Au collège Jean de Beaumont, il existe une classe pas tout à fait comme les autres : la classe d’accueil. Dans cette classe, sont regroupés des élèves venant des quatre coins du monde (Algérie, Cap Vert, Haïti, Pakistan, Pologne, Portugal, Roumanie, Sri-lanka, Turquie…) fraîchement débarqués en France pour diverses raisons. Agés de onze à seize ans, ils se retrouvent ensemble pour découvrir la France, l’école française et apprendre le français.

C’est une fabuleuse aventure que de permettre à ces élèves de relever le défi d’apprendre en un an la langue française, langue qui leur est complètement étrangère pour la majorité d’entre eux.

Les élèves ont découvert en classe l’œuvre de Eglal Errera intitulée Premiers jours. Ils pouvaient tous s’identifier à cet auteur qui a dû également quitter son pays pour venir vivre en France : « J’ai onze ans et je crois que demain sera le jour le plus important de ma vie. Demain ma vie d’Alexandrie va se terminer et celle de Paris va commencer. Nous quittons l’Egypte, nous partons pour toujours comme l’on fait d’autres avant nous pour Montréal, New York, Milan…  » Une vie qui finit, une autre qui démarre « , dit mon père le visage rieur mais avec des yeux tristes. »Une sortie à la Cité nationale de l’histoire de l’immigration a également eu lieu. Lors de cette visite, les élèves ont découvert l’histoire de l’immigration française et les parcours de vie de personnes comme eux qui ont dû bon gré mal gré s’installer en France. A l’issue de ce parcours littéraire et culturel, les élèves ont écrit un texte où ils ont raconté leurs premiers jours en France et ils ont fait appel à leur mémoire pour reconstituer leur valise de départ. Nous vous invitons à lire ces témoignages forts et riches en émotions.

Tags :