont moins sollicités donc nous ressentons une fatigue musculaire moins forte. Pour descendre la pente, nous mettons désormais moins de temps pour réaliser les mêmes parcours qu’au premier jour car nos virages sont plus fluides et plus rapides. Et contrairement aux débutants , nous travaillons alternativement sur chaque jambe.

greg-shorts-1flat-1-of-1

Virage skis parallèles utilisé par les experts

 

 

 

 

Nous pouvons également comparer nos deux niveaux de pratique avec l’indice de fatigue basé sur l’échelle de Borg. Celui-ci permet d’évaluer sa fatigue sur échelle de 0 à 20 (voir schéma ci dessous). Nous nous sommes rendus compte qu’en tant que débutant en début de semaine notre indice de fatigue était plus important ( en moyenne 16.5) contrairement à notre indice de fin de semaine en tant qu' »expert » qui est aux alentours de 10.5.borg-french

IDF au début du séjour         IDF à la fin du séjour

Jade                      18                                           10

Roxane                 16                                            11

Carla                     15                                            9

Emeline                 17                                           12

Moyenne               16.5                                       10.5

 

En acquérant une meilleure technique de ski nous pouvons conclure que nous avons gagné en temps de pratique et en vitalité.