Un exposé sur le Sud des Etats-Unis

Posez vos questions, échangez vos infos, vos avis et vos idées sur le forum consacré aux exposés !

Hi, redneck ! Bienvenue dans le Deep South. Ici c’est le Dixieland, et crois-moi on est bien loin de Gone With the Wind . On a tous un confederate battle flag tatoué sur l’épaule, on écoute Lynyrd Skynyrd en buvant de la Southern Comfort et on n’oubliera jamais la victoire des Atlanta Braves en 1995 !

Si tu n’as pas compris un traître mot de ce charabia, alors cet exposé est fait pour toi.

Bienvenue dans le Sud des États-Unis !

confederate battle flag

confederate battle flag (drapeau de guerre confédéré)

Le Sud… c’est où ?

Non, ce n’est pas une question bête. Quand on parle du « Sud » on peut effectivement faire allusion à une région géographique : le Bureau du recensement des États-Unis y compte 16 États. Mais au sens où nous l’entendons le « Sud » est une région culturelle qui ne comprend plus que 11 États : la Caroline du Sud, la Géorgie, l’Alabama, la Floride, le Mississippi, la Louisiane (ceux-ci forment le Deep South), la Virginie, l’Arkansas, la Caroline du Nord et le Tennessee. On parle aussi de Dixie ou Dixieland.

En vert, la région qu\'on appelle le Sud

Ce qu’on appelle le Sud correspond en fait aux 11 États anciennement confédérés. Ces États sont ceux qui se sont opposés à l’abolition de l’esclavage que demandait Abraham Lincoln. Ils ont donc fait « sécession », c’est-à-dire qu’ils se sont retirés de l’Union et se sont regroupés en confédération. Ainsi débute la Guerre Civile, ou Guerre de Sécession (1861 – 1865) entre États de l’Union et États confédérés. C’est une page très importante de l’histoire des États-Unis, et un évènement indispensable pour bien comprendre ce qu’on appelle l’identité sudiste.

copiedeblankmapoftheuni.jpg

La caricature sudiste.

Attention ! Il y a un écueil qu’il te faut à tout prix éviter si tu fais un exposé sur le Sud : les nombreux clichés sur cette région ! A ce propos le paragraphe qui introduit cet article est un bon exemple de ce genre de clichés qui ont la vie dure. Les sudistes sont souvent vus (y compris par les américains d’autres régions) comme un tas de rednecks alcooliques, ignorants et racistes. Pourtant le Sud a produit de très grands écrivains comme William Faulkner ; la Nouvelle-Orléans est la capitale mondiale du jazz ; et dans la région se mêlent à la culture américaine des traditions créoles et françaises (le Sud fut longtemps une colonie française, avant que Napoléon ne la vende en 1803).

L’identité sudiste.

Le Sud est réputé être une région conservatrice et très religieuse. La Baptist Church (église baptiste) y domine toutes les autres formes de religion. Il s’agit d’une religion chrétienne protestante qui se caractérise  notamment par une lecture littérale de la Bible. La Southern Baptist Convention (Convention baptiste du Sud) est la communauté protestante la plus importante d’Amérique.

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/c/c1/Gonewiththewind1.jpg

Le Sud se caractérise aussi par un certaine nostalgie : une œuvre comme Gone  With the Wind (« Autant en emporte le vent », dont l’adaptation au cinéma fut un énorme succès) de la romancière Margaret Mitchell véhicule une image idéale de la région. C’est l’« antebellum South », le « Sud avant la guerre » (sous-entendue « la guerre de Sécession ») : de vastes plantations entretenues par des esclaves qui aiment leurs maîtres. C’est une vision idyllique et erronée du Sud. Elle explique en partie les accusations de racisme souvent proférées à l’encontre des sudistes : l’antebellum south est un sud encore esclavagiste.

La Guerre de Sécession est une composante fondamentale de l’identité sudiste. Certains sudistes continuent d’arborer le drapeau de guerre confédéré. Le Sud apparaît comme une région des Etats-Unis sur laquelle le temps n’a pas d’emprise, toujours hanté par les fantômes du passé. Hank Williams Jr chantait « and the new south thank god is still the same » .

Voilà, tu en as assez pour réaliser un exposé assez complet sur le Sud. Cet article évoquait les thèmes qu’il faut obligatoirement traiter quand tu veux parler du Sud : la Guerre Civile, l’esclavage, la religion, l’influence française, la musique (jazz, country, rock sudiste…) etc. Mais il y a d’autres aspects que tu peux développer : la pauvreté, la violence, l’économie agraire, etc.

Tu peux, si tu veux, compléter tes connaissances en consultant les liens suivants :

http://www.deep-south-usa.com/index.html (site en anglais)

http://www.office-tourisme-usa.com/zone-geographique.php?code=SUD&sm=1

Tu peux voir les films suivants :

Gone With the Wind (Autant en Emporte le Vent), de Victor Fleming

Midnight in the Garden of Good and Evil (Minuit dans le Jardin du Bien et du Mal), de Clint Eastwood

In the Electric Myst (Dans la Brume Electrique), de Bertrand Tavernier

Tu peux écouter les chansons suivantes :

Born on the Bayou, de Creedence Clearwater Revival

Rednecks, de Randy Newman

The New South, de Hank Williams Jr

The Night They Drove Old Dixie Down, de The Band

Southern Man et Alabama, de Neil Young

Bon exposé !

Attention ! Il faut toujours vérifier les informations que l’on trouve sur Internet, afin de ne pas faire d’erreur. Tu peux comparer plusieurs sites pour voir si les informations sont les mêmes, ou comparer avec un dictionnaire, ou une encyclopédie.

Il ne faut pas recopier mot pour mot les phrases que tu trouves sur Internet : ton instituteur s’en rendra compte très vite et toi, tu n’auras pas appris grand chose. Le but, c’est que tu apprennes à chercher des informations véridiques, et que tu crées ton propre texte grâce à ces informations.

6 réflexions au sujet de « Un exposé sur le Sud des Etats-Unis »

  1. bonjour,
    j’ai un exposé a faire sur rubens et le baroque et je ne sais pas tres bien comment organisé : ouverture, corps et cloture
    merci d’avance bien a vous

Laisser un commentaire