Tagged: astuces

Feb 04

Le parler british

buslondon

C’est bien connu, les jeunes français ne parlent pas correctement l’anglais et sont loin de posséder la langue à la fin du lycée. La difficulté viendrait de la prononciation.  D’abord les intonations sont différentes. L’accent français porte sur la 1ère syllabe d’un mot alors que l’accent anglais peut se trouver n’importe où. Les anglais qui nous écoutent décrochent au son de notre accent frenchy et inversement, les français sont perdus lors d’un flot continu  de paroles.

drapeau GBles remèdes:

  • – l’habitude de nouveaux sons dès le plus jeune âge,
  • – l’apprentissage précoce et l’imprégnation en allant dans un pays étranger. Car notre cerveau filtre les sons qui ne font pas partie de notre vie quotidienne et notre oreille se spécialise.
  • – A défaut de partir in London, le site de la BBC propose des tests, avec exemples  sonores à l’appui ici et aussi,
  • – Jouer sur votre console mais Wii (des jeux de karaoké ou des exercices oraux -grâce au micro incorporé- ;   la nintendo, elle,  vous donne des bases de prononciation -jeu « English trainning »-)
  • – Regarder des DVD en V.O. d’abord sur des courtes durées. Vous pouvez appuyer sur pause si cela va trop vite, c’est l’avantage !
  • – Nouer des contacts à l’étranger et discuter sur Skype à l’aide du micro et d’internet.

Noubliez pas les nombreux  liens du blog de M. KERGOSIEN.

Loane et Anne-Laure

0
comments