Un exposé sur la truite

Posez vos questions, échangez vos infos, vos avis et vos idées sur le forum consacré aux exposés !

truite
En tant qu’aveyronnais et pêcheur occasionnel, je me devais de présenter au moins un poisson. Mon choix s’est porté sur la truite, ce noble animal d’eau vive est parmi les plus plaisants à pêcher. De par son mode de vie, ses différentes espèces, et plein d’autres raisons, réaliser un exposé sur cet animal est hautement intéressant, contrairement aux apparences ! Même si tu n’es pas passionné au début, fais l’effort de lire. Tu verras tu vas apprendre plein de choses !


Tout d’abord commençons par dresser une carte d’identité de cet animal :

La truite est le nom commun donné à des espèces de poissons d’eau douce appartenant à la famille des saumons (salmonidés). Les truites vivent dans des eaux vives, on les trouve principalement en Amérique du Nord, en Europe et dans le nord de l’Asie. Elles ont été également introduites en Australie et en Nouvelle-Zélande au XIXe siècle. Selon les espèces, la durée de vie peut varier de 7 ans à plusieurs dizaines d’années. Certains individus atteignent une trentaine de kilogrammes. Les truites n’ont pas d’épines dans les nageoires, et elles possèdent toutes une petite nageoire adipeuse à l’arrière, proche de la queue, qui est une caractéristique commune à tous les salmonidés.
Bien que la plupart des truites vivent exclusivement en eau douce, certaines espèces présentent des spécimens qui passent leur vie adulte dans l’océan et remontent les rivières pour se reproduire, à l’exemple des saumons. C’est le cas notamment de la Truite Fario, très recherchée par les pêcheurs.


Un pêcheur de truites québécois heureux !
k
Parlons maintenant de la reproduction de cet animal

La truite est sexuellement mature vers 2 ans pour les mâles et 3 pour les femelles. D’octobre à janvier, elle se reproduit à une température comprise entre 5° et 12 °. Les géniteurs se retrouvent après avoir effectué une migration plus ou moins longue vers l’amont des rivières pour bénéficier d’une meilleure oxygénation et d’un bon substrat. Les mâles très agressifs dissuadent les importuns pendant que les femelles aménagent une dépression dans les graviers pour y pondre 1500 à 4000 œufs (par kilo de poids). Les ovocytes, d’un diamètre de 4 à 5 mm et d’une couleur orange, seront immédiatement fécondés par la semence mâle qui, à l’instar des œufs, s’altère très vite (en moins de 30 secondes). Puis la femelle les recouvre de graviers afin de les protéger du courant et d’éventuels prédateurs.

La période d’incubation varie en fonction du taux d’oxygène dissous et de la température de l’eau. Elle est d’environ 400 degrés jours (exemple : 40 jours dans une température à 10°). A la naissance, l’alevin toujours protégé par les graviers, se nourrit de ses réserves qui seront résorbées en 4 à 6 semaines. Dès lors, il émerge des graviers, et se trouve en mesure de se nourrir seul et de se maintenir face au courant dans la traditionnelle nage stationnaire. Mais il lui faudra se protéger des prédateurs ; il a d’ailleurs peu de chance de devenir adulte puisqu’on estime qu’un seul couple géniteur survit à 800 ovocytes ! Les truites elles-mêmes pratiquent le cannibalisme si elles n’ont pas suffisamment de nourriture !


Un banc d’alevins de truite.

k

En ce qui concerne l’alimentation :

Les truites sont carnivores. Elles se nourrissent principalement de vers et d’insectes, mais les espèces et les spécimens les plus imposants chassent également d’autres poissons.

l

Voici les trois principales espèces de truite :

  • La truite fario

Cette truite commune est l’espèce autochtone de nos rivières. Elle y vit dans des eaux vives et oxygénées. Sa longévité peut atteindre 15 ans. La truite fario est mature à l’âge de 3 ans. Sa production dans les piscicultures est destinée au repeuplement des cours d’eau.

  • La truite arc-en-ciel

Originaire d’Amérique du Nord, la truite arc-en-ciel a été largement introduite au XIXème siècle dans toute l’Europe. Son intérêt économique est très important puisque cette espèce est présente dans de très nombreuses piscicultures où son élevage est bien maîtrisé. La France, avec 40 000 tonnes annuelles, en est le 1er producteur mondial.

  • Le saumon de fontaine

C’est un poisson originaire d’Amérique du Nord. Il à été importé en 1884. Il est bien établi dans de nombreuses régions d’Europe mais reste peu abondant dans le milieu naturel. Sa longévité est de plus de 5 ans. Son élevage en pisciculture est difficile car l’espèce est exigeante et très sensible aux pollutions. Sa chair fine au goût délicat est très appréciée

k
Une truite Arc-en-ciel

k

Tu es fin prêt pour l’exposé ! Pose toi pour fini les questions suivantes : en as tu déjà vu ? Pêché ? Mangé ? En aurais-tu envie ? La rivière près de chez toi possède-elle des truites ? Raconte ton expérience et partage avec la classe. Elabore ton plan en suivant mon article et ton exposé sera une réussite !

j
Tu peux si tu veux compléter tes connaissances en consultant les sites suivants :

Tout sur la truite. Un site ultra complet, par un vrai passionné.
La pêche à la truite. Techniques, explications, conseils.
Les différentes espèces de truite. Clair et bien documenté. (Attention fichier PDF)

j

Et pour finir, une longue vidéo (10mn) sur la pêche à la truite au toc dans les ruisseaux. A découvrir…

Bon exposé !

Attention ! Il faut toujours vérifier les informations que l’on trouve sur Internet, afin de ne pas faire d’erreur. Tu peux comparer plusieurs sites pour voir si les informations sont les mêmes, ou comparer avec un dictionnaire, ou une encyclopédie.

Il ne faut pas recopier mot pour mot les phrases que tu trouves sur Internet : ton instituteur s’en rendra compte très vite et toi, tu n’auras pas appris grand chose. Le but, c’est que tu apprennes à chercher des informations véridiques, et que tu crées ton propre texte grâce à ces informations.

7 réflexions au sujet de « Un exposé sur la truite »

  1. je pense que pour faire un exposer sur la truite c le meillleur site franchement j ai eu 18sur 20 danmon exposer j etait tres contente te je vous remercie beaucoup pourtoute les information merci

  2. merci beaucoup grace a vous j’ai toute les information pour mon exposer je le passe demain merci je vous communiquerais les résultats

  3. SUPERpour mon expose mais je dois avoir plus d image
    dommage
    tipoulet vous salue

Laisser un commentaire