Sa peau s’éclaircit quoique se teintant de taches noires, son teint rouge change jusqu’à disparaître, pour se colorer de jaune, après être passé par le bleu, d’autres couleurs multicolores, des dégradés et de nombreuses colorations apparaissant une à une. Ses gestes s’affinent avec une grâce féline. Ses cheveux se font peu longs, voir même très courts, rares. Lorsque ses cheveux ont considérablement diminué et rétréci, ils se réduisent à des poils. Lui qui est petit, il devient grand et gros, changeant du tout au tout, ses dernières formes humaines disparaissent dans un éclat de lumière verte.

Il se transforme en un beau Jaguar, le premier de tous.

FIN