Bibliographie

Manuels et méthodes destinés aux SEGPA :

  • Le fichier de remédiation Cléo +.
    Co-écrit par Charivari, ce fichier s’adresse aux élèves de cycle 3 qui ont besoin de consolider les compétences de cycle 2. En plus de l’étude de la langue, il propose une petite partie sur l’implicite.
    Particulièrement adapté aux élèves d’Ulis, clair, aéré, avec des consignes simples et répétitives, je le conseillerais plutôt en 6ème SEGPA, voire en 5ème pour des séances de remédiation ou des plans de travail. J’apprécie l’absence explicite de niveau scolaire mais j’aurais aimé qu’il traite davantage de notions quitte à aborder des concepts de cycle  3 avec les mêmes adaptations.
    On ne peut que se féliciter de voir enfin les éditeurs se saisir de la question de l’enseignement spécialisé. La collection propose d’ailleurs des versions dys pour accompagner leurs manuels traditionnels.

  • Des fichiers pour les 4èmes et 3èmes SEGPA chez Hachette : ici


J’ai testé celui de PSE et mon collègue ceux de Français et Histoire Géo en 3ème. Ils sont très bien pensés pour nos élèves et apportent une aide non négligeable pour commencer.

  • Les fichiers destinés aux 3èmes prépa-pro sont également assez adaptés à nos élèves :
  • En sciences, voici deux fichiers de cycle 4 sélectionnés par ma collègue car très accessibles : chez Nathan pour la SVT, chez Bordas pour la physique-chimie.

    • Les bouquineurs : 4 séries de petits romans pour les 6èmes et 5èmes SEGPA accompagnés d’exercices différenciés.

    • Lector Lectrix pour enseigner la compréhension : voir mon article sur Goigoux.

Autres outils :

  • 100 activités pour les enfants dys : ouvrage destinés aux parents d’enfants dys qui propose des jeux et des adaptations qui sont facilement réalisables en classe. Chaque activité est présentée succinctement, en allant droit au but, sans jargon. C’est une bonne base pour commencer, à approfondir par la suite.
  • Dans le même ordre d’idée, car également destiné aux parents, j’ai adoré Apprendre autrement avec la pédagogie positive découvert grâce à Segpachouette. Ce livre propose une approche claire, accessible, des concepts de pédagogie positive (fondamentale dans notre enseignement) et présente des solutions pour faciliter l’apprentissage des leçons. Le dernier chapitre, consacré au Mind Mapping, est particulièrement intéressant. A lire d’urgence, à fortiori si, comme moi, vous êtes parent.

Ouvrages théoriques :

    • Pour ceux qui débutent en SEGPA et qui se posent des questions pratiques : horaires, programmes, ressources…
    • L’enfant et la peur d’apprendre de Serge Boimare, où l’auteur décrit son quotidien auprès d’élèves de type Itep qu’il a réussi à motiver grâce à la lecture de textes « forts » comme les récits mythologiques, les contes ou les romans de Jules Verne.

  • Pour le Capa-sh, j’ai rédigé un mémoire sur le passage à l’écriture, souvent difficile chez nos élèves.
    Je me suis appuyée sur plusieurs ouvrages mais celui qui m’a le plus apporté à propos de la production écrite est celui de Yves Reuter, Enseigner et apprendre à écrire :
  • Une référence absolue, synthétisant l’essentiel de ce que la recherche en pédagogie a pu mettre en évidence à l’heure actuelle, Enseigner sans exclure de Sylvain Connac est sans doute le meilleur ouvrage théorique que j’ai pu lire ces 10 dernières années. De la théorie donc, mais aussi des propositions concrètes (des plans de travail…) d’un vrai pédagogue de terrain. A mettre entre les mains de tous les jeunes enseignants et à lire de toute urgence pour les autres :

  • Nouvelle lecture : Osez les pédagogies coopératives au collège et au lycée, édition esf.
    Un ouvrage clair, accessible qui propose des pistes concrètes pour mettre en place ces pédagogies dans le second degré. Prenant appui sur des expériences du terrain, on retrouve les axes de la pédagogie institutionnelle : conseils coopératifs, plans de travail, ceintures, journal de classe… C’est un peu S.Connac qui aurait été muté au collège.
    Quelques réflexions théoriques, juste ce qu’il faut, sans jargon, sans noyer les enseignants cartésiens auxquels j’appartiens, ce livre est surtout ponctué de fiches outils très intéressantes qu’il est possible de télécharger gratuitement sur le site de l’éditeur.
    Encore une pépite issue de la collection dirigée par Philippe Meirieu.

  • Et parce que rien ne vaut un bon roman, partez en vacances avec Les Incasables, petit bijou de Rachid Zerrouki qui nous offre une peinture très fine de nos structures. Au delà des clichés, il raconte ses 3 années passées en Segpa, sa bienveillance, ses projets, sa volonté de les ouvrir sur le monde mais aussi ses déconvenues.
    A lire, à offrir sans modération.