Category: S.V.T.

Oct 09

La fête de la Science, version 2012

Le rendez-vous des curieux et des passionnés se déroulera du 10 au 14 octobre à l’auditorium de la salle polyvalente à Laval, autour du thème : les énergies pour tous. C’est là que le village des Sciences sera installé mais des ateliers, des animations, des expositions se tiendront dans différents endroits tels que le Musée des Sciences, le lycée Réaumur, l’ESTACA… et pour ne citer qu’un exemple, voici le spectacle auquel assisteront les élèves de 3e jeudi matin « Mad maths » :

Mad Maths » est une conférence en forme de spectacle.Un spectacle en forme de cours de mathématiques, un O.V.N.I théâtral… mené par deux professeurs doux dingues. Ce duo déjanté aborde chapitre après chapitre , cette science à la douloureuse réputation sous un angle inédit, absurde et poétique. Un spectacle pour les cancres, les traumatisés et les fanatiques ! par la compagnie, Sous un autre Angle.

Autre expérience A l‘ESTACA , Parc universitaire Laval – Changé, Rue Georges Charpak
L’association travaille sur la construction d’un simulateur de vol à partir d’un avion bi-place, découvrez les étapes de construction de ce simulateur et prenez la place du pilote !

Et si vous êtes intéressés par ll’archéologie un Atelier pédagogique « L’archéologie, une science au service de l’Histoire » vous fera participer, sur le site de la place de la Trémoille,  au travail d’étude post-fouilles en analysant le mobilier archéologique, avant de proposer vos conclusions quant à l’évolution du site.

Programme complet ici

0
comments

Mar 22

Le collège F. Puech : Prix de l’environnement à Exposcience

La manifestation annoncée pour le week-end dernier s’est terminée par l’attribution du

premier prix de l’environnement

parmi les différents thèmes qui présidaient à l’exposition de 30 projets de toute nature, de l’école primaire à l’université. Le jury a valorisé le contenu scientifique et technique, la démarche utilisée : le développement durable, l’éco-citoyenneté et le recyclage des déchets.

L’interactivité autour de cette culture scientifique s’est concrétisée  également, pour les jeunes participants, par des animations et des ateliers de découvertes.


Bravo aux éco-collégiens et rendez-vous sur notre site « Puech en vert » pour le projet éco-collège !

0
comments

Mar 06

Exposcience à Laval

Qu’est-ce qu’une Exposcience ?

Une Exposcience est une initiative qui met les jeunes au coeur des projets de culture scientifique et technique. L’objectif est d’échanger entre groupes de jeunes et le public.

La philosophie d’Exposcience

Développer chez les enfants et les jeunes, la notion de citoyenneté à travers une démarche expérimentale comme méthode pédagogique d’apprentissage (construction de savoirs, rendre l’enfant et le jeune acteur et diffuseur de son propre apprentissage).

Le collège participera cette année à Exposcience sur le thème du « compost ». Elle aura lieu du jeudi 15 mars au dimanche 18 mars à la salle polyvalente. Le mercredi 14 est consacré à l’installation du stand. Mme Deschamps et M. Pineau vous invitent à leur rendre visite :

Vous connaissez le compost. Mais saviez-vous qu’il existe de nombreux types de composts et qu’il est possible de réaliser une mixture de jouvence pour vos plantes d’appartement à l’aide d’un modeste sac plastique ? Dans le cadre du programme éco-école, les élèves du collège Fernand Puech se chargent de vous expliquer tout ce qu’ils ont appris sur la pratique du compostage : les outils, les méthodes, les ingrédients, les auxiliaires, les processus, les utilisations.

Pour les élèves porteurs de projet :

– L’information a été faite auprès des élèves inscrits à Eco-collège. Pour permettre un planning des présences sur notre stand, des élèves motivés, sérieux et disponibles sont attendus. La participation à cette exposition permet aussi de s’inscrire à des animations dont vous trouverez le détail ici.

Ce salon a pour parrain Romain CHARLES. Ce Mayennais (seul français) a avoir participé à l’aventure Mars 500 (expérience de simulation de vol martien, d’une durée de 520 jours). La plaquette qui sera distribuée aux visiteurs vous donne toutes les informations nécessaires. 

LA VISITE EST GRATUITE ! ET NOUS SOMMES AU STAND 19, A BIENTOT !

 


0
comments

Oct 21

Le diable épineux

A première vue ce « lézard » a l’air dangereux… Mais il est totalement inoffensif, ce dragon de poche tient dans une main (15 à 18 cm) et sa bouche est tellement petite qu’il ne peut pas mordre. En vérité, toutes les épines qu’il a sur lui ne lui servent que de bouclier pour se défendre des prédateurs qui voudraient le manger ; aussi contre la chaleur car sa peau est imperméable, c’est grâce à elle que le diable épineux ne transpire pas. Sinon toute l’eau de son corps s’évaporerait car dans le désert australien la température monte souvent à 45°C.

Et à l’ombre?  Il n’y a pas d’ombre, pas un arbre, pas un buisson, le sable recouvre tout ! Tout ce que l’on voit, ce sont des fourmis que notre « lézard » mange (il ne mange que ça…).

Bien que les jours de pluie soient rares, le diable épineux a toujours de l’eau qui ruisselle entre les épines de sa carapace. La peau hérissée de ce lézard change de couleurs selon le temps: brun, gris, jaunâtre…

Il est très solitaire (sauf pour la reproduction). La femelle pond de 3 à 10 œufs en été (dans un terrier).

Elise, 6e

0
comments

Oct 03

Le secret de la salle D 17

Quand au détour d’un couloir, Mme Deschamps  -professeur de SVT- nous a soudainement asséné :

« Je crois qu’Arthur est une femme ! » Avouez qu’il y avait de quoi être surpris…Nous avons donc mené l’enquête :

Arthur est  locataire de la salle D17 depuis au moins 20 ans… Mme Deschamps depuis 2003. C’est en visionnant une émission sur la maternité que cette dernière a pu constater des « anomalies » quant au squelette de Arthur :

  • – forme du bassin (assez rond),
  • – bosse à la base de l’occiput (absence de),
  • – taille en hauteur (petite).

Tout porte à croire, donc, que « Arthur »,  baptisé ainsi par Mme Deschamps, serait en réalité UNE FILLE !

Alors, prêt pour un second baptême ?

Faustin, 5e

 

0
comments

Sep 03

Biodiversité : la menace

Cette année de la biodiversité est l’occasion, pour le CNRS, d’aborder tous les thèmes liés à celle-ci (dimensions culturelle, sociale et économique, gestion et maintien de la biodiversité.
La biodiversité est bien plus que le recensement des espèces vivantes et leur description. Etudier la biodiversité (qui résulte de l’action humaine sur notre environnement) c’est chercher à mieux comprendre les liens existants entre les espèces et avec leurs milieux.

Pour préserver tout ce qui compose notre quotidien, ce petit film d’animation, à défaut de nous flanquer la frousse, nous fait comprendre l’importance de l’interaction humaine et environnementale.

0
comments

Juin 10

les animaux albinos

L’albinisme est dû à une absence de mélanine qui sont les pigments responsables de la coloration brun/noir des téguments (peau, poils, plumes).Leur peau n’ayhttp://www.encyclo123.com/files/piton-albina-2.jpgant pas la protection nécessaire contre les radiations lumineuses, les albinos sont extrêmement sensibles aux lumières naturelle et artificielle. ils vieillissent prématurément en plus,ils souffrent souvent de troubles de la vue, de gravité variable : leurs yeux sont rouges, c’est parce que leur choroïde (membrane oculaire) est totalement dépigmentée pour les animaux, l’albinisme se traduit par des difficultés à chasser (lion blanc) dans la savane) ou à séduire (le paon ne peut déployer son plumage multicolore). Et les ours blancs alors  ?  Ils ont les yeux rouges et la truffe rose et se distinguent ainsi des autres ours, mais ils ne survivent pas longtemps dans un milieu blanc et lumineux. Les Pythons Albinos sont de couleur jaune et blanche et possèdent des yeux rouges (l’absence de pigmentation à ce niveau rend visible la circulation sanguine). Et les ours blancs alors ? Ils ont les yeux rouges et la truffe rose et se distinguent ainsi des autres ours, mais ils ne survivent pas longtemps dans un milieu blanc et lumineux.

Antoine 6A http://a10.idata.over-blog.com/304x298/0/40/82/34/fauves/whlion6.jpg

http://www.emotionchassepeche.com/blog/wp-content/uploads/2008/04/oiseau-albinos.jpg

Image de prévisualisation YouTube

0
comments

Déc 16

Comment se fabrique un vaccin ?

TEST_13615Les vaccins reposent sur un même principe : l’introduction dans l’organisme d’un virus tué (donc incapable de rendre malade mais assurant malgré tout une réponse immunitaire de l’organisme). En cas de contact avec le virus vivant, le corps le reconnaît et est capable de l’éliminer.

Souche virale

La première étape dans la production d’un vaccin contre une maladie, ou une pandémie comme la grippe A, commence par la détection d’un nouveau virus, différent des souches existantes. Le virus est injecté dans des milliers d’oeufs de poule fécondés d’une dizaine de jours  (les virus vaccinaux sont cultivés sur des oeufs parce qu’ils favorisent la multiplication des virus et que les oeufs sont faciles à se procurer).

Multiplication du virus et préparation du vaccin

vaccin3Pendant une semaine, le virus va se multiplier dans les oeufs mis à incuber. C’est le blanc d’oeuf qui contient les virus vaccinaux tandis que le virus lui-même, séparé du reste,  est tué par application de produits chimiques. Les protéines virales purifiées constituent les antigènes ou principe actif du vaccin. On ajoute ensuite un stabilisant, et éventuellement un adjuvant,  pour augmenter l’efficacité de la réponse immunitaire.

Essais cliniques

Les nouveaux vaccins sont d’abord testés sur l’animal puis chez l’homme pour vérifier leur innocuité et leur capacité à générer la réponse immunitaire. La préparation est alors diluée pour obtenir la concentration désirée en virus, lyophilisée (action de déssecher par la congélation), et conditionnée dans des flacons étiquetés. Stérilité et concentration en virus sont à nouveaux vérifiés.

Mise sur le marché

Il faut environ deux semaines pour produire un lot d’antigènes. Entre la mise sur le marché d’un nouveau vaccin et l’identification du virus, il se sera écoulé entre huit mois et trois ans… Dans le cas de la grippe H1N1, des procédures accélérées ont permis une mise sur le marché beaucoup plus rapide. L’Agence européenne des médicaments est l’autorité sanitaire, responsable des autorisations de mise sur le marché des médicaments.

Plusieurs équipes travaillent sur les vaccins du futur, à même d’être testés sur l’homme prochainement : des vaccins contre la grippe, mais aussi contre le sida, le chikungunya ou certaines toxines (de serpents…)

Allez ici pour en savoir plus sur les mécanismes d’action sur la vaccination.

0
comments

Déc 02

Le rap de la pomme de terre

Vous qui aimez tant les frites, savez-vous que :

  • – nos aïeux ont consommé d’abord ses fanes (tiges) et que les tubercules (la pomme de terre)  étaient réservés … aux cochons et aux prisonniers 😉
  • – la consommation des parties vertes rendait malade parce que toxique mais la solanine est surtout concentrée dans la peau et éplucher les patates à l’avance accroît la toxicité de 200 % au moins !
  • – il s’est écoulé deux siècles entre son introduction en Europe (16ème siècle)  et son usage culinaire en France.
  • ENFIN, sachez que…

pomme de terre gifLa pomme de terre est riche en vitamine C et elle  est aussi riche en oligo-éléments. La pomme de terre compte près de 200 variétés. Elle peut être cuisinée de différentes façons : à la poêle, à la casserole, en frites, en dés, en rondelles, en galettes, avec un auto-cuiseur, une sauteuse…

Elles peuvent être ajoutées à différents ingrédients, elles peuvent avoir une personnalité crispée (frite) molle (en dés) et détendue (rondelles).

Son principal atout, c’est de danser le rap dans les assiettes ou dans les barquettes… 🙂

 

A consommer sans modération  au CDI :

– le (beau) livre « L’herbier toxique » qui réhabilite nos belles empoisonneuses et fait la part entre danger réel et peur injustifiée !

Un livre de recettes inspiré de l’émission TV « Un dîner presque parfait« ,

– Un livre de recettes « La cuisine des étudiants »

BON APPETIT !

Anne-Laure et Loane.

0
comments

Oct 24

Le réchauffement climatique

658Etes-vous sûr de  connaître tous les tenants et aboutissants de ce qu’on appelle le réchauffement de la planète ? Quel comportement humain éviterait d’arriver au scénario catastrophe que nous prédisent certains ?

Vous pouvez consulter au CDI :

  • L’Atlas du réchauffement climatique
  • Stop, ou la désinformation verte de Laurent Bartillat
  • A nous la terre et les activités humaines qui l’endommagent de Françoise de Guibert
  • Le climat est-il fou ? Un tout petit livre dans la collection « Les pommes du savoir »
  • Le développement durable de Sylvain Allemand

Mais vous pouvez déjà avoir une petite idée en répondant à ce  quiz

0
comments