Feb 03

Pullip addict

Les figurines de Star wars, Charlotte aux fraises et Bisounours, cela vous dit quelque chose ? Elles ont été créées par une société américaine qui est à l’origine également des « poupées à grosses têtes ». Celles-ci sont devenues très populaires au Japon dans les années 80 et depuis 2003, un artiste coréen Cheonsang Cheonha a créé PULLIP.

Poupée de collection, Pullip est à l’image des héroïnes de mangas. Silhouettes fines et yeux immenses, elles sont customisables et peuvent donc être ré-habillées, re-maquillées et re-perruquées, faisant ainsi de chacune un modèle unique. Depuis presque 10 ans, un nouveau modèle sort chaque mois.

Et depuis quelques années (2007), c’est la passion Pullip sur une multitude de forums pour échanger accessoires, photos, et ce, malgré un prix d’achat un peu dissuasif (autour de 100 €). Cette poupée est surtout la cible des 13-25 ans (eh ! oui) : pour certaines, c’est un moyen d’évasion et de création ; un exutoire aux désirs cachés et encore plus au Japon où la femme a besoin d’affirmer son identité.

Cet aspect « collection » prime sur le côté « jeu » et le fait de pouvoir relooker la poupée, créer de nouvelles tenues (des patrons couture, disponibles sur le site), faire une mise en scène photographiée, écrire des histoires, s’adresse le plus souvent aux fans de la culture nipponne ; on trouve même des « addict »… de 40 ans ! Les Pullipiennes constituent une communauté encore peu connue en France mais sachez que des boutiques sur le net peuvent vous donner des idées !

Boutique en ligne et encore ici

le site officiel

  

0
comments

Reply

You must be logged in to post a comment.