Environnement
Un blog sur la géo-environnement

Nils Udo, ou la poésie des paysages.

Bonjour,

Pétales de fleurs, baies sauvages, brindilles, branches, ou pierres, Nils Udo compose ses poésies colorées avec des matériaux empruntés aux paysages. Cet artiste, sans doute héritier du Land Art, proche cousin d’Andy Goldsworthy, travaille comme lui avec des végétaux fraîchement coupés qu’il faut rapidement mettre en place pour en conserver l’éclat. Et comme pour Goldsworthy, la fin inévitable de la composition fait partie du processus de création. Alors, place à la photo pour pérenniser l’œuvre qui retourne à la nature.

Le temps de la peinture, le temps des voyages.

Pour Nils Udo, né en Bavière juste avant la Seconde Guerre mondiale, les années 60 amorcent le temps de la peinture. Ses toiles sont abstraites. Pour enrichir sa culture, il passe près de dix années à Paris. En 1970, il rentre en Bavière et interroge les rapports entre « Art » et « Nature ». En 1972, il délaisse la peinture pour intervenir dans les paysages. La nature, qui devient son atelier, lui offre ses végétaux et ses minéraux. Les  dépaysements nourrissent sa créativité. Au milieu des années 50, il voyage en Europe, dans les Républiques de l’ex-URSS, en Afrique du Nord, ou au Moyen-Orient. A la fin de la décennie, il passe une année en Iran. Comme Goldsworthy, Nils Udo cherche toujours de nouveaux espaces pour y inscrire ses œuvres, en France, en Allemagne, à la Réunion, au Canada, aux Etats-Unis, au Mexique, en Inde, ou au Japon. Dans la seconde moitié des années 90, il revient à la peinture, autre territoire qu’il n’a, finalement, pas fini d’explorer. (2)

Image de prévisualisation YouTube

Nids, maïs, et parfums.

Si son univers poétique se décline souvent à petite échelle, il lui arrive de composer des œuvres monumentales. Ses nids (1), métaphore d’un premier habitat, union entre l’homme et la nature, constitués de troncs d’arbre, de tiges tressées, de terre, et de pierre, évoluent en fonction des paysages et des matériaux disponibles à proximité. En 1988, le Nid du Parc du Crestet, « structure monumentale » de 15 mètres de diamètre, est conçu pour répondre à la stature des arbres environnants. (2) En 1994, à Laàs, dans les Pyrénées Atlantiques, à la demande de l’Association des producteurs de maïs (AGPM), Nils Udo étire une spirale d’épis de différentes variétés sur deux hectares. Cette intervention célèbre l’arrivée de la céréale sur le territoire européen, cinq siècles plus tôt. En 1995, la « Fleur Bleue », enclos circulaire planté de 5000 fleurs bleues, fermé par une porte mais ouvert sur le ciel, « paysage rêvé » d’un héros du romantisme allemand, s’impose dans la campagne bavaroise. (2) Pendant les étés 1994-1995, le Fonds régional d’Art contemporain du Nord-Pas-de-Calais, et l’Université de Valenciennes, l’invitent à composer sur le thème de la « Nature et du corps ».  Sa matière première est plus vivante que jamais, l’homme est intégré à un univers végétal et aquatique.

« Même si je travaille parallèlement à la nature, et n’interviens qu’avec la plus grande prudence, une contradiction essentielle demeure. […] Mon travail fait du tort à ce qu’il touche: la virginité de la nature. » (3) Nils Udo veille à faire chanter les paysages sans les brutaliser. Et c’est peut-être ici que notre plasticien prend quelque distance avec les artistes du Land Art, qui n’ont pas peur de bétonner ou d’emballer les paysages qui les inspirent. Et,  «…qui ne sont pas ne sont pas tellement préoccupés de la vivacité, de l’énergie vitale de la nature. Or le respect va de soi car nous appartenons à la nature. C’est un respect envers soi-même. » (2)

M.J.

Merci Vincent pour l’idée……

(1) Aline Louangvannasy, Lewebpedagogique.

(2) « Nils Udo : l’Art est dans la nature », Entretien avec Alexandra Fau, Art Absolument, N°13, Eté 2005.

http://www.alexandrafau.com/pdf/interview%20nils%20udo%20last%20version.pdf

(3) http://www.seine-saint-denis.fr/IMG/pdf/naturellement-humain-2.pdf


Publié par marlene le 12 juin 2009 dans Actualité,land art
Vous pouvez laisser une réponse, ou un trackback depuis votre site.

Laisser une réponse

Vous devez être identifié pour écrire un commentaire.