Environnement
Un blog sur la géo-environnement

Clim’City, ou l’éducation environnementale.

Bonjour,

Se prendre pour Superman, version écolo, pour contenir le réchauffement à un niveau acceptable pour la planète, et diviser par eux les émissions de gaz à effet de serre d’ici 2058, c’est possible. Mais c’est virtuel. « Clim City » est un jeu interactif proposé par Cap Sciences, le centre culturel scientifique d’Aquitaine. Il reconstitue un environnement, pollué et gourmand en énergie, que vous devez rendre plus propre. Il s’agit de multiplier les bonnes décisions pour réduire de 75% les émissions de gaz à effet de serre par rapport à 2008, diminuer la consommation d’énergie de 40%, et développer le renouvelable jusqu’à 60%. C’est facile. Il suffit d’un « clic » sur l’un des paysages virtuels pour accéder au diagnostic environnemental, et aux solutions proposées. L’habitat, source importante de consommation d’énergie à Clim’City, doit être isolé et coiffé de panneaux photovoltaïques, c’est mieux pour le bilan, et pour le score. Les transports s’y déclinent plutôt en « commun ».Les industries,  énergivores, grosses productrices de gaz à effet de serre et de rejets polluants, doivent être réorganisées, efficacité énergétique, avec options renouvelables, ou gestion des émissions. Avec, à terme, un fonctionnement sur le mode des écosystèmes, où rien ne se perd, tout se recycle, et tout s’échange. Il va également falloir remplacer les turbines du barrage hydroélectriques, pour améliorer leur efficacité. Et trouver un nouveau site pour installer une micro-centrale. A Clim’City, l’hydroélectricité est une source d’énergie appréciée, mais on manque de place. Autre conseil, convertir la station de ski, privée de neige par le réchauffement, en un parc de tourisme vert. Echéance 2058, vous avez donc 50 ans pour composer un plan climat compatible avec les maux de la planète. Et pas besoin de tout recommencer, vous pouvez sauvegarder la partie.

Ce jeu éducatif est accessible, via internet. Cap Sciences devrait le distribuer, version DVD, dans les établissements scolaires de la région. Il fait aussi l’objet d’un concours, organisé par Cap Sciences et Mountain Riders, inscriptions jusqu’au 29 mars.

M.j


Publié par marlene le 10 mars 2009 dans Actualité,Climat,Développement durable
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.