Tagged: collège

Nov 16

80 % des élèves punis sont des garçons !

Vous vous en doutiez déjà ! Qui cherche à se faire remarquer ? Qui joue les amuseurs publics ? Qui répond ostensiblement à côté de la plaque pour faire rire la galerie et qui joue les gros bras sur la cour de récré ??? LES GARCONS !

Mais ne vous y trompez pas : d’après une enseignante chercheuse, Sylvie Ayral, la mixité scolaire inciterait nos jeunes mâles à montrer leur supériorité et leur courage face au public féminin. Et la meilleure façon d’asseoir cette supériorité, c’est de rejeter toutes les caractéristiques du genre féminin : sagesse, discrétion, obéissance aux règles établies. L’attitude masculine provocatrice ne serait rien de moins qu’une parade de séduction : eh ! oui mesdemoiselles, c’est pour vous que ces hommes en devenir perturbent, provoquent, bousculent et comptent augmenter leur cote de popularité à coup de sanctions et d’heures de colle…

D’où les qualificatifs de mauviettes, femmelettes et autres « pédés » qui renvoient au statut féminin alors que ces ados ne rêvent que de prouver leur virilité !

Mais alors, à quoi sert de punir si cela renforce notre jeune coq dans la perspective d’une domination virile du monde ? Tout l’enjeu sur les questions de genre et de sexualité à l’école est d’éviter, en tous cas, que l’opposition à la règle devienne un choix pour affirmer sa masculinité.
Et vous les filles, qu’en pensez-vous ?

SOURCES

– La fafrique des garçons, sanctions et genre au collège/Ayral, Sylvie ; PUF Le Monde

– le blog de Nathalie Anton, professeur au lycée français de New-York

0
comments

Déc 01

Faire-part de naissance

Le collège est heureux de vous annoncer la naissance de

UNIS VERTS PUECH

un collectif de joyeux drilles qui croient à l’avenir de la planète (à condition que l’on en prenne soin !). Les écomotivés de notre collège vous feront partager les actions que leurs responsables  scolaires ont concoctées  pour que notre univers (un petit espace de centre ville qui compte plus de goudron que d’arbres !) soit plus agréable à vivre et se montre à la hauteur d’un cadeau universel : la terre.

Pour connaitre ces actions, rendez-vous sur les pages du blog, créé il y a quelques jours, et consultez les pages des actions, des participants et intervenants, du calendrier et plein d’autres informations !

A bientôt !

0
comments

Nov 08

La face cachée du collège

Vous pensez connaitre tout sur le collège les salles de cours, les bureaux de l’administration, les préaux, le self mais savez-vous qu’il existe des endroit « secrets » ou aucun élève ne pénètre …

  • – Le cabinet d’histoire :

Derrière la salle C 13 se trouve une autre salle qui servait d’archive pour toutes les cartes d’histoire, livres de cours, ordinateurs et paperasses en tous genres.  Mais cette salle a une histoire : avant la salle c13 était la plus grande salle du collège car cette petite pièce n’existait pas. M. Suhard,  professeur d’histoire géographie au collège de 1970 à 2003 (à peu près) a demandé a faire une cloison pour pouvoir mettre des cartes, des manuels…

 

  •  

 

  • la réserve de la salle A 5 :

Toutes les séries de romans tapissent l’antre de M. Flore-Thébaut. Il y a là quelques  centaines de romans en séries de 25 ou 30 exemplaires que se partagent les professeurs de lettres du collège.

 

 

L’annexe du C.D.I. :

L’annexe du C.D.I. sert à stocker les vieux magazines, anciens  journaux, les manuels et les CD-ROM. On y trouve aussi le serveur informatique de l’établissement l’accès y est donc interdit !!! Avant,  l’annexe  servait de cabinet d’histoire (voir ci – dessus) .

  • Le sous-sol : (situé sous la salle de musique)

On y trouve d’anciennes armoires, des tables et quelques chaises .Il contient aussi les archives du collège, la chaufferie et  le panneau de contrôle électrique comme une sorte de grenier mais à la cave.

 

  

 

 

 

 

 


  •  

 

 

 panneau de contrôle électrique

 

                           chaudière                                            bac à graisse

 

  • L’atelier de M .Pautonnier : nous lui avons posé  quelques questions :

Une machine se dresse devant nous ;  M.Pautonnier nous explique comment elle fonctionne :

-toute le graisse de la plonge (nettoyage de la vaisselle au self)  est recyclée par un bac à graisse pour ne pas polluer la Mayenne .

  • B : Que faites vous dans l’atelier ?
  • M.P : Toutes les réparations des dégradations faites par les élèves (rires), installations de matériels, agencements des salles ; préparation des travaux de peinture, de menuiserie…
  • Entre S.V.T et Physique :

Anciens dortoirs, les salles de sciences sont longées par un couloir qui nous réserve quelques surprises : les placards sont remplis de

  • – minéraux,
  • – piles
  • – flacons étiquetés (façon pharmacie !)
  • – … côté physique

et :

  • – de squelettes d’animaux,
  • – pattes d’oiseaux,
  • – ossements mystérieux
  • – une compagne pour Arthur (qui est en fait, une fille !) : nouvelle acquisition du labo de sciences pour des leçons d’anatomie… côté Sciences.

 

Faustin et Matéo, 5e

0
comments

Jan 17

Un nouveau site pour l’UNSS

Le « petit reporter » de l’UNSS a dynamisé le site qui vous renseigne sur les compétitions, les sports pratiqués au collège Fernand Puech, ses résultats… Notez bien sa nouvelle adresse et rendez-lui visite !

Pour rappel, M. Tacnet et M. Tanné, professeurs d’E.P.S. animent ces différents ateliers, une multitude d’activités proposées pour de belles performances et l’opportunité de bouger son corps !

1
comments

Nov 12

Bienvenue Magali

Magali Haroune n’est pas nouvelle dans la région. Voilà 6 ans déjà qu’elle est en Mayenne. Son port d’attache, c’est le collège Jacques Monod. Elle effectue son complément de service au  collège depuis septembre 2010.

« Je suis prof d’E.P.S. depuis 10 ans et je viens des Alpes-Maritimes. Depuis que je suis élève au collège, j’ai voulu enseigner cette discipline. J’ai d’abord enseigné dans le Nord et fait des stages en lycée, mais j’aime bien le public du collège. Je suis fan de volley et suis entraîneuse (et joueuse) au club de l’ASPTT de Laval. J’aime bien le badminton aussi. je m’occupe de l’AS (Association Sportive) à Monod ; j’ai monté une section sportive VOLLEY comme vous avez, ici, la section karaté (14 élèves y participent).

Habiter Laval ne me pose pas de problème. C’est une petite ville ; la nature et la mer sont à proximité. En dehors du sport, j’aime bien le cinéma et les spectacles. Je n’ai pas la télé… il faut dire que je suis bien occupée avec mes trois entraînements par semaine et mes activités sportives en général !

0
comments

Sep 06

Pourquoi, comment aider votre enfant ?

Qu’il entre à l’école primaire ou au collège, l’enfant doit s’adapter à un nouveau cadre de vie et si les enseignants ont une écoute globale des difficultés, des particularités ou des besoins, c’est à la famille que revient le rôle de créer les conditions favorables à sa scolarité.

L’ASSIDUITE

Il y a une continuité dans les enseignements, et les apprentissages sont multiples d’où la nécessité d’éviter les absences. L’enfant a besoin de percevoir l’intérêt que vous portez à ses études. L’écouter, veiller à ce qu’il dispose des fournitures nécessaires à son emploi du temps, l’encourager à persévérer devant les difficultés est un gage de réussite. Manquer l’école signifie être coupé des savoirs mais aussi des camarades, de l’histoire de la classe. Le responsable de l’établissement, le médecin scolaire, des associations ou fédérations de parents d’élèves peuvent venir en aide aux familles désorientées. Dans tous les cas, faites appel à des camarades ou au professeur principal pour que le contenu des cours et le travail à faire soient communiqués à l’élève absent. (Associations de parents : http ://www.fcpe.asso.fr, http://www.peep.asso.fr, http://www. apel.asso.fr).

LE SOUTIEN

Chaque enfant a son rythme de travail. Les exercices plus ou moins ardus, à effectuer le soir, peuvent être source de conflits ou tension, de colère, de déception ou d’inquiétude. Le plus judicieux est :

  • – d’organiser le cadre de travail : les devoirs seront faits de préférence, au même endroit, radio et TV éteintes.
  • – de bien préparer le cartable, la veille pour le lendemain (retrouver les fournitures nécessaires).
  • – de participer aux réunions organisées par l’école, respecter les demandes des enseignants, éviter de critiquer leur méthode devant lui : c’est assurer le lien entre l’école et la famille.
  • – d’encourager votre fils (ou votre fille), d’accueillir positivement les questions qu’il pose : se préoccuper de ce qu’il a fait dans la journée le rassure et lui donne confiance.

Si la fatigue ou l’inquiétude pointent, n’hésitez pas à en parler avec des interlocuteurs de confiance : voisins, amis, parents d’élèves, associations et professeurs évidemment.

LE BIEN-ETRE

Les journées de collège sont bien remplies. Il est donc important de ménager un temps de pause à l’enfant, à son retour de l’école. Mais des points particuliers peuvent favoriser l’attention et donc, le travail en classe :

  • – l’alimentation : petit déjeuner complet avant de partir et goûter, pas trop près du dîner.
  • – le sommeil : lever et coucher à heures régulières, éviter les jeux videos, la  TV avant de s’endormir.
  • – Une activité physique et sportive (l’AS fonctionne tous les midis et l’UNSS tous les mercredis pour une modique somme à l’année). Renseignez-vous auprès des professeurs d’EPS.
  • –  Les loisirs : les clubs, les associations, ateliers regorgent d’activités mais aussi les médiathèques, la TV ou Internet si vous en parlez ensemble car…
  • – le dialogue est primordial : l’adolescence est une période difficile ; les changements de classe, d’amis, d’établissement, mais aussi les situations de crises (séparation, deuil, maladie…) sont sources d’angoisse et de mal-être ; l’infirmière du collège et/ou l’assistante sociale font partie de vos interlocuteurs. Consultez leurs heures de permanence .

Pour en savoir plus

Affection, confiance écoute sont les meilleurs atouts pour résoudre les difficultés ou les moments de souffrance d’un enfant. Découvrez aussi en vidéo sur ce site, la vie au collège, qui fait quoi ? et le rôle des parents  et celui-ci pour l’entrée en 6e, l’organisation de l’emploi du temps, les aides financières, les représentants des parents d’élèves… !

REUNION PARENTS-PROFESSEURS -6e,  le jeudi 9 septembre à 17h30.

0
comments

Juil 07

…Et la fête en film

Sans mettre l’intégralité de ce qui a été filmé de vos prestations, je vous propose une vidéo de la première partie du spectacle… Rappelez-vous, c’était le 25 juin !

et la deuxième partie avec les cadeaux de départ pour Mme Lochu et  Mme Bézier…

0
comments

Juin 29

La fête en images

Vendredi soir, vous étiez nombreux à assister au spectacle de fin d’année. Plusieurs activités artistiques ou sportives se sont succédé. Ce fut l’occasion aussi, pour les parents et les élèves, de rendre hommage au travail de Mme Lochu, principale depuis 7 ans et demi (qui exercera ses talents dans un autre établissement), et à Mme Bézier, professeur de français depuis 21 ans au collège. Bonne retraite !

0
comments

Août 26

Pour avoir le brevet des collèges

A  l’approche du brevet des collèges, un rappel du nombre de points à obtenir s’impose !

Le Brevet est noté au total sur 340.

Il vous faut par conséquent pour le décrocher, en obtenir la moitié, soit 170 points.

Au Brevet il y a 3 épreuves écrites comptant chacune 40 points (soit 120 points) :
- Français
- Histoire ou Géographie et Education Civique
- Mathématiques.

N’oubliez pas le contrôle continu avec lequel vous pouvez engranger des points tout au long de l’année : 10 matières auxquelles s’ajoute la note de vie scolaire (/20) soit un total de 220 points !

Pour obtenir les mentions vous devez avoir :

- 204 points (12/20) = ASSEZ BIEN
- 238 points (14/20) = BIEN
- 272 points (16/20) = TRES BIEN.

Bon courage & bonnes révisions !!!!

Les résultats du Brevet 2009 sont en ligne ici

0
comments

Juil 09

le karaté au collège

La section sportive de karaté existe depuis 1999 au collège Fernand Puech, à l’initiative de monsieur Dugré, président du club Laval karaté 53 depuis 1996.

Comment se pratique ce sport ? Qu’apporte-t-il à ses amateurs ou ses adeptes ?

Son origine Un moine indien aurait fait découvrir les rudiments de cette nouvelle variété de boxe, imprégné de spiritualité à des moines du temple de Shaolin, en Chine, au 6e siècle. C’est une discipline qui se transmet oralement de maître à disciple. En 1936 elle prend le nom de kara (vide) te (main) et do (voie) « voie du combat à main vide », et à cette époque de nombreux maîtres sont formés qui crééront leurs propres méthodes.

 

La pratique

le dojo est le lieu de combat. Equipé d’un sol en parquet, il peut être muni de tatamis. La pratique du karaté suit un rituel de concentration et de politesse qui commence par le salut à genou, « zareï ».  la progression en karaté est matérialisée par l’obtention de « kyus » (degrés) de la ceinture blanche à la ceinture marron. Enfin, « l’esprit karaté » doit se retrouver dans le comportement du pratiquant : non-agression, humilité, perséverance, respect de l’autre. Il entre dans la catégorie des sports de combats dit « poing-pied ».

Nous avons demandé aux divers membres de la section KARATE comment ils avaient découvert ce sport.

Deux tendances se dégagent :
- certains ont été séduits par les combats à la télévision. Pour d’autres, c’est en suivant les conseils de leurs parents, qui tenaient à ce qu’ils sachent se défendre.
- La gestuelle, l’esprit qui entourent la pratique des arts martiaux ont aussi beaucoup plu.

Deux motivations principales les animent :
- la possibilité de se défendre et de vaincre sa peur,
- le désir de participer à des compétitions de haut niveau.

L’un d’entre eux souhaite surtout se défouler. Tous sont aussi membres du Club Laval Karaté 53. L’équipement nécessaire au karaté comprend avant tout le kimono, les mitaines ; mais on peut aussi rajouter les diverses protections (protège-tibias, pieds et poings, casques, coquilles). Le Karaté n’est surtout pas un sport violent : tous insistent sur ce point, même si l’un d’entre eux fait remarquer que dans les compétitions apparaît de la violence. Tous comptent beaucoup sur la SSD pour s’améliorer ! Voici une courte Image de prévisualisation YouTube

0
comments