Nov 15

Un très bon moment de théâtre

Pour certains élèves de 6e, c’était leur première visite au Théâtre de Laval : La compagnie parisienne « Le théâtre du Phare » présentait « Oh !  boy », un conte moderne qui interroge une société en mouvement et aborde avec force et humour les sujets délicats de la maladie, de l’adoption avec, en filigrane, les questions de la normalité ou la quête des origines.

Oh ! boy c’est d’abord un livre, une histoire simple et bouleversante, écrite par Marie-Aude Murail : Bart, 26 ans, reçoit une convocation de la juge des tutelles ; elle lui apprend qu’il devra être tuteur de Siméon, Morgane et Venise, ses demi-frères et soeurs.  Au-delà de l’histoire, ce qui frappe au théâtre, c’est la présence du jeune comédien Lionel Lingelser (jeune comédien de 27 ans), tour à tour émouvant, drôle, passionné, bourré d’énergie, qui impose à la pièce un rythme soutenu et habile dans l’art des ruptures de ton.

Saluons le talent du metteur en scène, Olivier Letellier, et celui de  l’adaptatrice, Catherine Verlaguet, qui donnent aux objets une aura poétique. L’humour aide à échapper au pathos, -car la situation pourrait devenir rapidement insupportable : Siméon est atteint de leucémie- et le narrateur, Bart, joué par Lionel  Lingelser, sait rendre les personnages présents par son jeu délicat, tout en finesse.

C’est un spectacle qui parle au plus intime d’entre nous : d’abandon, d’adoption, de maladie, de mort, d’homosexualité, mais aussi d’amour, de don de soi, de tolérance, de générosité et d’espoir. On passe des larmes au sourire, voire au rire, de la tristesse à l’espoir. Oh ! Boy est un spectacle splendide joué avec brio par ce jeune comédien. Il mérite amplement son Molière du jeune public.

 

Image de prévisualisation YouTube

ET VOUS, QUEL EST VOTRE AVIS ?

0
comments

Reply

You must be logged in to post a comment.