Jul 23

Le club d’aquariophilie à Laval

Au centre multi-activités de Laval se trouve un club d’aquariophilie et de terrariophilie. Il est installé ici depuis 3 ans et était avant à la maison de quartier du Bourny. Il a été créé il y a environ une quinzaine d’années par un passionné d’insectes et d’animaux en tous genres. Cette passion lui est restée de sa jeunesse et il est maintenant président de cette association qui compte plus de trente adhérents : il y a aussi bien des enfants (9/10 ans pour les plus jeunes) que des adultes.

Deux élèves de 4eme, Thomas et Victor, font partie du club depuis 7 ans, ils l’ont découvert lors d’une porte ouverte pour la journée de la science. Ils ont tout de suite voulu adhérer au club et y sont allés le samedi suivant. Les adhérents peuvent venir tous les samedis de 14 H 30 à 17H30 (en fonction du travail à faire). Ils nettoient les cages, nourrissent les animaux, les aident à la reproduction, etc. Il préparent les expositions qui ont lieu environ quatre fois par an. Le club possède plus de 300 espèces d’animaux différentes : une couleuvre, des lézards, des insectes, des poissons (tropicaux pour la plupart), des plantes (carnivores en particulier) et aussi des gerbilles (sorte de souris qui vivent dans les déserts). Il y a deux sortes d’insectes : ceux élevés pour le plaisir et ceux pour donner à manger aux lézards, aux serpents, etc. On leur donne à manger des grillons, des bébés gerbilles (lorsqu’il y a trop de naissances), des vers de farine…

Le lézard préféré de la plupart des adhérents est le Pogona, un lézard australien, plutôt massif mais inoffensif et parfaitement habitué à l’homme. Il y a aussi des phasmes, ces insectes que l’on trouve dans presque toutes les régions du globe, qui sont réputés pour leur capacité de mimétisme incroyable. En fonction des espèces, les phasmes peuvent imiter des feuilles ou des brindilles. Mais il en existe aussi qui bluffent, ils imitent le scorpion par exemple, ainsi les prédateurs auront peur d’eux et n’oseront pas les attaquer.

Thomas et Victor Girard, Pierre-Louis Doineau, 4ème

0
comments

Reply

You must be logged in to post a comment.