3ème D Friday, June 9th

Publié le Vendredi, 9 juin 2017 à 7:23

 

 

 

 

 

Le passif

La voix passive permet de changer de point de vue et de se focaliser  sur celui ou ce qui « subit » l’action. C’est la mise en valeur de l’objet de l’action et non de la source de l’action.

Il est notamment très utilisé quand on ne connaît pas la source. D’ailleurs vous l’utilisez sans le savoir en disant : I was born in ………

 

Ex : This bridge was built in 1821.  Je ne sais pas qui a  construit le pont. Je n’ai donc aucune raison de mettre un complément d’agent.

 

Ex: The concert was cancelled because the singer was sick.

C’est aussi très utilisé car c’est la traduction du « on » français.

On m’a dit que Mme Destat est absente.

Ex : I was told Mrs Destat is absent.    Je ne me souviens plus qui m’a dit ça, et l’important est qu’elle ne soit pas là.

 

Quand on parle donc de l’esclavage ou des Jim Crow Laws, il est donc important d’utiliser le passif, car c’est bien d’une action subie dont on parle.

 

Ex :Slaves were not paid. Slaves were badly treated. Slavery was abolished in 1865.

Ex : African Americans were forbidden to register to vote.

Ex : Martin Luther King was assassinated on April 4th 1968.

 

La voix passive se construit avec  l’auxiliare BE + le verbe sous forme de participe passé

BE + V-en

Je peux mettre la voix passive à n’importe quel temps , pour cela, je conjugue l’auxiliaire BE au temps voulu.

 

Voici un tableau de conjugaison : vous avez 3 exercices sous le tableau

Un exercice là    et encore plein d’exercices en bas de la page suivante, après le cours

Ne pas hésiter à me poser des questions au prochain cours !

Une video ici

Une autre :

Image de prévisualisation YouTube
Les commentaires et les pings ne sont, pour le moment, pas acceptés.

Les commentaires sont fermés.