Jean-baptiste van Helmont est un alchimiste,chimiste,physiologiste et médecin . Il est né à Bruxelles le 12 janvier 1577 et mort à Vivorde le 30 décembre 1644. Il a écrit toute son oeuvre en latin. Il a établi un pont entre l’alchimie et la chimie.

Jean- Baptiste van Helmont croyait fermement en l’alchimie; il avait certains penchants mystiques et il croyait à l’existence de la pierre phislosophale. Il respecta l’enseignemant de William Harvey et celui de Galilée. Observateur minutieux et expérimentateur précis, ses apports furent finalement importants dans les domaines de la chimies et de la physiologie.

Ses découvertes:

Il découvre l’état gazeux, individualise les différent gaz (avant il n’en existait qu’un seul type : l’Air). Il met en évidence le gaz sylvestre, le CO2 et comprime  l’O2. Ce médecin et chimiste belge est l’auteur d’une des plus importantes découvertes de la science, c’est le gaz. Il reconnut d’abord la présence de l’acide carbonique et par déduction s’aperçut qu’il s’agisait là d’un corp chimique nouveau. Il reconnut aussi l’existence de l’hydrogène sulfuré dans le gros intestin d’un homme; il constata la un suc acide émis par l’estomac; il prépara l’acide chlorhydrique, l’huile de soufre,l’acétate d’ammoniaque etc.

Van helmont utopiste

En 1618, alors qu’il travaillait dans son laboratoire de Vilvorde, Van Helmont reçut une visite d’un inconnu qui prétendait être sûr de l’existance de la pierre philosophale et qu’il en détenait des morceaux. L’inconnu lui présenta des échantillons et Van Helmont les accepta pour les annalyser. Il pensait que grâce aux échantillons que lui avait donnés l’inconnu il pensait pouvoir transformer le plomb en or.