Environnement
Un blog sur la géo-environnement

Quand la Chine accélére…

Bonjour,

Mauvaise nouvelle pour les cyclistes qui partagent la route avec les voitures, le marché automobile chinois décolle. Près de neuf millions de véhicules neufs ont été vendus en 2007, soit une progression d’environ 27% par rapport à 2006. Même tendance pour le nombre de voitures fabriquées, plus 22% en 2007. Depuis 2001, le marché automobile chinois a été multiplié par cinq. (1) Les Chinois s’enrichissent, et veulent rouler en voiture. L’industrie automobile, constructeurs étrangers et secteur national en plein développement, comble la demande. D’ailleurs, les prédictions s’emballent. Le parc automobile, qui représentait 20 millions de voitures en 2002, est attendu autour des 50 millions en 2010, et 100 millions en 2020. (2)

Pollution, problèmes de circulation et de sécurité, sans parler du coût du pétrole, accompagnent ce boom automobile. Le gouvernement chinois, qui tente de freiner ses citoyens, a déjà pris des mesures pour limiter l’accès au crédit. Dans la ville de Shangaï, les Autorités demandent aux habitants de cesser d’acheter des voitures. Mais, peu d’effets sur les Chinois qui rêvent de posséder un véhicule haut de gamme, ou un modèle récent. (1) Alors, la Chine parie sur les nouvelles technologies, qui pourraient rendre les voitures plus propres, et moins gourmandes. A Shangaï, le Challenge Bibendum 2007, crée en 1998 par Michelin, a permis aux Chinois de rêver à ces moyens de transports, plus respectueux de l’environnement. En attendant, le marché automobile chinois, deuxième rang mondial, est déjà en train de rattraper le géant américain.

M.J.

« Heureusement, les Chinois s’intéressent à l’environnement… »

(1) »Automobile: toujours plus », Marc Lebeaupin, RFI, 14-01-2008- (2) « Les constructeurs automobiles présentent leurs avancées techniques en Chine », Simon Boehm, Aujourd’hui la Chine, 16-11-2007.


Publié le 21 janvier 2008 par marlene dans Actualité,bagnole
Tags :: , ,