Tagged: animal

Oct 21

Le diable épineux

A première vue ce « lézard » a l’air dangereux… Mais il est totalement inoffensif, ce dragon de poche tient dans une main (15 à 18 cm) et sa bouche est tellement petite qu’il ne peut pas mordre. En vérité, toutes les épines qu’il a sur lui ne lui servent que de bouclier pour se défendre des prédateurs qui voudraient le manger ; aussi contre la chaleur car sa peau est imperméable, c’est grâce à elle que le diable épineux ne transpire pas. Sinon toute l’eau de son corps s’évaporerait car dans le désert australien la température monte souvent à 45°C.

Et à l’ombre?  Il n’y a pas d’ombre, pas un arbre, pas un buisson, le sable recouvre tout ! Tout ce que l’on voit, ce sont des fourmis que notre « lézard » mange (il ne mange que ça…).

Bien que les jours de pluie soient rares, le diable épineux a toujours de l’eau qui ruisselle entre les épines de sa carapace. La peau hérissée de ce lézard change de couleurs selon le temps: brun, gris, jaunâtre…

Il est très solitaire (sauf pour la reproduction). La femelle pond de 3 à 10 œufs en été (dans un terrier).

Elise, 6e

0
comments

Sep 22

Le meilleur ami de l’homme

Lorenzo, sympathique perroquet vert pistache,  a été « arrêté »  par la police colombienne pour complicité avec des trafiquants de drogue. La semaine dernière, quand 300 policiers ont fait irruption au domicile qui servait de planque aux voleurs et dealers de marijuana, ils ont entendu une voix qui disait « Cours, cours ou le chat t’attrapera » et découvert le bel animal, entraîné comme beaucoup de ses congénères, à prévenir les habitants de l’arrivée de la police. Tous les occupants ont réussi à s’échapper, tandis que Lorenzo, dans la voiture de police, continuait à parler « cours cours ». L’oiseau a, ensuite, été confié à la SPA locale.

Bel exemple de solidarité…  😉 La police de Baranquilla pourrait peut-être apprivoiser Lorenzo et lui apprendre à détecter la présence de dealers, mais en Colombie, il y a du boulot !

En images !

0
comments

Sep 29

Notre chenille de sphinx

  • chenilleAu pied du tilleul, dans la cour du collège, nous avons trouvé une grosse chenille verte avec une sorte de corne au bout de l’abdomen. Elle mesure presque 6 cm..

Nous l’avons montrée à Mme Deschamps, notre professeur de SVT, qui nous a dit que c’était une chenille de sphinx du tilleul et qu’elle cherchait à rentrer dans la terre pour passer l’hiver.

Mme Deschamps l’a mise dans le terrarium avec un pot rempli de terre et quelques feuilles de tilleul. Dans le terrarium, il y a aussi un thermomètre pour vérifier la température et un hygromètre pour vérifier l’humidité.

Dès le lendemain, la chenille s’était enfouie dans la terre : on ne la reverra plus car elle a dû se transformer en chrysalide. Elle restera en chrysalide tout l’hiver.

Pour passer l’hiver, nous allons la mettre au frigo, dans le bac à légume afin que la terre soit à la même température qu’en hiver. Comme ça la chenille va se croire en hiver et elle va ainsi ralentir son développement.

Puis, au printemps, quand le tilleul aura des fleurs et des feuilles, on sortira la boîte qui contient la chenille. Ainsi elle va se transformer en papillon et prendra son envol.

papillon

0
comments

Sep 04

Des créatures plus vraies que nature

Vu dans le dernier n° de Science et Vie Junior de septembre :

Le logiciel gratuit Aviary (sorte de photoshop -pour les initiés-) permet aux fondus de photomontage de participer à des concours. Celui-ci présente des montages animaliers. Bien sûr, il faut une excellente maîtrise de l’outil numérique mais SVJ vous donne quelques trucs…

Ca vaut le coup d’oeil non ?

lapouette2hipponouille3

D’autant plus que les légendes sont… inattendues et cocasses.
Alors lequel préférez-vous, le lapouette, l’hipponouille ou l’eliphange ?

elilphange1

Photos de SVJ n°240 (Consultez plutôt le magazine : vous pourrez  admirer aussi le « pigouane, le kangoulion ou le chimpagneul…)

2
comments