recent comments

Compteur


1946907 visiteurs

Useful Links
“what’s the date today ?” ;)
February 2016
M T W T F S S
« Jan   Mar »
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
29  
Proverb of the day

A thing of beauty is a joy forever

Quote of the day

presidential election 2016

  • Iowa

    Si la plupart des États américains désignent leurs délégués nationaux pour la convention à travers une primaire, l’Iowa, avec cette année treize autres états, fonctionnent au « caucus ». Lors d’un caucus, les habitants de l’État en question (ici, l’Iowa) se réunissent – par exemple dans des écoles ou dans des bibliothèques. Ils n’y élisent pas directement les délégués qui les représenteront à la convention nationale : ils élisent des délégués de comtés, qui eux-mêmes choisiront leurs délégués nationaux.

  • la primaire du New Hampshire :

    Plus traditionnelle que le caucus, la primaire est une élection à bulletin secret. Les électeurs peuvent alors voter pour le candidat de leur choix.

    Dans le New Hampshire, la primaire est une élection semi-ouverte pour les votants qui ne font partie d’aucune faction politique. En revanche, s’ils sont inscrits, par exemple au parti républicain et qu’ils votent à une primaire démocrate, ils ne pourront participer à la primaire républicaine (et vice-versa).

    Si la primaire du New Hampshire est ouverte à toute personne souhaitant voter, les règles du jeu changent selon les états – la plupart ayant choisi le concept d’élection dite fermée, mais on y reviendra plus tard.

  • Super Tuesday

    C’est le jour des primaires le plus conséquent puisque c’est à cette date que le plus grand nombre d’Etats votent simultanément. En 2012, 12 états voteront lors du Super Tuesday à l’issue duquel environ 40% des délégués nationaux seront nommés.

    La convention nationale, qu’est-ce que c’est ?

    La convention nationale du Grand Old Party* aura cette année lieu à Tampa, en Floride, les 27 au 30 août prochain.

    Pour remporter l’investiture, et représenter le parti républicain contre le candidat démocrate, le concurrent devra rassembler au moins 1142 délégués sur 2282. Au premier tour, on trouve deux types de délégués : les « pledged » (qui se doivent de voter pour le candidat qu’ils représentent à la convention nationale républicaine) et les « unpledged », qui sont libres de voter pour n’importe lequel des concurrents. En revanche, au second tour, tous les délégués (qu’ils soient « pledged » ou « unpledged ») peuvent voter pour le candidat de leur choix. Cependant, il est tellement rare de voir un second tour à la convention nationale que tu peux tranquillement oublier ce dernier point.

    A l’issue de la convention nationale du parti républicain, nous connaîtrons le nom du candidat du parti de l’éléphant* en course pour le poste de Président des Etats-Unis.

    En outre, ce sera soit pendant, soit après la convention que nous connaîtrons le « ticket » du candidat. Le « ticket » contient deux noms : celui du candidat à la présidence des Etats-Unis, ainsi que celui de son co-listier ou de sa co-listière qui brigue la vice-présidence.

    Qui peut voter lors des primaires républicaines ?

    Tout dépend du type de la primaire en question. Selon les états, il n’existe pas moins de quatre types de primaires :

    • En cas de primaire ouverte, un électeur indépendant, inscrit comme démocrate ou républicain peut voter.
    • En cas de primaire semi-ouverte, un électeur démocrate peut voter à la primaire du parti républicain. Ce faisant, il ne pourra cependant plus voter pour la primaire démocrate de son état car il y a obligation de ne s’exprimer que pour un seul parti.
    • En cas de primaire semi-fermée, les sympathisants du parti rpublicain et les électeurs dits indépendants peuvent voter.
    • En cas de primaire fermée, seuls les électeurs sympathisants du parti républicain* peuvent voter

Tags: , , , , ,

Leave a Reply

You must be logged in to post a comment.