Environnement
Un blog sur la géo-environnement

« 6 milliards d’Autres »: portrait d’une humanité si différente, et si proche…

Bonjour,

« 6 milliards d’Autres » est une super cartographie de la diversité humaine. Brésiliens, Iraniens, Africains du Sud, Indiens, Américains, Russes, ou Anglais, interrogent leur vie et parlent de liberté, de discrimination, de colère, d’amour, de joie, d’enseignement des parents, de Dieu, ou du sens de la vie. Une fresque humaine qui offre un monde plus ouvert, libéré des frontières politiques, des contextes économiques, et des pesanteurs culturelles. Cette vision débarrassée d’ethnocentrisme est imaginée par Yann Arthus-Bertrand, l’homme qui d’habitude saisit d’en haut l’harmonie des paysages terrestres. 

Sur son site, Yann Arthus-Bertrand évoque l’itinéraire de cette fresque humaine. Dans les années 80, il est au Mali pour réaliser des prises de vues pour son projet « la terre vue du ciel ». Panne d’hélicoptère. Un contretemps qui le mène dans un pauvre petit village, où un homme lui raconte simplement sa vie. Il lui confie son ambition, « nourrir sa famille ». Une confidence d’homme à homme, débarrassée de leur histoire respective et de leurs différences culturelles, qui bouleverse la vision du monde d’Arthus-Bertrand. Depuis 2003 6, reporters ont sillonné plus d’une soixantaine de pays pour donner la parole  à cette humanité, à la fois si différente, et si ressemblante. Ces milliers de portraits et d’interviews rapportent l’universalité de ces visions individuelles.  

Dans les témoignages, cette humanité livre aussi sa vision de la nature. A Hong-Kong un vieil homme se plaint de ne plus pouvoir lire la pluie dans le ciel. Un autre, plus jeune, confesse sa peur de la nature. Un jeune réunionnais associe l’homme et l’arbre. Un brésilien lie nature, vie, et respiration. La nature est cette mère que nous serions en train de violer, s’insurge un Italien. Et pour une américaine, fascinée par la vision de l’océan, la nature est « quelque chose qu’on ne peut pas créer. »….

En quelques clics, rencontres avec « 6 milliards d’Autres », si différents, et si proches…

M.J


Publié par marlene le 22 avril 2008 dans Non classé
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.