Les contes traditionnels

Littérature, 6°

Voici une séquence autour du conte. Elle ne s’inscrit pas parfaitement dans le cadre des nouveaux programmes mais elle permet d’aborder les caractéristiques des contes traditionnels. C’est une base indispensable si l’on souhaite s’engager dans un projet d’écriture de contes ou de lecture en réseau (ce qui sera mon cas cette année).

J’ai donc choisi un conte issu d’un ancien manuel de 6ème qui rassemble à merveille les ingrédients du conte traditionnel : schéma narratif clair, personnages traditionnels, stéréotypés, récurrence du chiffre 3…
Il s’agit des Trois Oranges de Ré et Philippe Soupault, extrait d’Histoires merveilleuses des cinq continents.Le texte (comme j’ai dû faire quelques coquilles, je vous offre une version modifiable) : Les trois oranges texte

Ma séquence (identique à ce qui est écrit ci-dessous) : Les trois oranges 2021

Avant d’entamer cette lecture, il peut être intéressant d’introduire le concept de schéma narratif en suivant les conseils de SEGPAvenir (lien référencé en bas de page).

 Début du conte : présentation des personnages, du problème et proposition d’une solution.
Objectifs :
Permettre une entrée optimale dans le conte en clarifiant la situation initiale,
Mettre en évidence des éléments propres au conte : histoire qui se passe dans un lieu et à une époque indéfinie, importance du nombre 3.

Lecture par le professeur.
Questionnaires différenciés : Les trois oranges 1 niveau faible Les trois oranges 1 niveau fort Les trois oranges 1 niveau moyen
– Mise en commun des réponses des élèves où on insistera sur les éléments propres aux contes et on commencera à rédiger une affiche mémoire.
Écrire la suite du texte.
Première ébauche collectivement en référence aux contes connus, puis écriture individuelle d’un résumé de la suite du texte.

Support : Première épreuve.
Objectifs : 
-Identifier la nature de l’épreuve.
-Poursuivre l’analyse du conte en tant que genre en mettant en évidence les redondances dans la narration.
Lecture par le professeur ou de bons lecteurs (A différer après le questionnaire si vos élèves semblent à l’aise en lecture. On pourra également proposer un version audio si les difficultés de déchiffrage ne touchent qu’une minorité d’élèves).
Questionnaires différenciés de compréhension globale:Les trois oranges 2 niveau faible Les trois oranges 2 niveau moyen Les trois oranges 2 niveau fort
-Mise en commun.
Compréhension fine (collectif) : comprendre pourquoi les 2 frères ne disent pas la vérité à la vieille femme.
Etude des éléments propres au conte: surligner les phrases qui sont identiques dans les deux paragraphes.
Approfondissement  sur les décors : dessiner une des étapes du voyage des frère (le jardin, la scène avec la vieille, celle au château) en tenant bien compte des descriptions.

 Support : la première épreuve surmontée par le troisième fils.
Objectif : souligner l’importance du caractère dans la réussite de l’épreuve au-delà de la difficulté liée au voyage.
Compétences : Produire un texte court, en partie dialoguée, en s’appropriant le style du texte support.
– Collectif, préparation de la production écrite.
On réfléchit à la suite de l’histoire. Comment le benjamin va-t-il s’y prendre ? Son voyage sera-t-il différent de celui de ses frères ? Quelle réaction aura-t-il lorsque la vieille femme lui demandera ce qu’il a dans son panier ?
Expliciter le travail à faire : raconter le voyage du benjamin et sa rencontre avec la vieille femme en vous appuyant sur ceux de ses frères. Une partie du texte sera la même mais certains éléments changeront.
On pourra, collectivement, mettre en évidence au vidéo-projecteur, les parties qui resteront inchangées et celles qu’il conviendra de réécrire compte tenu du caractère du benjamin.

– Individuel : Chaque élève raconte le voyage du benjamin.
Distribuer le texte du voyage d’un des frères aînés. L’élève pourra ainsi découper les parties qui n’ont pas besoin d’être réécrites. Pour les plus en difficultés, on proposera un canevas à compléter : Les trois oranges 3 canevas

Découverte du vrai texte.
Souligner dans le texte les mots et phrases qui diffèrent par rapport au voyage des frères. Comparer ce texte avec les productions des élèves. Montrer que la question de la vieille femme ne visait qu’à mettre en évidence le caractère des prétendants.

Support : deux autres épreuves
Objectifs : Rôle des objets magiques, importance du chiffre 3.
Lecture offerte du passage.
-Tableau à compléter individuellement sur les épreuves et les objets magiques : Les trois oranges 4 épreuves et objets magiques
+ : retrouve tout ce qui marche par 3 dans ce conte voire dans d’autres contes.
-Lors de la mise en commun on complètera l’affiche mémoire sur les caractéristiques du conte.
Collectif : Qu’aurait dû faire le roi lorsque le jeune a apporté les oranges ?
Mise en voix du passage.
Répartir les élèves par groupes de 5 et leur demander de préparer une lecture expressive du passage. Ils se répartiront les rôles : la vieille femme, le jeune homme, le roi, la princesse, le narrateur. Ils surligneront dans un premier temps les phrases qui les concerne, les liront attentivement silencieusement, puis s’entraineront ensemble.

Support : résolution des épreuves, fin.
Objectif : Identifier les éléments caractéristiques d’une situation finale pour un conte, Identifier le canevas du conte.
-Anticiper rapidement la fin de l’histoire en écriture privée (au brouillon).
Mise en commun des textes des élèves et confrontation avec la véritable fin.
Compréhension globale (pour tous) à l’oral ou par écrit :
Pourquoi le jeune homme souhaitait-il sauver la princesse ?
Est-ce que le mariage va résoudre tous ses problèmes ?
Quelle phrase décrit la situation finale du conte ?
La structure du conte :
Présentation du mémo sur le schéma narratif (ou reprise suite à la séance de découverte de La classe d’Alicia référencée par SEGPAvenir).
J’ai créé une carte mentale sur le schéma narratif en m’inspirant de la « courbe narrative » d’Au pied de la lettre (référencée en bas). Pourquoi passer une heure à refaire ce qui était déjà très bien fait ? Je me pose moi-même la question, je ne peux pas m’en empêcher… :

Retrouver les 5 étapes de ce récit par groupe en complétant une version vierge du mémo (agrandit en A3) :

-La séquence de SEGPAvenir sur le schéma narratif.
– Une séquence très intéressante sur Cendrillon chez SEGPAvenir,
P’tit blog de SEGPA propose une activité originale, toujours basée sur Cendrillon, permettant de travailler la syntaxe et l’orthographe,
– La séquence de mon pote Simon sur La Belle et la Bête,
-Les affiches sur le schéma narratif d’Alisette, une fiche outil chez Lutin Bazar et des cartes mentales chez Fantadys.
-La courbe narrative d’Au pied de la lettre (gratuit)

Un commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *