Archive for février 1st, 2011

Feb 01

Art Spiegelman, récompensé

De la rencontre de la BD et de la Shoah, est née, il y a 30 ans, MAUS, l’histoire de la déportation des Juifs, deux albums, 300 pages en noir et blanc, traduites en 18 langues.

Son auteur, Art Spiegelman, vient d’être récompensé, à 63 ans, en recevant le grand prix de la ville d’Angoulême. Maus, qui signifie souris en allemand, se réfère aux images de l’époque : les nazis dépeignaient les Juifs sous les traits de souris. C’est donc un parti pris pour Spiegelman de choisir la BD animalière pour décrire l’horreur et l’indicible (technique du zoomorphisme). Les allemands sont devenus des chats, les français des grenouilles, les américains des chiens, les anglais des poissons. A noter que c’est la seule BD à avoir obtenu le prix Pulitzer (1992).


Outre cet énorme succès qui fera l’objet d’une exposition au musée d’art moderne de New York, Art Spiegelman a produit de nombreuses illustrations dont des couvertures de magazines, la plus célèbre étant celle du 24 septembre 2001, révélant les silhouettes des tours du World Trade Center. Il a d’ailleurs publié 3 ans plus tard des planches « dérangeantes » A l’ombre des tours mortes. L’album fut acclamé aussi bien aux Etats-Unis que dans le monde francophone.

Les deux ouvrages sont qualifiés de « choc » par Marek Halter, écrivain, d’une forme réputée mineure pour des événements majeurs !

Les volumes de Maus sont au CDI : Un survivant raconte et C’est là que mes ennuis ont commencé.

0
comments