Archive for mai 25th, 2010

May 25

Les petites histoires de nos présidents

Si en public nos présidents incarnent la France, leur face cachée recèle souvent de petits secrets souvent estampillés « SECRET DEFENSE ». Voici un aperçu des petits travers de nos grands hommes…

Napoléon Bonaparte III et son cancer (règne du 2 décembre 1852-4 septembre 1870).

Napoléon Bonaparte III est mort d’un cancer de l’estomac le 5 mai 1821 à l’age de 51 ans.Le premier mai 1821, il s’était levé ; mais une faiblesse l’obligea à se recoucher. D’après le désir qu’avait manifesté Napoléon, son corps fut ouvert afin de constater la cause physique de sa maladie. Cette autopsie devait éventuellement trouver un remède à ce mal incurable pour son fils si celui-ci était atteint du même mal. Napoléon III était persuadé qu’il mourrait d’une maladie semblable à celle qui avait enlevé son père Charles Bonaparte.

Félix Faure meurt amoureusement.( mandat : 17 janvier 1895-16 février 1899 )

Le président de la République est victime d’une crise d’apoplexie dans les bras de sa maîtresse qu’il recevait dans un salon de l’Elysée. Les communiqués officiels transformeront sa mort en une terrible agonie et ne mentionnent pas la présence de la célèbre amante Marguerite Steinheil évacuée en toute discrétion du palais présidentiel par la grille des jardins donnant sur les Champs Elysées.

Paul Deschanel (mandat: 18 février 1920-21 septembre 1920).

Il est tombé d’un train dans la nuit du 23 au 24 mai 1920 en pyjama près de Montargis. Il fut recueilli par des habitants qui le soignent et appellent les gendarmes.

Vincent Auriol et ses yeux (mandat: 16 janvier 1947-16 janvier 1954)

Vincent Auriol a perdu l’usage de ses yeux à l’âge de 3 ans à cause d’un pistolet à amorces.

Georges Pompidou:

président de 1969 a 1974 est mort de la suite d’un cancer. Son cancer était traité avec de la cortisone qui faisait grossir ses membres à vue d’oeil entre chaque apparition télévisée. L’esthète Georges Pompidou, un grand amateur de cigarettes, nous a laissé un musée dédié à l’art contemporain, le musée Beaubourg.

François Mitterrand, ses secrets. (mandat: 21 mai 1981-20 mai 1988)

Atteint d’un cancer dès le début de son mandat en 1981, sa maladie est restée secrète jusqu’aux début des années 1990. Son médecin commentant alors l’état de santé présidentiel par des communiqués laconiques vantant « la bonne santé du président » .

Surnommé le Sphinx ou encore le Roi, François Mitterrand de retour de voyage à l’étranger n’hésitait pas à 4 heures du matin à faire venir tout le gouvernement et la fanfare de la garde républicaine sur le tarmac désert de l’aéroport de Roissy pour l’accueillir devant le tapis rouge déroulé au pied du Concorde présidentiel.

On l’appelait aussi « tonton j’écoute » ou encore « tonton m’a dit » car il faisait surveiller par des écoutes téléphoniques de très nombreuses personnalités. Il avait aussi une famille secrète révélée lors de ses obsèques.

sumoJacque Chirac et sa passion pour les sumotori. (mandat: 17 mai 1995 -17 mai 2002)


En effet, Jacques Chirac grand amateur de bière, est un grand fan des sumotori japonais mais ce qui est le plus spectaculaire c’est que c’est resté un grand secret pendant qu’il fut président.

2
comments

May 25

Les chorallèges : concerts

chorallege2Mardi dernier, plus de 600 élèves ont répété la dizaine de chants, choisis par leurs professeurs d’éducation musicale,  pour les trois concerts donnés aux Ondines les mercredi 2, jeudi 3 et vendredi 4 juin à Changé à 20 h 30. Trois professeurs coordonnateurs, dont M. Monneron, professeur au collège,  promeuvent ainsi la pratique chorale dans seize collèges du département (avec le soutien des enseignants de musique de ces collèges).

Quelques-uns des chants seront proposés lors du spectacle de fin d’année, le 25 juin à la salle de la F.A.L. Plus d’informations ultérieurement.


0
comments