Category: théâtre

Mai 04

le printemps théâtral

Nous sommes 21 élèves à participer à ce projet. Le Printemps Théâtral s’est déroulé du 3 au 5 avril au Théâtre de Laval. Le mardi matin nous avons formé les groupes pour 3 jours.Chaque groupe devait créer une petite pièce pour la fin du printemps. Le soir nous sommes allés voir des spectacles, le mardi soir nous avons vu JEREMY FISHER mais avant, nous avons rencontré Dany Simon, la metteur en scène: elle disait, pour choisir une pièce, quand elle lisait le texte «Je retombe amoureuse « . Le lendemain nous devions créer des images du spectacle, le soir nous avons vu un film Les rêves dansants de Pina Bauch ( Pina Bauch a réuni le théâtre et la danse ).

Je vais vous parler du jour important pour notre collège : la représentation de notre pièce WANTED PETULA a la fin de notre représentation nous pouvons aller voir les commentaire des autres collèges, notre collège n’a eu que des bons commentaires. L’après midi, nous avons montré les petites pièces par groupes et le soir, nous avons vu un deuxième spectacle Stand Alone Zone.

Normalement nous devions rencontrer l’ équipe artistique mais elle était en répétition ; à la place, nous avons appris à être régisseurs.

Le soir, nous sommes allés voir cette fameuse pièce  qui parle d’ une langue étrange ; les personnages vivent dans les airs et dansent.

Le printemps théâtral s’est terminé et le vendredi matin retour au collège. MAIS NOUS GARDONS CA DANS NOTRE TETE ..

SERVANE

0
comments

Déc 09

L’atelier théâtre, c’est parti !

Depuis la mi-octobre, l’atelier théâtre s’est mis en place sous la responsabilité de Mme Martel et M. Pineau, professeurs au collège, et Valérie Berthelot, comédienne. Vingt-deux élèves participent, chaque lundi soir, aux répétitions qui se déroulent au lycée Rousseau. Au programme, un travail sur le corps et la voix, des improvisations, des manipulations d’objets,  la participation à 4 ou 5 spectacles au théâtre de Laval (le premier s’est déroulé le 30 novembre « La femme-corbeau« ) et pour ces jeunes comédiens en herbe, une représentation en fin d’année. La pièce choisie est Wanted Petula de Fabrice Melquiot, le troisième volet des aventures de Bouli Miro.

« Dans une famille recomposée, complètement déjantée vit un garçon de douze ans qui pèse cent un kilos. Ce garçon s’appelle Bouli Miro -Bouli pour ses kilos et Miro parce qu’il est myope-. Bouli est à la recherche de sa bien-aimée, sa cousine Petula, qui a disparu. Après de vaines recherches sur la planète Terre, il est prêt à conquérir l’espace pour la retrouver…« 

 

0
comments

Nov 15

Un très bon moment de théâtre

Pour certains élèves de 6e, c’était leur première visite au Théâtre de Laval : La compagnie parisienne « Le théâtre du Phare » présentait « Oh !  boy », un conte moderne qui interroge une société en mouvement et aborde avec force et humour les sujets délicats de la maladie, de l’adoption avec, en filigrane, les questions de la normalité ou la quête des origines.

Oh ! boy c’est d’abord un livre, une histoire simple et bouleversante, écrite par Marie-Aude Murail : Bart, 26 ans, reçoit une convocation de la juge des tutelles ; elle lui apprend qu’il devra être tuteur de Siméon, Morgane et Venise, ses demi-frères et soeurs.  Au-delà de l’histoire, ce qui frappe au théâtre, c’est la présence du jeune comédien Lionel Lingelser (jeune comédien de 27 ans), tour à tour émouvant, drôle, passionné, bourré d’énergie, qui impose à la pièce un rythme soutenu et habile dans l’art des ruptures de ton.

Saluons le talent du metteur en scène, Olivier Letellier, et celui de  l’adaptatrice, Catherine Verlaguet, qui donnent aux objets une aura poétique. L’humour aide à échapper au pathos, -car la situation pourrait devenir rapidement insupportable : Siméon est atteint de leucémie- et le narrateur, Bart, joué par Lionel  Lingelser, sait rendre les personnages présents par son jeu délicat, tout en finesse.

C’est un spectacle qui parle au plus intime d’entre nous : d’abandon, d’adoption, de maladie, de mort, d’homosexualité, mais aussi d’amour, de don de soi, de tolérance, de générosité et d’espoir. On passe des larmes au sourire, voire au rire, de la tristesse à l’espoir. Oh ! Boy est un spectacle splendide joué avec brio par ce jeune comédien. Il mérite amplement son Molière du jeune public.

 

Image de prévisualisation YouTube

ET VOUS, QUEL EST VOTRE AVIS ?

0
comments

Nov 08

Des pages à la scène : Oh Boy !

Le théâtre ne vous emballe pas ? Pourtant ce n’est pas tous les jours qu’un roman ado – Oh, boy ! de Marie-Aude Murail, est adapté pour la scène et le jeune public.

« Je suis tout tordu. Comment voulez-vous que j’aide les autres à se tenir droit ? » C’est Bart, héros de cette histoire qui lance cette réflexion avec une franchise émouvante. Il a 26 ans, il est homosexuel et essaie, tant bien que mal, de grandir, malmené par la vie depuis que son père a abandonné sa mère. Son existence bascule quand Siméon (14 ans), Morgane (8 ans) et Venise (5 ans) débarquent dans sa vie. On lui dit qu’ils sont ses demi-soeurs et demi-frère et qu’il doit s’en occuper…

Seul sur scène dans un décor minimaliste (une armoire, des Barbies, quelques figurines, ,trois livres…) Lionel Erdogan jongle avec les personnages (plus de 7 à interpréter !). Au fil de la pièce, il révèle aussi des talents d’acrobate et de danseur. Ce moment de théâtre est aussi l’occasion de (re)découvrir l’univers de son auteur et de réfléchir au sens de la vie : abandon, homosexualité, maladie, solitude… Malgré la gravité du propos, l’auteur n’en oublie pas pour autant la tendresse et l’humour.

  • Mise en scène : Olivier Letellier
  • Récompense : Molière du jeune public en 2010

Au théâtre de Laval à 14h30 pour tous les 6e, le lundi 14 novembre 2011

0
comments