Tagged: bodypainting

Sep 30

Le bodypainting

Il a ses festivals qui attirent des artistes  de plus de 40 pays : spectacles en live présenté dans des shows spectaculaires,  ils offrent un programme étonnant aux passionnés de mode, de musique et à tous les amoureux de l’art.
De ses débuts à la préhistoire, où le sang des animaux pouvait servir de maquillage, la peinture corporelle existe encore dans certains pays : l’Australie, certaines régions d’Afrique, l’Inde ou en Amérique du Sud, décorations faites avec de l’argile, du charbon, du henné dans des tons de brun, rouge, ocre et blanc, pour des cérémonies traditionnelles et symboliques.

La pratique actuelle recouvre davantage une activité événementielle, couplée aux arts multiples tels que la mode, la musique, la photo. Un exemple : Johannes Stötter, né en 1978 au sud du Tyrol, dans les Alpes autrichiennes. En 2009, il figurait à la 5e place du palmarès du festival de bodypainting, et cette année, il a triomphé à Zurich. Thème animalier ou « nature » le bodypainting tient parfois du camouflage quand le corps fait partie du décor (arbres, murs…). Quelques modèles, mais visitez sa galerie ici

               

0
comments