Facebook pour les enseignants ?

24 04 2013

Après un travail de groupe, nous nous sommes demandé comment un réseau social pouvait être un outil pédagogique sans pour autant se faire « pièger » par nos élèves sur une plateforme qu’ils maîtrisent certainement mieux que nous.

Le premier questionnement était de choisir entre Facebook et Twenti, il nous est vite apparu que Facebook était plus facile d’utilisation et a une meilleure capacité de blocage et de sécurité des informations personnelles et professionnelles. Ainsi nous nous sommes intéressés à trois styles de possibilités à savoir : le compte Facebook, la page Facebook ou le groupe Facebook. Le compte Facebook est beaucoup trop proche du personnel, le professeur pourrait voir l’ensemble des publications des élèves sans parler de l’accès aux informations personnelles comme les adresses mails personnelles, le lieu d’habitation et toutes autres informations relevant de la sphère privée des élèves. Cette constatation est également valable pour l’enseignant, les élèves auraient accès à l’ensemble de ses informations personnelles. En ce qui concerne la page Facebook, ici il s’agit plus d’une restriction des publications (nous ne pouvons publier images, vidéos ou documents textuels vus en classe) et de plus, toute personne étrangère peut avoir accès aux informations postées sur cette même page. Ainsi nous avons retenu le groupe Facebook qui a les avantages de partager les informations entre personnes d’une même communauté et reste « cachée » pour les non participants, l’ensemble des informations postées restent au sein de la classe. En ce qui concerne la protection des données personnelles, les élèves doivent se connecter à se groupe via leur compte personnel et afin que leurs données personnelles – et celles du professeur – nous pouvons gérer les permissions et demander au cours de la première séance à nos élèves de bloquer les informations en provenance de leur compte et vice versa ainsi aussi bien les élèves que les enseignants n’auront pas accès aux comptes des uns et des autres mais pourront cependant se retrouver dans la communauté, dans le groupe.

De plus, afin d’éviter le langage outrancier, le non respect des uns et des autres, les publications non pertinentes nous pouvons gérer les permissions et sélectionner ce qui peut être publié ou non, l’enseignant reçoit l’ensemble des publications des élèves et peut sélectionner et trier ce qui apparaitra sur le groupe Facebook et ce qui n’apparaitra pas.

En somme, beaucoup estime que Facebook est un outil qui ne peut entrer en classe car trop méconnu et trop permissible, c’est d’ailleurs le cas de la majorité des établissements qui décident d’en bloquer l’accès.  Pourtant nous avons vu au cours de nos recherches que bien réglé et ayant mis les élèves au courant de ce que l’on attend d’eux, Facebook peut se révéler être un outil très pertinent pédagogiquement parlant. Il doit être cependant bien roder avant son utilisation en classe.


Actions

Informations

Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire