Environnement
Un blog sur la géo-environnement

Tara revient au pays.

Bonjour,

Tara, la Goelette partie explorer les glaces de l’Arctique, est rentrée en France samedi dernier après un voyage extraordinaire de plus d’un an et demi. Accueil triomphal à Lorient, où des milliers de personnes étaient venues saluer les membres de l’expédition scientifique. Un accueil bruyant et enthousiaste, digne du Vendée Globe Challenge…

La fonte des glaces, qui a occasionné une dérive plus rapide du bateau, a écourté de quelques mois la mission de Tara. Grant Redvers, le chef de l’expédition neo-zélandais qui a passé plus de 20 mois sur le bateau, n’avait pas vu autant de monde depuis longtemps. Son interview était attendue…

Jean-Claude Gascard, directeur du CNRS et coordinateur scientifique du programme européen Damocles, associé à l’expédition, revient avec un constat : »l’Ocean Arctique est entré dans une mutation profonde et rapide. » Parmi ses premières observations, un retrait majeur de la banquise, observé au cours de l’été 2007. La surface de la glace aurait perdu l’équivalent de trois fois la surface de la France….Il faut bien sûr attendre que toutes les observations scientifiques de l’expédition soient analysées pour obtenir un diagnostic précis de l’évolution du Pôle Nord, malmené par le réchauffement climatique. Lors de son arrivée à Lorient, Jean-Claude Gascard a déclaré: « Ce qui est en train de se passer n’est pas terrifiant.(…) La terre en a vu d’autres dans son histoire. Mais aujourd’hui, nous sommes 6,4 milliards d’individus et cela commence à se faire sentir.. »(1) En lien, les observations de Jean Claude Gascard

M.J

(1) « Les aventuriers de la banquise perdue », Dino Dimeo, Liberation, Lundi 25 février 2008.


Publié par marlene le 27 février 2008 dans Climat
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.