L'énergie sous toutes ses formes

les dernières performances de Super Snow Woman remises en cause

dauphiné

Aujourd’hui jeudi 4 février Super Snow Woman à encore brillé lors une compétition acharnée de haut niveau !

arrivee course

Photo d’arrivée de la célèbre course de Villard de lans.
Une nouvelle fois Super Snow woman a excellé en éliminant sans forcer ses trois principales adversaires. Malgré des trajectoires identiques, elle a su apprivoiser la neige et glisser de façon spectaculaire vers une dixième victoires.

Reporter de la compétition inter-sportive de Villard, L.L

—————————————————————————————————————————————————————————–

 

L’équipe des experts reste très surprise de cette performance. Elle a donc décidé de réaliser des tests en soufflerie et a choisi de mesurer dans un première temps la surface de frottement à l’air de chaque compétitrice.

L’objectif de notre expérience est de trouver la forme la plus aérodynamique pour descendre une piste de 40 mètres, le plus vite possible. Pour cela nous avons utilisé plusieurs instruments :
1 skieuse de niveau national
des conditions optimales, très proche de celle de la compétition
4 positions testées
1 cape
et surtout le masque de Super  Snow Woman

superskieur

On sait que la force de frottement qui s’exerce sur chacune des personnes est donnée par la formule FT = ?/2.Cx.S.V² où « ? » est la masse volumique de l’air, « V »  la vitesse de notre skieuse,  « S » la surface de pénétration dans l’air (ou mètre -couple),  en m²,Cx est le coefficient de traînée . On s’intéresse donc à la surface S et à la vitesse V.
Les surface de pénétration sont définies sur la photo ci-dessus, on obtient :

1° skieuse : 0.54 m2
2° skieuse : 0.23 m2
3° skieuse : 8,3 + 2,5 = 0.64 m2
4° skieuse : 0.30 m2

À noter que la légère différence de poids entre les skieuses a été compensée par du plomb dans les poches, bien évidemment.

fiml sn

Notre skieuse déploie ses ailes munie de la cape de Super Snow Woman.

 

resultats sn

schussimage

Notre skieuse en plein schuss dans le civil.

resultat schuss

 

 

 

 

 

 

Suite à tous ces tests, après avoir récupéré quelques milliers de données il nous semble absolument impossible que Super Snow Woman ait pu gagner loyalement cette course en utilisant une position aussi peu aérodynamique. Les données analysées sont sans appel, sa vitesse finale est plus faible……(l’utilisation de micro-fusées positionnées sous sa cape semble dès lors suspectée !)

http://www.ojd.com/Support/le-dauphine-libere

 

Laura L., Océane H., Laure P. et Fantine L.