Dec 14

Tranches de Trans

Artiste engagée ou diva capricieuse, Maya Arulpragasam, alias M.I.A., propose une musique aux influences multiples, du hip-hop à l’électro en passant par la punk, utilise des instruments traditionnels comme l’urumee -instrument à cordes indien- (elle est sri-lankaise) et s’inspire des sonorités bollywood (le « Hollywood » indien composé surtout de film musicaux). Elle sample (convertir en numérique) aussi The Clash ou The Pixies d’où un patchwork étonnant.

Avant d’être chanteuse, Maya était plasticienne. Elle soigne tout particulièrement son identité visuelle, en jouant la provoc’. Son côté engagé (elle défend les minorités ethniques, s’insurge contre le génocide sri-lankais), lui a valu un buzz médiatique mais aussi la censure de youTube our le clip Bornfree. Elle était aux Transmusicales de Rennes la semaine dernière. A (re) découvrir :

http://www.dailymotion.com/video/xd4uk5

0
comments

Reply

You must be logged in to post a comment.