Ce site est bon pour mes élèves

23 04 2013

Visiter, revisiter, lire, relire, étudier les moindres détails d’un site internet. Voilà comment savoir si un site est pertinent pour mes élèves. Comme chacun sait, on trouve tout et rien sur le net et les élèves sont souvent tentés de prendre pour argent comptant toute information sur trouvant en ligne. Ainsi, les enseignants ont tendance à délaisser le net voire à l’interdire lors des recherches scolaires comme c’est le cas de Wikipédia. Wikipédia est à prendre à double tranchant, il peut être une excellente base de donnée comme un ramassis d’imbécilité. Nous pouvons pour cela nous référer à ce professeur qui a « pourri » le web dans le but de piéger ces élèves et leur montrer que l’Internet ne peut être entièrement fiable -> http://www.laviemoderne.net/lames-de-fond/009-comment-j-ai-pourri-le-web.html Comme ce professeur nous le fait remarquer, Internet pour les élèves n’est plus un outil, une aide mais un moyen de copier, de s’approprier des informations facilement, cet enseignant de lettre ajoute : « les élèves au lycée n’ont pas la maturité nécessaire pour tirer un quelconque profit du numérique en lettres ». On comprend ainsi pourquoi les administrateurs réseaux des établissements bloquent bon nombre de sites.

Afin d’éviter d’en arriver là, pourquoi ne pas directement conseiller nos élèves sur tel ou tel site, ceux choisis par l’enseignant, ceux que celui-ci considère comme utiles, pertinents et surtout véridiques. Ainsi sur le blogue que j’ai crée pour mes classes de lycée en stage, j’ai posté un certain nombre de liens internet afin de les conseiller dans leurs recherches comme www.elconjugador.com  un site de conjugaison en ligne, ou encore le TLF ou la RAE. J’ai également pu conseiller certains articles de wikipedia du moment que je les avait vérifié et estimé comme corrects et pertinents.

Et si l’on autorisait l’accès à ces sites aux élèves sous la surveillance de l’enseignant ? Et si on demandait aux élèves eux-mêmes d’écrire un article Wikipédia sur un sujet espagnol très peu connu ? Ainsi Facebook sous la tutelle de l’enseignant pourrait devenir un outil pédagogique très pertinent (cf notre article sur l’utilisation de Facebook en classe et sa charte).

Pour conclure sur cet article en s’appuyant principalement sur l’article de ce professeur de lettre et comme il le dit : il faut en amont avoir une excellente connaissance du site pour le conseiller aux élèves ainsi qu’une connaissance plus ou moins pointue et affinée de ces technologies car sur ce terrain là, bon nombre d’élève nous surpasse.

 


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire