Habiter une métropole

Article en cours de construction.

Géographie 6°

Thème 1 – Habiter une métropole.
Les métropoles et leurs habitants.
La métropolisation est une caractéristique majeure de l’évolution géographique du monde contemporain et ce thème doit donner les premières bases de connaissances à l’élève, qui seront remobilisées en classe de 4eme.
Pour le premier sous-thème on se fonde sur une étude de deux cas de métropoles choisies pour l’une dans un pays développé, pour l’autre dans un pays émergent ou en développement.
Il s’agit de caractériser ce qu’est une métropole, en insistant sur ses fonctions économiques, sociales, politiques et culturelles, sur la variété des espaces qui la composent et les flux qui la parcourent.
Elles sont marquées par la diversité de leurs habitants : résidents, migrants pendulaires, touristes, usagers occasionnels, la pratiquent différemment et contribuent à la façonner. Quels sont les problèmes et les contraintes de la métropole d’aujourd’hui ? Quelles sont les réponses apportées ou envisagées ? Quelles sont les analogies et les différences entre une métropole d’un pays développé et une d’un pays émergent ou en développement.

Définir le sujet.
Lire le thème de la séquence dans le programme et demander aux élèves d’essayer de le définir au brouillon.
Première mise en commun.
Recherche des premières pages dans le manuel (p 180) et mise en évidence des objectifs.
Recherche des définitions de métropoles et de la proportion de personnes habitant en métropole dans le monde.

Trace : Plus d’un habitant sur 2 vit en ville. Une métropole est très grande ville, capitale d’une région ou d’un pays.

  • Ateliers tournants sur les grandes métropoles (Les métropoles sélectionnées ne sont pas toutes les plus peuplées mais les plus « parlantes » pour les élèves. Elles reprennent celles du city Quiz).
    . Découvrir 10 métropoles par l’image : Le city Quiz de Patricia Nivart sur Quizinière
    . Savoir où se situent les plus grandes métropoles : L’analyse de carte de Segpachouette
    . Savoir situer les métropoles :
    L’atelier de placement des grandes villes de Segpachouette (programme de 4° à épurer si besoin). Voici une version simplifiée avec les mêmes photos que sur le Quizinière : cartes avec images à placer
    Un exercice sur Learning apps où l’élève doit placer ces 10 mêmes métropoles :
    https://learningapps.org/view18908687

  • Trace écrite :
    Donner une carte des grandes métropoles en guise de trace écrite (en faire apprendre plus ou moins en fonction des capacités de chacun) : carte des grandes métropoles
    Pour aller plus loin : une vidéo sur l’Histoire de l’urbanisation mondiale.

Étude de cas 1 : une métropole dans un pays développé, Paris ou New York

  • New York : documents de Segpachouette
  • Paris : Je vous propose une version alternative de l’excellent travail de Segpachouette sur Paris. Vous constaterez que je me suis beaucoup inspirée de sa démarche.

Introduction collective à partir de ce diaporama : Paris et éventuellement de cette vidéo : Paris vue du ciel.

Ateliers tournants :
Atelier 1 : classer les images selon les 3 grandes fonctions caractéristiques d’une métropole : Economique/Culturelle/Pouvoir.
paris atelier 1
Atelier 2 : situer sur une carte et sur une coupe schématique les différentes formes d’habitations, aborder les concepts de centre/banlieue/zone périurbaine.
paris atelier 2
Atelier 3 : compléter un croquis de la métropole parisienne avec les concepts de centre historique, ville, banlieue et zone périurbaine.
paris atelier 3
Image freepik <a href=’https://fr.freepik.com/vecteurs/fond’>Fond vecteur créé par rawpixel.com – fr.freepik.com</a>

Une partie des documents sont issus de ce site.

Étude de cas 2 : une métropole dans un pays émergeant, Mumbaï.
TD basé sur les documents du Livre scolaire : Une métropole d’un pays émergent Une métropole d’un pays émergentbis
Ce même exercice est disponible sous Quizinière pour assurer la continuité pédagogique.
Une vidéo chez Lumni.

Synthèse à partir de la carte mentale de Segpachouette en s’appuyant sur les pages 192 et 193.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *