Mon dernier souffle …

3 juillet :

Je me suis promenée, ce matin ; dans Challes-Les–Eaux, vers une maison un peu abandonnée que j’ai trouvée très jolie. J’ai regardé sur la boîte aux lettres le nom du propriétaire et comme je travaille à la poste, j’ai l’intention de chercher sa nouvelle maison pour lui téléphoner : j’aimerais tant l’acheter ! Elle est située 75 rue de la pommerai, ce serait tellement plus spacieux , beau, magique … d’avoir une maison ! ça me changerait bien de mon appartement rue des Thermes … !

4 juillet :

J’ai trouvé le propriétaire, un certain Monsieur Fauste , je l’ai appelé et il m’a donné rendez-vous dans deux jours, le 7 juillet à 8h00 …

5 juillet :

J’ai fait un rêve cette nuit, un peu étrange et qui m’a fait très peur : cela se passait le jour du rendez-vous pour la visite de cette maison :  Monsieur Fauste, dans mon rêve, est arrivé en retard, ensuite je suis rentrée dans la maison avec peur … D’un seul coup mon téléphone a sonné et c’était quelqu’un d’un peu étrange au bout du fil, puis j’ai entendu des bruits bizarres, des volets qui claquent, un plancher qui grince, une porte qui se ferme toute seule, et il y avait aussi une dame me racontait une légende : si on visitait la maison, un fantôme nous enterrerait toute notre vie… Et là heureusement, je me suis réveillée !

6 juillet :

Je suis passée devant la maison, qui m’a semblé cette fois étrange….demain j’ai le rendez-vous, j’ai hâte !

7 juillet :

J’ai pris ma voiture, j’ai foncé jusqu’à la maison… Je me suis garée, j’ai attendu. Monsieur Fauste semblait être en retard. Comme la porte était ouverte, je suis rentrée. Dans la maison j’ai ressenti une peur au ventre horrible. J’ai reçu un coup de téléphone, encore plus bizarre que dans mon rêve et qui m’a dit «Tu vas mourir» ! Tous ça raisonnait dans cette immense maison… J’avais peur, je tremblais c’était horrible, tous ces bruits faisaient de l’écho !  Donc je me suis enfuie…

8 juillet :

Cette nuit il y a ce cauchemar qui m’a hanté … ! J’ai vraiment envie de me débarrasser de tout ça !

9 juillet :

Encore, encore et encore tous ces soucis depuis cette maison , mon homme m’a quitté, mon appartement a été réquisitionné , j’ai du allé vivre chez mes parents à 45 ans ! Je n’ai plus de vie , tout ceci me hante ! J’en ai assez, assez et assez !

10 juillet :

J’ai décidé de quitter ce monde, pour faire partir le fantôme de mon corps.


Cloé D. 4ème A

Commentaires

Vous devez vous connecter pour faire un commentaire.