Tagged: culture

Jan 06

Fous d’Amérique

Marques de sports, de vêtements, nouvelles technologies, langage, la culture américaine est entrée dans notre vie. Envahissante ou inévitable, pourquoi sommes-nous séduits par l’American way of life ?

Les étapes de l’américanisation

– Aout 1944 : à la libération de Paris, les soldats américains sortent de leurs poches, des bonbons et des cigarettes, symbole d’opulence après la période de privation que les français viennent de connaître.

– de 1945 à 1950 : le héros de l’Amérique Superman connaît un gros succès puis les Français découvrent le t-shirt, le jean, les ray-ban (portées par les pilotes de l’U.S. Air force), le jazz…

– en 1960, notre rocker français le plus connu prend un nom anglophone, Johnny Hallyday, sans doute plus vendeur que Jean-Philippe Smet…

– 1969 : date historique pour la recherche spatiale ; Neil Armstrong est le premier homme à marcher sur la lune. Le drapeau américain préfigure le slogan de B. Obama : »Yes, we can » !.

– 1972 : autre succès, l’ouverture de la chaîne Mac Donald’s en France…

– 1982 : le mouvement HIP-HOP traverse l’Atlantique ( des graffeurs, break-dancers, et autres rappeurs ) et devient la tendance des jeunes de cette époque.

– 1994 : une révolution, le Word Wide Web ou Internet, sans lequel la jeune génération n’imagine pas pouvoir vivree (Google, MSN, facebook…).

Les secrets du « mainstream » américain

Les produits grand public (culturels ou de  consommation courante) sont américains pour la plupart. L’American way of life fait rêver depuis des décennies. Les U.S.A. sont le pays de tous les possibles : l’innovation, la communication, l’argent facilitent la création de produits séduisants bien calibrés. L’Amérique du Nord est aussi multiraciale et rassemble des cultures très différentes ; c’est une sorte de monde miniature.

Si la mondialisation a permis aux Etats-Unis d’étendre leur influence, les cultures locales et nationales restent fortes ; la diversité et la différence font la « culture » au sens large.

SOURCE :  Géo Ado 107 – Janvier 2012

0
comments

Sep 09

Apprendre le chinois avec joie

Mme Wang a choisi ce joli titre pour son atelier chinois qu’elle propose aux élèves de 6e, dès lundi prochain (12/09). Il ne s’agit pas d’étudier la langue mais de sensibiliser les enfants à une autre culture par le biais d’animations variées tout en apprenant quelques rudiments de chinois : « bonjour », « au revoir », « je m »appelle… », écrire les nombres, connaître les couleurs, énumérer les parties du corps ou apprendre une chanson. Quelques connaissances historiques et géographiques, une présentation des fêtes traditionnelles chinoises, étudier la famille chinoise… complèteront le programme suivant :

  • – présentation théâtrale (les élèves feront connaissance entre eux) et musicale (chanson pour chercher des amis),
  • – pratiquer le kung fu chinois,
  • – démonstration de papiers coupés chinois,
  • Chansons « bonne année, et « joyeux Noël »,
  • – Démonstration de cuisine chinoise (faire des raviolis chinois) ou apprendre à utiliser les baguettes
  • – Préparation d’un spectacle pour les « portes ouvertes »  en mars prochain,
  • – Visionner un dessin animé chinois,
  • – Apprendre le massage des yeux,
  • – Apprendre une chanson en tapant des mains…

De quoi réjouir les candidats à cet atelier pour un apprentissage ludique… et pédagogique !

0
comments

Juin 17

Atelier chinois à la rentrée

Après une initiation à la calligraphie chinoise pendant un mois pour des Sixièmes qui ont bien apprécié cet apprentissage, nous lançons un « atelier chinois » ouvert aux élèves de 6e volontaires pour une ouverture à la culture chinoise, à raison d’une heure par semaine.

Le contenu :

–         Connaissance de la Chine, de sa culture, de sa langue, son écriture ; calligraphie chinoise.

–         Approche des arts sous différentes formes :

  • chansons
  • instruments de musique
  • films d’animation/cinéma
  • arts martiaux.

–         Représentation d’une saynète, aux portes ouvertes du collège et/ou à la fête du collège.

–         Intervenant : Mme WANG, professeur de chinois au lycée Ambroise Paré et à l’ESTACA (école d’ingénieurs).

  • Mme GIRAULT, professeur de lettres,
  • Mme MARTIN, documentaliste

seront présentes à tour de rôle à ces séances, afin d’encadrer au mieux ces élèves débutants.

Si vous êtes intéressés par cet atelier, vous devrez le mentionner auprès du secrétariat, lors des inscriptions en 6e, qui se dérouleront le samedi 25 juin 2011, de 9 h à 11h.

0
comments