Environnement
Un blog sur la géo-environnement

« UFO houses », une cité balnéaire fantôme.

Image de prévisualisation YouTube

Bonjour,

Les maisons UFO de San Zhi ont été dessinées par Matti Suuronen, un architecte danois qui, porté par l’optimisme de la fin des années 60, imagine des bungalows de vacances légers, lumineux, composés de matériaux bon marché, prêts à poser aux quatre coins du globe. Tente ans plus tard, ces modules aux allures de soucoupe volante n’ont sans doute pas résisté à la valse des démolisseuses, dépêchées par le gouvernement de Taïwan en janvier 2009. Dommage pour ces maisons de vacances en béton, en plastique, et en couleur,  situées sur la côte septentrionale, au Nord de la ville de Taïpei. Ce complexe hôtelier, destiné à accueillir les officiers de l’armée américaine en poste en Asie du Sud-Est, n’aura connu que fantômes et photographes. La construction commence en 1978. Deux ans plus tard, la société Hung Kuo, propriétaire des terrains et maître d’œuvre, connaît des difficultés financières. Le projet est abandonné. Les ennuis d’argent n’expliquent pas tout. De nombreux accidents de la route, mortels, se produisent à proximité du chantier. La rumeur interprète. On se demande si ces accidents ne sont pas la conséquence d’un aménagement hâtif des lieux. Pour élargir la voie qui mène aux habitations, il a fallu sacrifier la sculpture d’un dragon chinois. Et pour ne pas arranger les choses, le site choisi accueillerait des dépouilles de soldats hollandais. Un article du Taïpei Times évoque 20.000 squelettes découverts au début des travaux. L’endroit aurait encore été le théâtre de plusieurs meurtres. Des fantômes auraient été régulièrement aperçus à proximité des bâtiments. Architecture futuriste datée, atmosphère mystérieuse, et vue imprenable sur la Mer de Chine orientale, les photographes se sont bousculés sur le site des maisons UFO. L’endroit aurait même été le décor d’un film. Interrogé par le Taïpei Times à l’occasion de l’annonce de la démolition des bâtiments, Monsieur Lin, l’un des concepteurs du projet, alors dirigeant de l’entreprise de design qui sous-traite, tranche : « Il est traditionnel dans tous les métiers de la construction d’apaiser les esprits présents sur le site, avant de commencer à travailler. Cela n’a rien à voir avec des histoires de fantôme.”(1) Le projet, repris par un fabricant de bière locale et l’entreprise Hung Kuo, a failli redémarrer en 1989. Les associés ne se sont pas entendus. Il y a un an, le Gouvernement de Taïwan, qui n’est pas propriétaire du site, a quand même décidé la destruction du village de vacances.  Un autre site touristique, ses hôtels et ses plages, y est programmé. Sur l’image satellite, on jurerait pourtant que les maisons UFO de San Zhi sont encore là. Peut-être une cité balnéaire fantôme... (1) (2) (3)

M.J

(1) “Taipei County looks to rebuild site of weird UFO houses”, Jimmy Chuang, Taïpei Times, 29-01-2009 http://www.taipeitimes.com/News/taiwan/archives/2009/01/29/2003434810

(2) Sanzhi UFO Houses, Wikipedia, http://en.wikipedia.org/wiki/Sanzhi_UFO_houses

(3) Abandoned Future City, San Zhi, Taiwan, Trend Hunter, http://www.trendhunter.com/trends/abandoned-future-city-san-zhi-taiwan


Publié le 10 décembre 2010 par marlene dans Architecure.
Tags :: , ,