Environnement
Un blog sur la géo-environnement

Le blanc, une couleur d’avenir…

Bonjour,

Pourquoi ne pas peindre les toits en blanc pour freiner le réchauffement climatique ? C’est l’idée de Steven Chun, le « Monsieur réchauffement » du Président Barack Obama, Prix Nobel de Physique, 1997 . Intervenant à Londres fin mai, lors d’un meeting de « grosses têtes » réunies pour imaginer des solutions à la crise climatique, Steven Chu a développé son idée : «Vous souriez, mais si vous repeignez tous les toits des buildings en blanc, et si vous teintez le revêtement des routes avec une couleur claire, et que vous le faîtes de façon uniforme…Cela reviendrait à interrompre le trafic automobile mondial pendant onze ans. »(1)

Cette solution simple permettrait de réduire le réchauffement climatique. La lumière, réfléchie par des surfaces claires au lieu d’être absorbée, repartirait en grande partie vers l’atmosphère. A l’inverse des radiations infra -rouge émises depuis la surface de la terre réchauffée, dont une bonne partie est piégée par les gaz à effet de serre, cause du réchauffement climatique. Autre avantage de ce changement de couleurs, moins d’énergie pour garder les immeubles confortables, et frais. Par exemple, les systèmes de climatisation fonctionneraient mieux, tout en économisant 10 à 15 % d’électricité. Les villes, converties au blanc à la place du béton, seraient aussi moins chaudes. Le principe pourrait également être étendu au parc automobile. Des voitures claires réfléchiraient la lumière, et consommeraient moins d’énergie pendant l’été. L’idée de Steven Chu revient à amplifier l’effet « albedo » de la terre. Au travail…

Image de prévisualisation YouTube

M.J

(1) »Climate guru: Paint roofs white », Steve Connor, NZHerald, 28-05-2009.

http://www.nzherald.co.nz/environment/news/article.cfm?c_id=39&objectid=10574970


Publié le 3 juin 2009 par marlene dans Actualité,Climat
Tags :: , ,