Tagged: identité numérique

Dec 14

Photos sur le web : votre vie privée en danger !

Plus de 300 millions de photos sont postées, échangées ou partagées chaque jour sur Internet sans que les auteurs n’aient forcément la maîtrise de leur diffusion ni l’accord de leurs amis. Avec la croissance phénoménale des smartphones, la photo est devenue un élément majeur, c’est même la fonction essentielle, utilisée sur facebook ! Un récent sondage de la SOFRES met quelques points en lumière.

– La multiplication des blogs et réseaux sociaux a multiplié le nombre d’informations personnelles en ligne, sans limitation de durée. Même si l’on n’a rien à se reprocher, inutile de tout montrer. Pourtant, les usages numériques des plus jeunes se généralisent :

  • – 48 % des 8-17 ans sont connectés à facebook et 18 % des moins de 13 ans y ont leur compte,
  • – 90 % des 15-17 ans utilisent leur smartphone (quand ils en ont un!) pour prendre des photos ou des vidéos.

– le comportement des internautes fait réfléchir : une majorité estime qu’il ne faut pas publier n’importe quoi, mais un quart dit l’avoir fait ; d’autres pensent qu’ils ont l’accord tacite des personnes photographiées. D’autant plus que la photo échappe de plus en plus à son auteur quand elle est « taguée » par d’autres personnes !

– l’usage de ces outils implique une prise de conscience individuelle et collective sur les pratiques et les enjeux, car la vie privée est un capital qu’il faut préserver !

Avec l’accès tout récent à l’Environnement Numérique du Collège, il est utile de rappeler quelques principes :

et n’oubliez pas que si vous avez des droits sur Internet, vous avez aussi des devoirs, notamment celui de respecter les autres !

0
comments

Mar 30

Nos données personnelles circulent !

Autant le savoir : vos données de navigation valent de l’or. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elles permettent aux sociétés de tout savoir de vous, de vos habitudes et même de vos passions. Des informations cruciales et qui leur permettent de mieux définir leurs campagnes publicitaires.  Une découverte : un logiciel gratuit « Collusion » permet de voir en temps réel comment circulent nos données personnelles, les interactions entre les sociétés, et affiche, une fois installé, un graphique montrant à quels autres sites elles sont transmises : sites d’analyse dédiés au web marketing, mesures d’audience, medias sociaux…

 

Collusion, donc, est une extension de Firefox, qui se manifeste par une nouvelle icône tout en bas, à droite de votre écran. Cliquez dessus et visualisez où partent vos données. Au fil du temps, vous serez épatés … et vous comprendrez mieux d’où viennent tous ces mails qui inondent votre boîte alors que vous ne connaissez pas les expéditeurs !

Pour le télécharger, c’est ici 

Pour empêcher les sites de vous suivre à la trace le navigateur firefox permet l’ajout d’extensions, qui améliorent le navigateur de base selon vos propres besoins.

Face au problème des traces laissées sur internet, la solution est de :

  • – Soit contrôler le stockage des cookies (qu’est-ce qu’un cookie ?) sur votre ordinateur,
  • – soit  de contrôler les informations envoyées par votre navigateur aux régies publicitaires.

 Deux extensions de Firefox permettent cela, il s’agit de :

trackerblock  pour la première solution

– et de Ghostery, pour la deuxième solution

A vous la transparence et  la confidentialité !



 

0
comments

Jan 15

On veut tout savoir !

agent_secret019Savez-vous ce qu’est le « googling »  ? : Google est votre moteur de recherche habituel mais vous n’y cherchez pas que des infos pour vos cours ; vous pouvez y découvrir aussi l’identité numérique d’une personne  : photos, adresse postale, hobbies, sorties, goûts musicaux. Cette pratique, à mi-chemin entre le voyeurisme et l’espionnage,  est devenu un phénomène sur Internet et certains sites en ont fait leur spécialité comme www.123people.com. Essayez avec vous ou vos proches et vous serez surpris ! Comme, depuis longtemps déjà, Google prend des allures de Big brother en indexant tout et n’importe quoi, enregistre vos habitudes, soyez sur vos gardes, et ne vous livrez pas trop … Exemple.

Vous qui êtes membres de Facebook… à 75 %, sachez que vous devez effectuer les bons réglages pour que vos données personnelles restent privées :

  • – Supprimez votre profil du moteur de recherche de Facebook. Pour cela, cliquez sur paramètres puis confidentialité. Dans Recherche, cliquez sur Seulement les amis.

imprimécranfacebook

  • – Pour éviter que Google n’indexe votre profil, décochez la case Créer un profil public.
  • – Après votre inscription, vous pouvez créer des groupes d’amis : vous partagerez certaines informations avec certains groupes en évitant certains autres. Pour cela, cliquez sur Créer une liste.
  • – Soyez vigilants avec les coordonnées publiées sur votre profil. Cliquez sur Paramètres, confidentialité, et Profil. Dans l’onglet Coordonnées, masquez ce que vous souhaitez cacher à certains groupes.

imprim2

  • – Pour éviter que des « amis » ne mettent à votre insu des photos vous concernant, cliquez sur l’option Photos sur lesquelles vous êtes marqué (e), puis supprimer le marquage. Vous serez ainsi la seule personne autorisée à voir les photos où vous êtes présent.

Sachez aussi que certaines sociétés, au moment d’embaucher des candidats ou même après, cherchent à connaître les habitudes des candidats ou de leurs employés par l’intermédiaire de Facebook et certains se sont vus refuser un poste ou renvoyés pour incompatibilité avec l’esprit et l’éthique de la société. Pourquoi les écoles supérieures n’en feraient pas autant (cela existe peut-être d’ailleurs) avec les lycéens que vous êtes ou que vous serez pour accepter ou non votre candidature…

yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (29)yeu (47)

Au fait, pourquoi parle-t-on si souvent de Big Brother ? C’est le personnage principal d’un roman de science-fiction, 1984, de Georges Orwell. Big Brother est le chef du « parti », le grand surveillant, omniprésent jusque dans les domiciles privés par écrans interposés. Cette expression désigne maintenant toutes les institutions ou pratiques qui portent atteinte aux libertés individuelles.

0
comments

Dec 21

Le droit à l’oubli

2025Nous dévoilons de plus en plus sur Internet notre vie, nos goûts, nos occupations et nos comportements. Nous ne cachons rien de notre intimité tant par les traces laissées lors de nos navigations, qui sont collectées par les gestionnaires de sites web à des fins de valorisation marketing, que par les informations que publions nous-mêmes sur les sites des réseaux sociaux. Mais combien d’entre nous sont-ils véritablement informés de l’exploitation de leur intimité à des fins commerciales ? Dans quelle mesure pourrons-nous être rattrapés plus tard par les turpitudes que nous avons mises en ligne en toute naïveté ? Face à ces questions, on invoque désormais de plus en plus souvent un « droit à l’oubli ».

Deux sénateurs viennent de déposer une proposition de loi visant à mieux garantir le droit à la vie privée à l’heure du numérique, même si cela est rendu difficile par l’essaimage des informations et la toile mondiale qui se tisse tous azimuts. Et pour sensibiliser le jeune public à la conséquence de  leurs publications, Internet sans crainte, dont certains connaissent l’action pour les plus jeunes au travers des aventures de Vinz et Lou, propose pour le début de l’année 2010, d’apprendre à gérer son image en ligne  par des quizz et un Serious Game pour les 12-16 ans.

2025_sid-1Une entreprise met à disposition un puissant logiciel de récupération, présente sur le site dénicheur.net. Là, n’importe qui peut fouiller le passé des autres sans se soucier des lois de protection de la vie privée.Entre des mains malveillantes, cet outil peut faire de nombreuses victimes.

En remontant le temps sur les réseaux, les Networks detectives aident les gens dont le passé s’est trouvé dévoilé. Les joueurs sont les élèves inscrits à cette passionnante aventure, avec pour mission, de résoudre les cas proposés à chaque épisode, et surtout de mettre hors d’état de nuire, dénicheurs.net.

L’inscription doit se faire avant le 4 janvier 2010, avis aux amateurs ! Parlez-en à vos professeurs !

0
comments